09/07/2020

L’Espagne prévoit de remplacer ses Hornet par des Eurofighter !

2839094898.jpg

L'Espagne est en pleine négociations avec Airbus DS en vue de la commande d’une tranche de 20 Eurofighter. Le montant de la transaction est estimé à plus de 2 milliards d’euros. Les sociétés Hensoldt (GER)  et  Indra (E) seront en charge de diriger le consortium qui prendra en compte la construction des radars. Ceux-ci seront intégrés dans les avions des usines Airbus de Getafe et Manching.

Remplacement des F/A-18 « Hornet » :

Cet achat s’inscrit dans le but du remplacement des Boeing EF-18 A/B « Hornet » en service. Le remplacement des EF-18 est l’une des priorités de la Force aérienne pour les prochaines années.

En complément des allemands :

Cette future commande doit venir compléter celle passée le 28 juin dernier par les allemands. Les futurs Eurofighter espagnols seront du même type que ceux des allemands et doté du nouveau radar Captor-E MKI à balayage électronique le plus avancé au monde pour les avions de chasse. La conception de la cellule du fuselage avant permet à Eurofighter de fournir le plus grand réseau à balayage électronique pour des portées de détection et de poursuite accrues, des capacités Air-to-Surface avancées et des mesures de protection électronique améliorées. La grande surface de l’antenne permet également un champ d’observation plus large que toute autre plate-forme, ce qui stimule les performances de l’avion et garantit son rôle en tant qu’atout précieux dans l’environnement du Future Aircraft Combat Aircraft System.

Antenne dotée du SWASHPLATE : 

Tout comme le radar du Gripen e ES-05 RAVEN, le CAPTOR-E MKI est doté d’une antenne rotative « SWASHPLATE » offrant une plage de détection particulièrement large. Le pilote dispose de fait d’une meilleure connaissance de la situation et une sécurité accrue au combat par rapport aux radars AESA à plateau fixe, enfin en ce qui concerne les AESA non dotés de TRM d'arséniure de gallium (GaAs). 

L'Espagne un acteur clef au sein du consortium Eurofighter:

L'Espagne est l'un des quatre pays membre du consortium "Eurofighter" d'Airbus DS et participe au développement de l'avion, ainsi qu'à la fabrication de pièces importantes comme les ailes. Les appareils destinés à l'Espagne sont assemblés à Getafe, dans la banlieue de Madrid.

3227563770.jpg

Photos : 1 EF-18 espagnols 2 Eurofighter T2 espagnols @ FAE

 



Début d’assemblage d’un Gripen au Brésil !

556595027.JPG

Saab Aeronáutica Montagens (SAM), la première usine d'aérostructures de Saab en dehors de la Suède pour le nouveau chasseur Gripen, a franchi une nouvelle étape importante avec le début de la production. Sur le site, des sections du Gripen seront construites et livrées pour l'assemblage final à l'usine Embraer à Gavião Peixoto (SP) et à Linköping, en Suède.

Rappel :

En 2014, Saab a signé un contrat avec le gouvernement brésilien pour le développement et la production de 36 avions Gripen E/F. En septembre de l'année dernière, le premier avion brésilien Gripen E a été livré pour lancer le programme d'essais en vol. Maintenant, une autre étape importante est franchie lorsque la production du Gripen E/F commence à l'usine SAM, située à São Bernardo do Campo (SP).

Le cône de queue et le fuselage avant de la version monoplace de l’avion de combat Gripen sont les premières aérostructures mises en production chez SAM. Par la suite, les freins aérodynamiques, le fuselage arrière, le cercueil d'aile et le fuselage avant pour la version biplace seront fabriqués chez SAM.

Actuellement, SAM compte plus de 70 employés hautement qualifiés, dont la moitié ont déjà participé ou participent au programme de transfert de technologie en Suède. Une partie de ces employés a suivi la formation et est retournée pour démarrer la production au Brésil.

SKA1849.jpg

Photos : 1 Gripen E brésilien 2 Usine Embraer @ SAAB

08:00 Écrit par Pascal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |