04/09/2020

Radar AESA pour les Eurofighter anglais !

british-air-force-sensor-upgrades-typhoon-fighter-jets-2019-8.jpg

Après les allemands et les espagnols, les anglais se lancent officiellement dans la phase finale en vue d’équiper leurs avions de combat de type Eurofighter d’un radar à balayage électronique (AESA). Le ministère britannique de la Défense (MoD) a donné son feu vert à la phase terminale du radar CAPTOR-E Mk 2 (ECRS MK 2) destiné au chasseur polyvalent « Typhoon II » de la Royal Air Force (RAF).

BAE Systems et Leonardo partageront un financement de 421 millions USD pour le développement et l'intégration de l'ECRS Mk 2. Outre les modes de recherche et de poursuite, le radar ECRS Mk 2 confèrera également des capacités en matière de guerre électronique (EW) et l'attaque électronique (EA).

Le nouveau radar actif à balayage électronique (AESA) est initialement prévu pour la modernisation des 40 Eurofighter Tranche 3 avec l'option pour l'extension dans la Tranche 2. L’engagement du Royaume-Uni envers l’ECRS Mk 2 fait suite à un engagement similaire de l’Allemagne et de l’Espagne de répondre à leurs propres exigences nationales en matière de radar AESA.

BAE Systems et Leonardo travaillent déjà, dans le cadre d'un programme de développement dans quatre pays, aux côtés des partenaires du consortium Eurofighter en Allemagne, en Espagne et en Italie sur une version de base du radar Captor-E de type AESA. Cependant, les deux sociétés affirment que l'ECRS Mk 2 « est une approche totalement nouvelle conçue pour répondre aux besoins opérationnels de la RAF et des futurs clients exportateurs ».

Les principaux différenciateurs de l’ECRS Mk 2 sont un nouveau réseau multifonction à haute puissance, comportant beaucoup plus d’éléments de transmission / réception que les radars de chasse similaires, et un nouveau « back-end » à architecture ouverte. Le nouveau réseau permettra le fonctionnement simultané de la fonctionnalité EW et EA à large bande aux côtés des modes radar air-air et air-sol traditionnels.

FG_3669131-JDW-7793.jpg

Rappel :

Actuellement équipé d'un radar à balayage mécanique l’ECR CAPTOR, l’Eurofighter est conçu pour être continuellement mis à niveau pour répondre à la demande opérationnelle, quel que soit le défi ou la menace. L'ECRS Mk2 permettra à l'avion de détecter, d'identifier et de suivre simultanément plusieurs cibles dans les airs et au sol dans les environnements les plus difficiles.

Prévu pour être en service au milieu des années 2020, le programme de développement des radars soutiendra des centaines d’emplois hautement qualifiés, dont plus de 300 sur le site d’Édimbourg de Leonardo et 100 sur leur site de Luton, 120 sur le site de BAE Systems dans le Lancashire et 100 sur leur site de Dunfermline et 50 chez le sous-traitant Meggitt à Stevenage.

Un avion trois versions du radar CAPTOR-E :

Pour autant, les tergiversations des pays engagés au sein de l'Eurofighter débouchent maintenant sur trois versions du radar CAPTOR-E : 

  • Le CAPTOR-E Mk0 soit la version de base de Leonardo destinée au Qatar et au Koweit. 
  • Le CAPTOR-E MK1 dont l'interface est développée par Hensoldt pour l'Allemagne et l'Espagne. 
  • Le CAPTOR-E ECRS Mk2 en développement par la filliale de Leonardo en Angleterre pour la RAF.

Si nombre d'éléments sont communs entre les trois versions, les différences pourraient compliquer le choix des clients potentiels à l’avenir.

typhoon-radar.jpg

Photos : 1 Eurofighter de la RAF 2 l’AESA ECRS Mk2 3 le nouveau cockpit grand-écran de l’Eurofihgter @ BAe Systems

 

 

 

 

Commentaires

@Pk, vous avez raison de souligner les trois radars à la fin. Par contre, je ne suis pas sûr que les Brits soient d'accord de vendre "leur" version à n'importe qui..

Écrit par : Baz driver | 04/09/2020

WAOUW le tableau de bord facon F35 et Gripen ! Quand à la question du choix, une étude d'incidence et des besoins d'un potentiel client réglerait vite la question ! Même moi je pourrais la faire !

Écrit par : Bob | 04/09/2020

@Bob. Comme les F-15QA,F-15EX, F-18ASH, F-16 Block70/72 et j'en passe. Dites-vous bien que ce type d'affichage se répand comme une trainée de poudre et deviendra la norme de base...

