03/07/2019

Le Guatémala prépare l’achat de l’IA-63 « Pampa » !

3453051124.jpg

Il se pourrait que dans les heures qui suivent les ministres de la Défense argentin et guatémaltèque signeront l’achat de deux avions formateurs à réaction IA-63 « Pampa » de série III. Si cela se confirme, il s’agira de la première exportation de l’IA-63 « Pampa ». Le Ministère argentin de la défense a également annoncé des pourparlers en cours avec la Bolivie, le Costa Rica, le Mexique et le Paraguay.
Selon l’avionneur  argentin FADEA (Fábrica Argentine de Aviones) le montant de la transaction serait de 28 millions de dollars us. L’accord comprendraitune option pour trois autres aéronefs, une formation pour les pilotes, les techniciens et le matériel d’appui connexe. Le personnel guatémaltèque devrait commencer à s'entraîner à la fin juillet ou au début d'août. Des sources argentines indiquent que le Guatemala est très intéressé à exercer cette option lorsque le budget de la défense sera disponible.

Trois avions en concurrence :

L’IA-63 Serie III était en concurrence avec le L-39NG d'Aero Vodochody pour ce contrat et le Leonardo M-345 HET. Les raisons du choix ne sont pas encore clairement identiifées, le prix, le niveau de développement des appareils et la préférence politique et régionale ont pu jouer un rôle important.

L’IA-63 Pampa III :

La Fábrica Argentine de Aviones (FADEA) a réussi le premier vol de la nouvelle version de son avion école en septembre 2015. La nouvelle version du Pampa est alimentée par un moteur plus puissant que les versions précèdentes, soit l’Honeywell TFE731-40-2N de 16,5 kN de poussée. La FADEA a travaillé avec l’équipementier israélien Elbit Systems Ltd pour la mise au point de la nouvelle avionique qui comprend quatre écrans (deux pour chaque pilote) multifonctions 12,5 x 17,5 cm,  le navigateur/instructeur, dispose également d'une centrale inertielle d’Honeywell associée à un GPS et d'un altimètre radio et affichage cartographique numérique.  L’avion dispose également d’un nouvel ordinateur de mission. Cette troisième génération du Pampa propose deux types de sièges éjectables, soit : le Zvezda K36-L d’origine russe, ou l’AEROFINA Mk 10AR roumain, qui est en fait un dérivé du Martin-Baker MK10L anglais,  les restants de la guerre des Malouines étant encore bien présent, la FADEA contourne ainsi le problème.Cette nouvelle version pourra également être utilisée en version d’attaque au sol légère et peut emporter une charge utile maximale de 1’500 kg, soit une nette amélioration, par rapport aux 1160 kg des deux anciennes versions de l’IA- 63.

La Fábrica Argentine de Aviones (FADEA) estime pouvoir vendre entre 100 et 200 Pampa III en Argentine, mais également à l’exportation.

457854683.jpg

Photos : 1 l’IA-63 Pampa III 2 Cockpit @ FADEA

Air2030 : essai des radars du système de défense sol-air !

AFE928C7-93D5-46A8-9A5C-CD5B57194153.jpeg

Si les essais en Suisse des avions sont terminés. Nous voici bientôt entré dans la phase de tests des détecteurs radars prévus dans le cadre de l’évaluation d’un nouveau système de défense sol-air (DSA) longue portée qui auront lieu en août et septembre 2019 sur le Gubel à Menzingen dans le canton de Zoug

Rappel :

Le 22 mars 2019, deux candidats ont transmis leurs offres respectives à armasuisse, rédigées sur la base des exigences en matière de système de défense sol-air longue portée qu'avait publiées le DDPS le 23 mars 2018. Il s'agit des systèmes de défense Patriot de la société Raytheon (États-Unis) et SAMP/T du consortium Eurosam (France/Italie/GB). La procédure d'évaluation prévoit maintenant la réalisation d'essais sur les détecteurs radars dans notre pays.

Exigences : 

Selon les exigences, le système "doit être capable, indépendamment ou en coopération avec des avions de combat (guerre en réseau), de protéger au moins 15’000 km² et une priorité, engageant des cibles multiples dans les espaces aériens moyens et supérieurs. Le système doit être efficace à des altitudes supérieures à 16’000 m verticalement et à une distance supérieure à 100 km horizontal.

Essais des radars à Menzingen ZG :

De mi-août à fin septembre 2019, armasuisse testera les détecteurs de ces deux systèmes de défense sol-air longue portée en collaboration avec l'Armée suisse. Durant respectivement deux semaines, la performance du radar indiquée par les constructeurs sera vérifiée par des mesures en Suisse. Les détecteurs et l'équipement nécessaire seront installés sur l'ancienne place d'exercice (BloodHound) de la Confédération « Gubel » à Menzingen ZG. Les essais consisteront à effectuer des mesures au sol et à sonder l'espace aérien à la recherche d'avions des Forces aériennes. Les vols des Forces aériennes se tiendront majoritairement dans les secteurs d'entraînement traditionnels et ne provoqueront aucune émission de bruit à proximité immédiate du lieu d'essai. Aucun essai de tir n'aura lieu. Dû aux essais, armasuisse prévoit un accroissement du trafic aux abords de Menzingen. Les convois spéciaux des systèmes radars seront respectivement accompagnés d'une escorte de la police militaire.

