26/03/2017

Des YAK-130 supplémentaires pour la Birmanie !

577937097.jpg

La Birmanie (Myanmar) va acquérir un lot supplémentaire d’avions d’entraînement avancé Yak-130 (nombre non divulgué). Un contrat vient d’être signé avec Moscou. Les nouveaux appareils seront livrés dès 2018.

Le premier lot de trois avions d'entraînement avancé Yak-130 a été livré à la République de l'Union du Myanmar (Birmanie) en 2016. Le contrat avait été conclu en 2015.

 

Le Yakovlev YAK-130 :

Le premier vol du Yak-130 a eu lieu en 1996 et il fut officiellement retenu par la force aérienne russe en 2002  Initialement, il devait être développé et produit en coopération avec la firme italienne Aermacchi mais suite à de nombreuse différences de point de vue chacune des deux parties continua de son propre chef, d’ou l’extrême ressemblance entre le Yak-130 et le M-346.

Le Yak-130 a subi une longue phase d’essais de 2005 à 2009 impliquant 3 appareils. Les Yak-130 sortent de deux chaines de production, l’une à  Nizhny Novgorod et l’autre se situe à Irkutsk. La première commande export est venue de l’Algérie avec 16 appareils dont les pilotes ont déjà commencé la transition.

 

Le Yak-130 est un avion très maniable subsonique avec un rayon d’action de 1.250 miles (2.000 kilomètres) et une vitesse maximale de 600 mp / h (1.060 km / h) en vol en palier. Il peut transporter une charge utile de combat d'un maximum de £ 6.600 (3.000 kg), composé d'une variété d'armes russes et occidentaux.  Le Yak-130 peut être utilisé à partir de pistes non goudronnées et de petits aérodromes non préparées. L'appareil dispose d'un cockpit en tandem climatisée et pressurisée à deux places équipé de sièges éjectables NPO Zvezda K-36LT3.5  de type zéro-zéro (zéro altitude, zéro vitesse). Les pilotes ont une vue à travers une verrière thermoformée. 

Le Yak-130 de production est le premier avion russe avec une suite avionique entièrement numérique. L'avionique répond au Standard MIL1553 et peut être adapté aux besoins du client. Comme un avion d'entraînement avancé, Yak-130 est adapté pour la formation des pilotes ou le recyclage pour permettre de transiter sur des appareils de quatrième et cinquième génération. Il peut également effectuer diverses variétés de missions comme l’attaques au sol et les missions de reconnaissance.

2956808634.jpg

 

Photo : 1 YAK-130 russe 2 Cockpit @ Sergy

 

18/04/2016

Des Yak-130 supplémentaires !

4231017597.jpg

Moscou, les Forces aérospatiales russes recevront 30 nouveaux avions d'entraînement Yakovlev Yak-130 d’ici la fin de l’année 2018. Le ministère russe de la Défense a annoncé la nouvelle ce dimanche dans un communiqué.

Cette nouvelle vient confirmer la volonté d’accélérer la modernisation du centre de formation des futurs pilotes russes. Actuellement la Russie a passé commande pour 62 Yak-130. Au total, se sont pas moins de 300 aéronefs qui pourraient venir remplacer les actuels L-29 et L-39.

Le Yakovlev Yak-130 : 

Le Yak-130 a été développé par Yakovlev pour remplacer les L-29 et L-39 d’entraînement dans les Forces aériennes russes et dans les pays membres de la CEI. L’Union Soviétique avait exprimé ses besoins pour un nouvel appareil dès le début des années 90. Le Yak-130 fut retenu avec son principal concurrent, le MiG-AT.

Le premier vol du Yak-130 a eu lieu en 1996 et il fut officiellement retenu par la force aérienne russe en 2002  Initialement, il devait être développé et produit en coopération avec la firme italienne Aermacchi, mais suite à de nombreuse différences de point de vue, chacune des deux parties continua de son propre chef, d’où l’extrême ressemblance entre le Yak-130 et le M-346.

Le Yak-130 a subi une longue phase d’essais de 2005 à 2009 impliquant 3 appareils. Les Yak-130 sortent de deux chaînes de production, l’une à Nizhny Novgorod et l’autre se situe à Irkutsk. 

Le Yak-130 est un avion très maniable subsonique avec un rayon d’action de 1.250 miles (2.000 kilomètres) et une vitesse maximale de 600 mp/h (1.060 km / h) en vol en palier. Il peut transporter une charge utile de combat d'un maximum de £ 6.600 (3.000 kg), permettant une variété d'armes russes et occidentales

Le Yak-130 peut être utilisé à partir de pistes non goudronnées et de petits aérodromes non préparées. L'appareil dispose d'un cockpit en tandem climatisée et pressurisée à deux places équipé de sièges éjectables NPO Zvezda K-36LT3.5  de type zéro-zéro (zéro altitude, zéro vitesse). Le Yak-130 de production est le premier avion russe avec une suite avionique entièrement numérique. 