Écrit par : Baz driver | 05/09/2020

@Baz
En gros tous les avions US passe en affichage mono écran large, mais ce n'est pas pas par ce que les américains suivent cette voie qu'il faut s'y engouffrer forcément.
D'accord ça centralise bien les informations et facilite l'interface, mais en cas de soucis techniques on perd l'ensemble de l'interface, et là que se passe-t-il ?
De nouveaux avantages entraînent parfois de nouveaux inconvénients

Écrit par : Emixam | 05/09/2020

Et le Rafale qui me semble en retard, ils en sont où chez Dassault ?

Écrit par : Bob | 05/09/2020

@Emixam : il n’y pas que les avions US, l’Eurofighter phot plus haut, le Gripen E. Il semble même que Dassault prépare un tel changement pour le Rafale F4, le futur Scaf en sera doté. En résumé Tous les aéronefs en seront bientôt équipés.

Écrit par : Marco | 05/09/2020

@Emixam. Vous avez raison sur, "que se passe t'il si l'on perd l'ensemble de l'interface?". J'imagine que ce nouveau type d'affichage, peut avoir une certaine redondance. De plus, les casques HMD actuels et leurs informations peuvent permettre de tout de même permettre au pilote de pouvoir retourner à sa base dans le cas extrême que vous mentionnez. Les concepteurs y ont certainement réfléchis. Ce n'est pas propre aux US, les autres pays font de même.

Écrit par : Baz driver | 05/09/2020

Le Radar AESA de Leonardo (entreprise italienne) sera disponible pour les avions militaire en Italie UK Espagne Allemagne. Les Brits n'ont pas à être d'accord sur la vente puisque c'est l'entreprise Leonardo

Écrit par : Mani | 05/09/2020

@Mani: pas exactement car la division radar de Leonardo est une co-entreprise Italo-anglaise Selex Es.

Écrit par : Mathieu | 05/09/2020

@Mani, detrompez-vous. Le radar Mk2 est développé par Leonardo, et Bae, mais devient propriété du seul MoD britannique. Ou est son constructeur de base n'a aucune importance. Toute vente de ce radar Mk2 sera soumise à l'approbation britannique. Bien ententu, cette approbation sera plus facile pour les pays partenaires que vous mentionnez.

Pour exemple sur les F-15SG, F-15SA ou QA, F-22 et d'autres, vous trouvez des systèmes développés par BAE. Cependant leur exportation (ces systèmes, peu importe la plateforme) est soumise aux autorités américaines.

Écrit par : Baz driver | 05/09/2020

@bob
Le rafale semble en retard ? ah oui ?
cela fait combien d'années que la rafale dispose d'un radar AESA ? presque une décennie
Ici, l'Eurofighter ne fait que combler son propre retard ... et pour que celui ci atteigne la maturité, il va falloir encore qq années ...

On est vraiment dans l'ère de la désinformation ...

Écrit par : ano | 05/09/2020

@ ano : faut pas pousser, les Rafale ont d’abord et doté de PESA puis de l’AESA il n’y ni retard ni avance le Rafale se maintien normalement .

Écrit par : Eric | 05/09/2020

@ano
Il parle du retard dans l'affichage sur un écran unique extra large, pas de l'AESA où il est évident que THALÈS a une avance considérable sur ses concurrents européens.
Il serait intéressant d'avoir l'avis de Dassault sur pourquoi il ne sont pas aller dans cette voie (écran unique).

@Baz certaines évolutions se font en collaboration avec les armées utilisatrices, donc il est possible que les retex des pilotes français ne soit pas chaud pour les écrans unique pour X raison. J'avais lu un article qui parlait des casques HMD dans l'armée française beaucoup de pilotes n'avais pas de retour positif car si c'était bien pratique dans certaines situations le surpoids du casques était un gros inconvénients dans une mission longue ou lorsque le pilote encaisse beaucoup de G, donc les HMD ont été considéré comme non prioritaire.

Écrit par : Emixam | 05/09/2020

@ Mathieu @ Baz driver

pour info aussi bien Leonardo que Selex Es sont des sociétés italienne avec participation de l'Etat Italien voir :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Leonardo_(entreprise)

https://en.wikipedia.org/wiki/Selex_ES

Écrit par : Mani | 06/09/2020

@Eric,
Vous mélangez une information juste et une information fausse pour entretenir la confusion.
En effet il a eu un radar PESA au début : ce point est vrai.
Mais la sortie des chaines de montage du radar AESA remonte à 2010 et il équipe les Rafale depuis 2013.
Donc je répète, l'Eurofighter ne fait ici que combler son retard technologique.

