04/12/2019

Premier Gripen E aux couleurs suédoises !

saab,gripen e,brésil,suède,nouvel avion de combat,blog défense,aviation militaire,simulateur,les nouvelles de l'aviation

Saab a annoncé hier, la réussite du premier vol inaugural d’un nouveau Gripen E, numéro d'enregistrement 6002. L’appareil était piloté par Henrik Wänseth, pilote d'essai de la FMV (Försvarets Materielverk).

Le 6002 est le premier Gripen E doté du grand écran central (WAD). L’avion est également le premier exemplaire qui rejoindra l'armée de l'air suédoise (SwAF). Les trois premiers Gripen E (39-8, 39-9 et 39-10) ont volé avec les trois écrans d’affichage classique, qui ne seront plus installés dorénavant sur les prochains Gripen E.

WAD_display-960x539.jpg

Après que le premier Gripen E brésilien (6001) qui a effectué son premier vol avec un schéma de peinture spéciale. Hier c’est le n° 6002 qui a présenté un camouflage en éclats en trois nuances de gris avec les cocardes suédoises. Il n’est pas encore confirmé, si ce schéma de peinture de type « Splinter » soit retenu pour équiper l’ensemble de la flotte de Gripen E suédois à l’avenir. Si cela devait être le cas, on retrouverait, alors, un camouflage assez similaire à celui utilisé sur les JAS-37 « Viggen » de la Flygvapnet.

Le programme d'essais en vol de Saab compte désormais cinq avions de combat Gripen E, dont le FAB4100 de l'armée de l'air brésilienne.

Simulateur du Gripen E au Brésil :

Saab, en collaboration avec ses partenaires brésiliens tels qu’Embraer, Atech et AEL Sistemas, a récemment inauguré le premier simulateur brésilien de systèmes Rig (S-rig) Gripen au sein du réseau Gripen Design and Development (GDDN) de l'usine Embraer, située à Gavião Peixoto. État de São Paulo. Il s'agit du premier simulateur Gripen E à être installé en dehors de la Suède. Il fait partie du programme de transfert de technologie Suède-Brésil.

Le nouveau simulateur permettra à GDDN de mener davantage de projets de développement au Brésil.

Le simulateur jouera un rôle important dans le développement du Gripen E au sein de la GDDN, il sera utilisé pour les tests de développement et la vérification des systèmes, des sous-systèmes et des fonctionnalités de l'avion. La plateforme est compatible avec les systèmes développés par Saab, Embraer, Atech et d’autres partenaires du réseau général de distribution.

Le simulateur soutiendra également les activités du centre d'essais en vol Gripen (GFTC), qui sera installé dans le GDDN en 2020.

« Le simulateur est un outil de développement important qui permettra aux ingénieurs de tester de nouveaux logiciels et d’autres fonctions, tout en permettant aux pilotes de se préparer aux tests en vol en effectuant des tests sur la plateforme avant le vol proprement dit », a déclaré Mikael Franzén, directeur du Gripen E pour le Brésil.

Même après le développement et la livraison des chasseurs dans les années suivantes, le simulateur Gripen E continuera de jouer un rôle déterminant dans le développement et l’évaluation de nouvelles fonctionnalités, telles que l’intégration de nouvelles armes et la configuration de logiciels améliorés.

DbFfjUwWsAATVD2.jpg

Photos : 1 Gripen E N°6002 2 Cockpit avec le WAD 3 Simulateur Gripen E @ Saab

United Airlines commande 50 A321XLR !

A321XLR-UNITED-AIRLINES.jpeg

United Airlines a passé une commande ferme portant sur 50 appareils Airbus A321XLR, alors qu'il commence à abandonner ses anciens modèles et à élargir ses liaisons transatlantiques au départ de ses principales plaques tournantes américaines à Newark / New York et à Washington DC. United envisage de réceptionner le premier A321XLR en 2024 et prévoit de commencer le service international avec l’avion en 2025. 

L'A321XLR représente la prochaine étape de l'évolution de la famille d'aéronefs A320neo / A321neo. Il répond aux besoins du marché en termes d'augmentation de la portée et de la charge utile d'un avion à couloir unique et crée plus de valeur pour les compagnies aériennes en offrant un service économiquement viable sur des liaisons plus longues. Il permettra un service depuis la côte est américaine vers un choix beaucoup plus vaste de destinations européennes.

L'A321XLR proposera une gamme d'avions de ligne à corps étroit sans précédent allant jusqu'à 4’700 nm, avec une consommation de carburant par siège inférieure de 30% à celle des avions concurrents de la génération précédente. Il aura une masse maximale au décollage (MTOW) de 101 tonnes, tandis que les performances de décollage, de montée et de vol ne changeront pas beaucoup par rapport à l’A321neo.

Le A321XLR sera exploité par le même équipage, propulsé par les mêmes moteurs et aura la même cabine que le A321neo, avec plus de 90% de fonctionnalités communes. La combinaison des deux réservoirs de carburant centraux arrière du A321neo en un seul augmente la capacité de carburant et réduit le poids de la structure. Parmi les autres changements importants, citons les renforts structurels et la modification des trains d’atterrissage pour l’augmentation de la MTOW, l’augmentation des capacités de freinage, la vitesse accrue des pneus et la configuration supplémentaire des volets et des lattes.

Avec le fuselage Airbus Cabin Flex, le A321XLR pourra accueillir diverses classes de sièges et configurations adaptées aux vols plus longs.

Fin octobre 2019, la famille A320neo avait accumulé plus de 7’000 commandes fermes émanant de plus de 110 clients dans le monde.

Photo : A321XLR aux couleurs de United Airlines @ Airbus