14/09/2020

Le Saudi International Airshow s’ouvre aux femmes !

SA21-Banner-GlobalAir.png

L’année 2020 a été particulièrement pauvre en matière de de Salon aéronautique, on espère que 2021 permettra de revenir à la normale.  Première bonne surprise en vue pour la nouvelle année, l’ouverture aux faites aux femmes lors du prochain Salon en Arabie Saoudite. Une nouvelle incroyable pour nous occidentaux, mais qui vaut son pesant d’or au Moyen-Orient.

Le prochain Saudi International Airshow se déroulera les 16 au 18 février prochains à Riyad. La Direction est fière d'annoncer la première participation des femmes dans l'aviation au Moyen-Orient.  

Il s’agit de mettre en lumière les modèles féminins au Moyen-Orient pour démontrer les nombreuses opportunités pour les femmes dans le secteur de l'aviation. Il est alimenté par les possibilités d'aider les générations actuelles et futures de femmes à atteindre leurs objectifs et leurs ambitions alors qu'elles travaillent aux côtés des hommes dans l'industrie.

Le Saudi International Airshow fait partie du programme Vision 2030 alors que le secteur de l'aviation continue de jouer un rôle essentiel dans la diversification et l'expansion de l'économie saoudienne. Depuis que le Royaume d'Arabie saoudite a également inclus les droits des femmes dans Vision 2030, les entreprises exposantes soutiennent les femmes et créent davantage d'emplois dans l'aviation.

Second-Saudi-International-Airshow-welcomes-Women-in-Aviation-for-first-time.jpg

Le fil conducteur à travers le « Women In Aviation Middle East Chapter » vise à rassembler des femmes travaillant dans tous les domaines de l'aviation à travers le Moyen-Orient pour inspirer et encourager les générations futures de femmes à envisager une carrière enrichissante dans l'aviation, et s'engage à faire en sorte que sa vision, sa mission et ses objectifs soient pleinement réalisés.

Le Women In Aviation Middle East Chapter vise à élargir les perspectives des femmes dans cette partie du monde et à leur donner les moyens de voir au-delà de l'horizon et de les inciter à atteindre de nouveaux sommets pour atteindre un succès sans précédent dans l'aviation. La mission principale du chapitre Women In Aviation Middle East est d'encourager et de former les femmes à envisager et à rechercher des opportunités dans l'aviation et l'aérospatiale en leur fournissant des informations, une éducation, des bourses d'études, des stages et des ressources complètes. L'un des principaux objectifs de la section est d'engager les membres dans un réseau éducatif pour mettre en valeur les nombreuses contributions et réalisations des femmes régionales à l'industrie.

À propos de Saudi International Airshow :

L’Arabie International Airshow est un événement d'affaires et la seule exposition Aéronautique et aérospatiale de son genre dans le Royaume d'Arabie Saoudite, il accueille les exposants et les délégués des quatre coins du monde. Le Saudi International Airshow accueille une gamme d'exposants d'affaires, d'aviation générale, commerciale et aérospatiale sur une superficie de 100000 m2 pouvant accueillir plus de 100 avions de taille allant des avions monomoteurs et des avions d'affaires aux gros porteurs commerciaux. Deux halls d'exposition accueillant plus de 450 exposants et des pavillons internationaux présenteront une gamme complète de services et de produits aéronautiques et aérospatiaux à quelque 45’000 visiteurs professionnels.  

sh047.jpg

Photos : 1 Saudi International Airshow 2 les femmes sous les projecteurs 3 La patrouille de la Force aérienne d’Arabie Saoudite et ses Hawk @ RSAF

 

 

 

Etihad Airways combat le gaspillage alimentaire !

0-1.jpeg

Dans le cadre des efforts pour un meilleurs respect de l’environnement, le transporteur Etihad Airways, la compagnie aérienne nationale des Émirats arabes unis, s'est associée à la start-up de technologie alimentaire de Singapour Lumitics pour tester l'utilisation de la vision par ordinateur et de l'apprentissage automatique, afin de réduire le gaspillage alimentaire à bord de ses avions.

L’objectif :  

Le partenariat permettra à Etihad et Lumitics de suivre les repas en classe économique non consommés à bord des avions, les données collectées seront utilisées pour mettre en évidence les habitudes de consommation et de gaspillage alimentaires sur le réseau. L'analyse des résultats aidera à réduire le gaspillage alimentaire, à améliorer la planification des repas et à réduire les coûts d'exploitation. Le produit Insight Lite de Lumitics suivra les repas non consommés à partir d'un avion lorsqu'il atterrit dans un aéroport. En utilisant l'IA et la reconnaissance d'images, Insight Lite est capable de différencier et d'identifier les types et la quantité de repas non consommés en fonction de la conception des feuilles de repas, sans nécessiter d'intervention manuelle.

0-2.jpeg

Des vols moins polluants :

Cette démarche fait partie des nombreuses initiatives en vue de réduire les déchets et produits non réutilisable à bord des vols commerciaux. De nombreuses compagnies travaillent à réduire la masse de déchets générés par transport aérien. La réduction des déchets et du gaspillage alimentaires est devenu une priorité pour les compagnies aériennes. Les initiatives se multiplient, au Portugal la compagnie

Hi Fly veut atteindre l’objectif de vols entièrement exempts de plastique d’ici la fin de l’année. Ryanair de son côté, a récemment pris la décision d’éliminer les plastiques non recyclables de ses services d’ici 2024. Kantas veut réduire de 75 % les déchets qu’elle produit, d’ici la fin de l’année 2021. L’objectif de s’attaquer au gaspillage alimentaire fait partie de d’un long processus de remise en question du fonctionnement de notre société. Le retour des vols commerciaux se font avec des initiatives de sécurité spécifiques à cause du COVID, mais le passager découvrira également de nombreuses nouveautés liées cette fois à la préservation de notre environnement.

plateau-repas-dechets-plastique_shutterstock_446104528.png

 Photos : 1 B787 Etihad Airways 2 le système de Lumitics @ Etihad Airways 3 Plateau repas type @ Reuters