Écrit par : ano | 06/09/2020

@Emixam. Effectivement, les pilotes français sont très satisfaits de leur visualisation "tête moyenne " fusionnée. Je n'ai pas dit que la France est en retard dans ce domaine. Pour les HMD, vous avez raison sur les contraintes qu'ils peuvent imposer. Le JHMCS américain en fait partie, les pilotes ne s'en cachent pas, car les contraintes sur leur nuque se font sentir.. Par contre, le casque du F-35 est justement réputé pour éliminer ces contraintes, en précisant que cet avis vient de pilotes ayant utilisé les deux. Ayant écouté l'interwiew de Ate Chuet sur "The Fighter pilot podcast" sur le Rafale, les pilotes aimeraient tout de même un HMD pour profiter de ses capacités supplémentaires, et cela viendra sûrement.

Écrit par : Baz driver | 06/09/2020

@Ano: en quoi mon commentaire entretiendrait-il la confusion ????

Écrit par : Eric | 06/09/2020

@Mani. Vous ne m'apprenez rien sur Selex/Leonardo. Par contre je crois que vous ne comprenez pas grand-chose aux contrats de défense. Le Mk2 est un développement exclusivement britannique repondant à ses besoins spécifiques. Leonardo n'est qu'un sous-traitant qui doit repondre au"confidentiel defense". Aucun radar Mk2 ne pourra être exporté sans l'accord des Britanniques.....

Écrit par : Baz driver | 11/09/2020

@Mani. J'en tremble.

Écrit par : Baz driver | 25/09/2020

@Bob "Et le Rafale qui me semble en retard, ils en sont où chez Dassault ?"
En retard sur quoi ?
.
Certainement pas sur le cockpit de l'EF avec son manche en plein milieu alors que le rafale est 3M (HOTAS) depuis l'origine ! :D
.
Pas non plus sur celui du F35 qui affiche en HD les cibles en double ! :D (Qui plus est n'est pas collimaté à l'infini comme l'est la visée tête moyenne du Rafale, et je ne parle pas du casque qui fatigue les pilotes au point d'être une des cause d'un crash récent)
.
Ni sur les Radars de l'EF et du Gripen : ça fait 10 ans qu'on a un AESA dans le Rafale, et 20 ans qu'on acquiert de l'expérience dans les modes de balayages grâce à son PESA ? (Sans parler de la base de données de signatures électroniques qu'on "renifle" depuis 20 ans !)
.
Bref, aucun retard, souvent de l'avance, et même parfois BEAUCOUP ! ! !

Écrit par : Obelix38 | 22/10/2020

@Obélix38. Le F-15A de 1975 est 3M HOTAS depuis cette date.... Un manche en plein milieu ou latéral n'y change rien....

Concernaant les radars AESA, les US ont un train d'avance sur toute l'Europe et pas seulement cette dernière...

Écrit par : Baz driver | 22/10/2020

@Obelix38. Arrêter de dire des âneries sur le "crash récent". Lisez le rapport d'enquête complet. Le casque mal aligné constitue un fait participant au crash . Mais le problème de fatigue du pilote n'y est pas lié. La fatigue du pilote vient d'un changement de planification de dernière minute...... comme tous vos compères anti F-35, je vous conseille d'analyser les faits, et non les rumeurs. ..

Écrit par : Baz driver | 22/10/2020

@Baz driver
Sur quoi vous basez vous pour dire que les USA sont en bien avance sur tout les autres au niveau des AESA ?

Écrit par : Emixam | 23/10/2020

Quand au casque du F-35 si le casque n'est qu'une cause parmis de nombreuses autres, on ne peut nier que ce casque entraîne une fatigue supplémentaires au pilote.
Si il est difficile d'avoir les chiffres exacts il semblerait que celui ci pèse minimum 700 grammes de plus que ceux utilisés par l'armée française (sans HMD), ça peut sembler peu mais après une mission longue de plusieurs heures c'est très pénalisant sans compter que en cas de manœuvre importante le poid est multiplié (700g a 9G c'est 6,3kg de plus).

Écrit par : Emixam | 23/10/2020

@Emixam. Pour les Radars AESA, parce qu'ils les developpent et les utilisent operationelement depuis plus longtemps. C'est une chose de changer le "front-end" d'un radar, c'en est une autre de changer le "back-end" de celui-ci pour en tirer tout son parti.

Pour le HMD, les contraintes supplémentaires sont connues. Le JHMCS est connu pour ce fait. Le casque spécifique du F-35 est lui reconnu pour minimiser les contraintes dont vous parlez, grâce à un centre de gravité bien mieux optimisé.

Pour l'accident de mai que vous semblez mentionner, la fatigue du pilote est due à un changement de planning. Le problème relatif au casque est un problème d'alignement avant tout.

Écrit par : Baz driver | 23/10/2020

Les commentaires sont fermés.