16/04/2021

Des H225M « Caracal » additionnels pour l’Armée de l’air française !

1329811895.jpg

La ministre française des Armées, Florence Parly, a annoncé que la Direction générale de l'armement (DGA) a signé un ordre d'achat de huit H225M « Caracal » supplémentaires qui seront exploités par les forces aériennes et spatiales françaises. Cette commande s'inscrit dans le cadre d'un plan Stimulus de soutien à l'industrie aéronautique nationale annoncé par le gouvernement français en 2020. Les premières livraisons des H225M devraient commencer en 2024 et répondront aux besoins opérationnels des forces aériennes et spatiales et au remplacement tant attendu de la flotte  des vieux « Puma ».

Ces contrats bénéficieront à l'ensemble de l'industrie française de l'hélicoptère, y compris à d'autres grands fournisseurs aéronautiques français tels que Safran Helicopters Engines avec les moteurs Makila 2A du H225M, Safran Power Units avec le groupe auxiliaire de puissance Saphir 20, Safran Electronic Defense avec le système électro-optique Euroflir 410M NG et le système de navigation inertielle Sigma, et Thales avec la radio VUHF TRA6034 et le transpondeur IFF TSC4000. Mais avec plus de 300 fournisseurs français de niveau 1 impliqués dans la chaîne d'approvisionnement du H225M, le contrat bénéficiera également à diverses petites et moyennes entreprises.

Le H225M « Caracal »: 

Le H225M « Caracal » (ex EC725) est la dernière version du « Super Puma » et de la famille « Cougar ». Cet hélicoptère de 11 tonnes bimoteur est équipé d'un rotor à cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), le transport aérien tactique, longue distance le transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et les missions navales. Le H225M est également équipé d'une tourelle FLIR.

Photo : H225M « Caracal » @ Airbus Helicopters/ Anthony Pecchi

Commentaires

Quels sont les avantages, les inconvénients et les différences entre le Caracal et le Black Hawk ?

Écrit par : Andre | 16/04/2021

Plutôt qu'un grand discours , voyez par vous-même :https://fr.wikipedia.org/wiki/Airbus_Helicopters_H225M_Caracalhttps://en.wikipedia.org/wiki/Sikorsky_UH-60_Black_Hawk

Après , comme toujours en matière d'armement , le pays client se détermine aussi et surtout dans un contexte diplomatique...

Écrit par : philbeau | 17/04/2021

Il faut bien sur comparer les versions "équivalentes", ie l'H225M Caracal de l'Armée de l'air devrait être comparé avec les nouveaux HH-60W de l'USAF.

mais dans la suite je parle de capacités "générales", voilà quelques comparaisons...

L'H225M a une cabine plus grande que l'UH-60. Dans un (U)H-60 on peut embarquer une dizaine de soldats, dans un H225M c'est plus du double.
Idem au niveau du cargo. on doit être autour de 4 tonnes pour un H-60, plus de 5 pour un H225M.
l'H225M étant jusqu'à 2 tonnes plus lourd qu'un H-60.

Par contre, même si l'H225M peut embarquer de l'armement, niveau puissance de feu, difficile d'égaler les pylônes montables sur les H-60 qui offrent 4 points d'emports, contre 2 pour le H225M.
Sauf au niveau des versions maritimes, où un H225M peut embarquer un missile exocet là où le (S)H-60 doit se contenter de missiles moins performants il me semble (à voir si le NSM a cependant été intégré depuis sur les MH-60 de la Navy ou d'autres opérateurs).

Écrit par : chris2002 | 17/04/2021

@ André:

Du point de vue état Français,en premier,celui d'être issu d'un constructeur européen et UN PEU moins cher...en plus d'être une version spécifiquement développée par et pour la France

Accessoirement,si mes souvenirs sont bons,un peu plus compact que son conccurent US et meilleur en capacité de chargement

Écrit par : Grosminet | 17/04/2021

@chris2002. Pour autant que je sache, le NSM n'est pas intégré sur le Seahawk. D'un autre côté, sa mission principale est surtout l'ASW..Il me semble.