Mesure du rayonnement :

Les antennes radar émettent et reçoivent des ondes électromagnétiques de catégorie « rayonnements non ionisants (RNI) », se définissant par des valeurs limites d'émission qui ne doivent pas être dépassées. Aucun rayonnement supérieur aux valeurs limites légales n'est escompté à l'extérieur de l'ouvrage militaire sur le Gubel. Les émissions réelles seront cependant vérifiées à l'aide des systèmes. Avant et pendant les essais, armasuisse mesurera les rayonnements aux alentours du Gubel. En sa qualité de service indépendant, l'Office de l'environnement du canton de Zoug encadrera les mesures et conseillera armasuisse pour déterminer les points de mesure, garantissant la plausibilité des résultats.

Sécurité du site :

Pour des raisons de sécurité, armasuisse est tenue de s'assurer, pour la durée de service du radar, que seules les personnes autorisées se trouvent à l'intérieur du périmètre de sécurité d'environ 150 mètres autour de l'installation radar tel qu'il est défini par le constructeur. La zone interdite d'accès se limite au terrain de l'armée, et ce, du 19 au 30 août 2019 (semaines 34-35) ainsi que du 16 au 27 septembre 2019 (semaines 38-39), et ce, les jours ouvrés de 8 à 12 h et de 13 à 17 h. armasuisse a informé les autorités de la commune de Menzingen et du canton de Zoug de même que les propriétaires fonciers autour du terrain d'essai (exploitations agricoles).

Tout comme les aéronefs, les systèmes feront l’objet d’une présentation pour la presse :

Présentation Raytheon (États-Unis)

Mercredi 21 août 2019, Menzingen ZG

 

Présentation Consortium Eurosam (FRA/IT/GB)

Mardi 17 septembre 2019, Menzingen ZG

L’occasion de vous faire une présentation des deux systèmes. A noter que pour l’instant les types de radars testés ne sont pas communiqués officiellement.

Photo : Tir d’un Aster30 du SAMP/T @ eurosam

Atterrissage sur l’herbe du PC-24 pour le Festival of Speed !

1E0ACF91-8B3E-4C92-9EBE-500CB1F889EB.jpeg

Pilatus a fait une démonstration époustouflante en Angleterre, lors du légendaire Festival of Speed.  Le Pilatus PC-24 « Super Versatile Jet » a atterri sur la piste en herbe de l'aérodrome de Goodwood et sera présenté au grand public afin qu'il puisse l'admirer tout au long du Festival of Speed du 4 au 7 juillet 2019. Le PC-24 est le premier avion d’affaires à atterrir sur ce terrain.

L'aérodrome de Goodwood (EGHR / QUG) est situé au nord-est de Chichester, dans le sud de l'Angleterre. L’aérodrome dispose d’un environnement entièrement en herbe avec deux pistes. Le PC-24 a atterri sur la piste en herbe 06/24, qui ne mesure que 2 621 pieds (799 mètres). Le PC-24 est le premier avion d’affaires au monde à pouvoir atterrir sur des pistes très courtes et non pavées. Cette capacité signifie que le PC-24 offre un accès à près de deux fois plus d'aéroports par rapport aux autres jets actuellement disponibles sur le marché. Cela signifie également que le PC-24 peut voler plus près de la destination finale, évitant ainsi les dépenses administratives généralement associées aux grands aéroports et réduisant au minimum les transferts sur le terrain.

Développé et certifié pour les pistes non pavées : 

Le PC-24 a obtenu la certification initiale de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) et de la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis pour une utilisation sur les pistes en terre et en gravier. Une certification supplémentaire pour d'autres types de surface, y compris l'herbe, est en cours et devrait être achevée d'ici la fin de cette année. Le PC-24 a également été certifié pour les approches raides, comme requis pour l'approche vers l'aéroport de London City, par exemple.

Goodwood Festival of Speed :

Le Goodwood Festival of Speed est la plus grande célébration au monde du sport automobile et de la culture automobile. Tenu dans le magnifique parc qui entoure Goodwood House, le festival est l’ultime party de jardinage estival du sport automobile, une célébration enivrante du sport le plus prestigieux au monde. Nulle part ailleurs vous ne serez si près de ces voitures, motos et avions légendaires. Le PC-24 sera présenté à l'arrivée VIP du Festival of Speed du 4 au 7 juillet 2019. Deux des best-sellers PC-12 les plus vendus dans le monde seront également exposés - à l'arrivée des VIP et aux principaux sites du festival. Les réservations pour les visites personnelles peuvent être effectuées sur place ou via le centre Pilatus agréé Oriens Aviation.

Photo : Atterrissage sur l’herbe du PC-24 @ Pilatus