Comme un avion d'entraînement avancé, Yak-130 est adapté pour la formation des pilotes ou le recyclage pour permettre de transiter sur des appareils de quatrième et cinquième génération. Il peut également effectuer diverses variétés de missions comme l’attaques au sol et les missions de reconnaissance.

 

2956948575.jpg

Photos : 1 Yak-130 2 Cockpit @Sergy

© SPUTNIK. ANTON DENISOV

 

09/10/2015

Premier Yak-130 pour le Bangladesh !

31396_1190473846.jpg

 

 

La Russie a livré premier lot de Yakovlev Yak-130 d'entraînement et de combat au Bangladesh. L’information a été par le directeur et général de Rostec Sergei Chemezov. Le contrat avec le Bangladesh a été signé l'année dernière et comprend des options pour 10 avions supplémentaires. Les jets sont financés grâce à un crédit d'un milliard de dollars, organisé par le Kremlin sur la base de garanties souveraines. Les Yak-130 vont remplacer les avions écoles de type L-39 «Albatros» en service depuis plus de 35 ans. Au total le Bangladesh va recevoir 14 aéronefs de type Yakovlev Yak-130.

 

Le Yakovlev Yak-130 : 

Le Yak-130 a été développé par Yakovlev pour remplacer les L-29 et L-39 d’entraînement dans les Forces aériennes russes et dans les pays membres de la CEI. L’Union Soviétique avait exprimé ses besoins pour un nouvel appareil dès le début des années 90. Le Yak-130 fut retenu avec son principal concurrent, le MiG-AT.

Le premier vol du Yak-130 a eu lieu en 1996 et il fut officiellement retenu par la force aérienne russe en 2002  Initialement, il devait être développé et produit en coopération avec la firme italienne Aermacchi, mais suite à de nombreuse différences de point de vue, chacune des deux parties continua de son propre chef, d’où l’extrême ressemblance entre le Yak-130 et le M-346.

Le Yak-130 a subi une longue phase d’essais de 2005 à 2009 impliquant 3 appareils. Les Yak-130 sortent de deux chaînes de production, l’une à Nizhny Novgorod et l’autre se situe à Irkutsk. 

Le Yak-130 est un avion très maniable subsonique avec un rayon d’action de 1.250 miles (2.000 kilomètres) et une vitesse maximale de 600 mp/h (1.060 km / h) en vol en palier. Il peut transporter une charge utile de combat d'un maximum de £ 6.600 (3.000 kg), composé d'une variété d'armes russes et occidentales. 

Le Yak-130 peut être utilisé à partir de pistes non goudronnées et de petits aérodromes non préparées. L'appareil dispose d'un cockpit en tandem climatisée et pressurisée à deux places équipé de sièges éjectables NPO Zvezda K-36LT3.5  de type zéro-zéro (zéro altitude, zéro vitesse). Le Yak-130 de production est le premier avion russe avec une suite avionique entièrement numérique. Comme un avion d'entraînement avancé, Yak-130 est adapté pour la formation des pilotes ou le recyclage pour permettre de transiter sur des appareils de quatrième et cinquième génération. 

Il peut également effectuer diverses variétés de missions comme l’attaques au sol et les missions de reconnaissance.

 

gallery_518_922_100267.jpg

Photo : Yak-130 @ Max Briansky

29/08/2015

Yak-130 amélioré !

1023243219.jpg

 

Salon MAKS de Moscou, l’avionneur Irkut Corporation a dévoilé pour la première fois son Yak-130 doté d'un télémètre laser monté sur le nez.

Un représentant Irkut a déclaré que «le télémètre laser permet d'utiliser les Yak-130 sur un terrain très irrégulier, pour le suivi de terrain. De plus, cela améliore la précision de ciblage pour l’attaque au sol.

Ce télémètre laser a été installé sur le Yak-130 en conformité des exigences d'un client étranger, en vue de l’amélioration des capacités de frappe de l'avion.

 

Le Yakovlev Yak-130 : 

 

Le Yak-130 a été développé par Yakovlev pour remplacer les L-29 et L-39 d’entraînement dans les Forces aériennes russes et dans les pays membres de la CEI. L’Union Soviétique avait exprimé ses besoins pour un nouvel appareil dès le début des années 90. Le Yak-130 fut retenu avec son principal concurrent, le MiG-AT.

Le premier vol du Yak-130 a eu lieu en 1996 et il fut officiellement retenu par la force aérienne russe en 2002  Initialement, il devait être développé et produit en coopération avec la firme italienne Aermacchi, mais suite à de nombreuse différences de point de vue, chacune des deux parties continua de son propre chef, d’où l’extrême ressemblance entre le Yak-130 et le M-346.