Écrit par : Baz driver | 17/04/2021

@Baz driver : L'ASuW a toujours fait partie de leurs missions il me semble, notamment via le radar monté sous le nez des SH-60B et MH-60R et des missiles AGM-119 Penguin dont le NSM est le successeur. D'où mon doute de savoir s'il avait été intégré ou non sur les seahawk.
Par contre il est vrai que les SH-60F embarqués sur les porte-avions avaient plus spécifiquement une mission ASW, et n'avaient pas de radar de recherche

D'ailleurs cette mission prend toujours plus d'importance, mais est plus centrée sur les embarcations légères, via l'emport de missiles Hellfire ou de roquettes Hydra guidées (les missiles Penguin arrivant eux en fin de vie et n'étant pas remplacés pour l'instant il me semble).

Après les missiles Exocet sur Cougar/Caracal, c'est très spécifique. Il ne doit y avoir que très peu de pays qui ont cette capacité (Chili et ou Brésil ? j'ai un doute).
Pour le brésil, un article sur les essais réalisés par Helibras : https://www.airbus.com/newsroom/news/en/2015/12/helibras-tests-h225m-with-exocet-missiles.html

Écrit par : chris2002 | 17/04/2021

@@chris2002. D'accord avec ce que vous dites, mais le missile Penguin n'a de toute façon aucune vocation ASW.

Écrit par : Baz driver | 17/04/2021

@André,
Quelques différences principales:
Commençons par le HH-60M
- moteurs - 2 x GE T700, 1410 kW par moteur
- dimensions internes - hauteur 1.37 m, longueur 3.85 m, largeur 2.35 m
- vitesse - vitesse à ne jamais dépasser 357 km/h, max pour opérations normales 294 km/h, croisière 280 km/h
- distance franchissable - 933 km (sans réservoir externe)
- distance convoyage avec réservoir externe et les "ailes" - 2221 km
https://www.dvidshub.net/image/4194510/uh-60-external-fuel-tank
- altitude max - 5'800 m
- masse à vide - 5'675 kg
- masse maximale au décollage - 9'979 kg
- capacité - 11 personnes avec 1'200 kg de cargo interne ou 4'100 kg en externe (suspendu)
Armement potentiel - 2x M240, 2x M134, 2x GAU-19, roquettes 70 mm Hydra, missiles hellfire, Stinger, canon externe, ou le système de dispersion de mines antipersonnelles VOLCANO. (torpille pour la version ASW ou missile anti-navire)
Il peut être équipé d'une perche pour être ravitaillé en vol.
.
Concernant le H225M ou EC725 Caracal.
- moteurs - 2 x Turboméca Makila 2A1, 1776 kW par moteur
- dimensions internes - hauteur 1.45 m, longueur 7.87 m, largeur 1.8 m
- vitesse - vitesse à ne jamais dépasser 324 km/h, croisière 262 km/h
- distance franchissable - 920 km (sans réservoir externe)
- distance de convoyage avec réservoir externe - 1325 km
- altitude max - 6'100 m
- masse à vide - 5'330 kg
- masse maximale au décollage - 11'200 kg
- capacité - 28 personnes ou 5'670 kg cargo
Armement - canon 20 mm, mitrailleuse 12.7 mm, roquettes 70 mm, missiles + hellfire (torpilles / missile exocet pour la version marine)
Capacité de ravitaillement en vol...
.
Bref, le Caracal est un appareil qui entre dans une classe plus lourde que le HH-60.
Le HH-60 est venu remplacer le Bell UH-1 Iroquois (ou Huey), et entre dans la classe des hélicoptères "utilitaires", hélicoptère à tout faire, en nombre.
Le Caracal par contre remplace le Super Frelon qui est un hélicoptère un peu plus lourd. Pour la France, il s'agit de l'hélicoptère ayant la plus grande capacité de transport.
Pour les USA, c'est l'hélicoptère de transport le plus léger. On voit bien que les besoins varient en fonction des stratégies et des moyens.

Écrit par : Fab | 18/04/2021

@Fab. Bonne comparaison de 2 hélicoptères qui comme vous le dites rentrent dans des classes et besoins différents.

Écrit par : Baz driver | 18/04/2021

@Fab : "Le Caracal par contre remplace le Super Frelon qui est un hélicoptère un peu plus lourd."

Euh... Non, pas du tout ! Le Super Frelon a été utilisé exclusivement par la Marine nationale. Cette dernière a possédée brièvement deux EC225 qu'elle a reversée à l'armée de l'air afin d'harmoniser son parc.

D'une manière générale, le Caracal est le remplaçant de l'AS532 Cougar et des derniers SA330 Puma.

Écrit par : Jack | 19/04/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.