Le Yak-130 a subi une longue phase d’essais de 2005 à 2009 impliquant 3 appareils. Les Yak-130 sortent de deux chaînes de production, l’une à Nizhny Novgorod et l’autre se situe à Irkutsk. 

Le Yak-130 est un avion très maniable subsonique avec un rayon d’action de 1.250 miles (2.000 kilomètres) et une vitesse maximale de 600 mp/h (1.060 km / h) en vol en palier. Il peut transporter une charge utile de combat d'un maximum de £ 6.600 (3.000 kg), composé d'une variété d'armes russes et occidentales

Le Yak-130 peut être utilisé à partir de pistes non goudronnées et de petits aérodromes non préparées. L'appareil dispose d'un cockpit en tandem climatisée et pressurisée à deux places équipé de sièges éjectables NPO Zvezda K-36LT3.5  de type zéro-zéro (zéro altitude, zéro vitesse). Le Yak-130 de production est le premier avion russe avec une suite avionique entièrement numérique. 

Comme un avion d'entraînement avancé, Yak-130 est adapté pour la formation des pilotes ou le recyclage pour permettre de transiter sur des appareils de quatrième et cinquième génération. 

Il peut également effectuer diverses variétés de missions comme l’attaques au sol et les missions de reconnaissance.

1642760_-_main.jpg

 

Photos : Yak-130 amélioré @Sergy

 

13/08/2015

Plus de Yak-130 et Mi-8 pour la Biélorussie !

4231017597.jpg

 

 

La Biélorussie  a confirmé avoir commandé de nouveaux avions de combat et des hélicoptères à la Russie, Le Major général Oleg Dvigalev a déclaré que le pays a signé deux contrats pour des avions formateur, soit quatre Yakolev Yak-130 et douze hélicoptères Mi-8MTV-5.

 

La commande de quatre Yak-130 portera à un de huit appareils en service, suite à la livraison de quatre Yak-130 commandés en 2012. Le Yak-130 doit remplacer les actuels AeroVodochody L-39 Albatros.

 

 

Le Yakovlev Yak-130 : 

 

Le Yak-130 a été développé par Yakovlev pour remplacer les L-29 et L-39 d’entraînement dans les Forces aériennes russes et dans les pays membres de la CEI. L’Union Soviétique avait exprimé ses besoins pour un nouvel appareil dès le début des années 90. Le Yak-130 fut retenu avec son principal concurrent, le MiG-AT.

Le premier vol du Yak-130 a eu lieu en 1996 et il fut officiellement retenu par la force aérienne russe en 2002  Initialement, il devait être développé et produit en coopération avec la firme italienne Aermacchi, mais suite à de nombreuse différences de point de vue, chacune des deux parties continua de son propre chef, d’où l’extrême ressemblance entre le Yak-130 et le M-346.

Le Yak-130 a subi une longue phase d’essais de 2005 à 2009 impliquant 3 appareils. Les Yak-130 sortent de deux chaînes de production, l’une à Nizhny Novgorod et l’autre se situe à Irkutsk. 

Le Yak-130 est un avion très maniable subsonique avec un rayon d’action de 1.250 miles (2.000 kilomètres) et une vitesse maximale de 600 mp/h (1.060 km / h) en vol en palier. Il peut transporter une charge utile de combat d'un maximum de £ 6.600 (3.000 kg), composé d'une variété d'armes russes et occidentales

Le Yak-130 peut être utilisé à partir de pistes non goudronnées et de petits aérodromes non préparées. L'appareil dispose d'un cockpit en tandem climatisée et pressurisée à deux places équipé de sièges éjectables NPO Zvezda K-36LT3.5  de type zéro-zéro (zéro altitude, zéro vitesse). Le Yak-130 de production est le premier avion russe avec une suite avionique entièrement numérique. 

Comme un avion d'entraînement avancé, Yak-130 est adapté pour la formation des pilotes ou le recyclage pour permettre de transiter sur des appareils de quatrième et cinquième génération. 

Il peut également effectuer diverses variétés de missions comme l’attaques au sol et les missions de reconnaissance.

 

Mil Mi-8MTV-5 :

 

Le MTV-5 inclus une modernisation importante de l'avionique, aussi bien qu'un carénage de nez en forme de "dauphin" ce qui le différencie des autres Mi-8. Il a aussi une porte des deux côtés du fuselage (les version précédente avait seulement une porte sur le côté gauche de l'hélicoptère) et la portes arrière en forme de coquille a été remplacées par un pont-élévateur.

 

1280px-Mil_Mi-8MTV-5_Hip_82_yellow_(8587491042).jpg

Photos : 1 Yak130 @Yakovlev 2 Mil Mi-8mtv-5 @Mil Mi