11/06/2013

L’hélicoptère hybride X3 a atteint la vitesse de 472 km/h !

 

X3_copyright_Alain_ERNOULT_624905_490_318.jpg

 

MARIGNANE, Le X3 d’Eurocopter a franchi le jalon historique de 472 km/h en évoluant à une altitude d’environ 10 000 pieds (3 048 m) pendant un vol qui a duré 40 mn dans la région d’Istres, dans le sud-est de la France. Ce vol marque une nouvelle étape dans la longue liste de succès déjà enregistrés par ce démonstrateur technologique à grande vitesse et à coût maitrisé. Ce système à décollage et atterrissage vertical, combine à la fois la vitesse d’un avion à turbopropulseurs et les capacités de vol complètes d’un hélicoptère.

Le X3 est équipé de deux moteurs RTM 322 qui entraînent un rotor principal à cinq pales, avec deux hélices installées de part et d’autre de l’appareil sur des ailes fixes de faible envergure. Ces moteurs bénéficient d’une architecture à l’état de l’art et offrant un fort potentiel de croissance de puissance. Le RTM 322 qui motorise le X3 est basé sur celui du NH90. Il intègre également un FADEC répondant aux exigences de ce démonstrateur haute vitesse.

Le concept X3 est parfaitement adapté aux missions nécessitant de vols à grande vitesse sur de longues distances, tout en conservant des capacités complètes de vol vertical et stationnaire – le tout à un coût très abordable. Eurocopter envisage une large gamme d’applications potentielles pour cette configuration hybride – missions de recherche et sauvetage sur de longues distances, patrouilles de garde-côtes, missions de surveillance aux frontières, transport de passagers, opérations offshore et navettes interurbaines. L’association entre une vitesse de croisière élevée et d’excellentes performances de décollage et d’atterrissage verticaux convient également parfaitement aux missions militaires dans le cadre des opérations des forces spéciales, au transport de troupes, aux missions de recherche et de sauvetage au combat (RESCO) et aux évacuations médicales.

Le X3 a été développé dans le cadre d’un programme mené par Eurocopter dans des délais extrêmement courts, en se basant sur la cellule d’un hélicoptère Dauphin. Pour ce vol exceptionnel, le démonstrateur était équipé d’un carénage de tête rotor permettant de réduire la traînée, retombée directe des essais à grande vitesse conduits par l’entreprise dans les années 1990 avec le Dauphin DGV (Dauphin à Grande Vitesse). Il bénéficiait également de carénages spécifiques sur le train d’atterrissage. Le Dauphin DGV avait déjà permis à Aérospatiale, l’une des sociétés constituantes d’Eurocopter, d’établir en 1991 un précédent record de vitesse sur hélicoptère, 200 noeuds.

Dominique Fournier, ingénieur navigant d’essais Eurocopter, qui était à bord du X3 avec Hervé Jammayrac, le pilote aux commandes pour ce vol historique, rappelle qu’au-delà de l’aspect symbolique du record de vitesse, cette campagne d’essais à grande vitesse permet de recueillir des données scientifiques essentielles : « Ces vols nous permettent de mieux explorer le comportement des rotors principaux et d’évaluer l’efficacité du carénage que nous avons ajouté sur le moyeu de rotor principal ,ce qui permettra d’améliorer encore l‘effet de la traînée sur l’ensemble de la gamme Eurocopter. ».

En incluant les derniers vols de ces jalons, le démonstrateur X3 a cumulé au total plus de 140 heures de vol depuis son premier décollage en septembre 2010. Après avoir facilement dépassé les objectifs initiaux d’Eurocopter fixés à 220 noeuds, la vitesse du X3 a été progressivement augmentée, en confirmant les excellentes qualités de vol et de manoeuvrabilité, ainsi que les capacités exceptionnelles d’accélération et de décélération de cette configuration hybride. En atteignant les vitesses respectives de 472 et 487 km/h, Eurocopter confirme toutes les potentialités qu’offre ce concept.

 

 

162852500.jpg

Photos : 1 Le X3 avec un L-39 lors de son vol historique 2 le X3 @ Eurocopter

14:22 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eurocopter, x3, hélicoptère hybride |  Facebook | |

17/05/2011

L’Hélicoptère de démonstration X3 atteint les 430km/h !

 


X3_DIGIT-03974.jpg

 

 

Le l’hélicoptère de démonstration X3, l’hélicoptère hybride d’Eurocopter a rempli sa mission : il a en effet repoussé les frontières de l’aviation à voilure tournante en dépassant la vitesse initialement fixée de 220 noeuds, démontrant ainsi les performances, les capacités et la maturité de cet appareil.

Ce nouveau jalon a été franchi le 12 mai lors d’un vol en palier pendant lequel le démonstrateur a maintenu une vitesse de 430km/h (232 nœuds)  pendant plusieurs minutes. Cette mesure a pu être réalisée au troisième jour de la nouvelle phase d’essai, pour laquelle, le X3, équipé de ses boites de transmission définitives, a pu fonctionner à plein régime.

Dans le futur, les hélicoptères qui intègreront la configuration hybride X3 offriront une vitesse de croisière et une autonomie supérieures d’environ 50 % en contrepartie d’un coût très abordable fixant ainsi de nouvelles références en matière de productivité pour les aéronefs à voilure tournante.

Hervé Jammayrac, pilote d’essais et Daniel Semioli, ingénieur d’essais en vol d’Eurocopter étaient aux commandes de ce démonstrateur pendant ce vol d’essai. « Nous avons été impressionnés par la facilité avec laquelle cet objectif de vitesse a été atteint », a déclaré Hervé Jammayrac. « Le X3 se comporte à merveille et fait preuve d’une remarquable stabilité à grande vitesse, même lorsque le pilote automatique est désactivé. Nous sommes très fiers de ce succès, qui est le fruit du travail mené sans relâche par toute une équipe. »

Eurocopter a entamé les essais en vol du démonstrateur X3 en septembre dernier, dans le cadre d’un programme qui combine les excellentes capacités de décollage et d’atterrissage verticaux d’un hélicoptère et les vitesses de croisière élevées (supérieures à 220 noeuds) d’un avion. Après avoir atteint en novembre l’objectif de vitesse initial fixé à 180 noeuds (333 km par heure) avec un niveau de puissance moteur réduit, le démonstrateur X3 a fait l’objet d’une mise à niveau programmée de sa boîte de transmission et d’une inspection de sécurité.

Depuis la reprise des vols la semaine dernière, le X3 a rapidement démontré ses performances à plein régime. Il s’est notamment distingué par des vitesses ascensionnelles et de descente impressionnantes ainsi que par une excellente maniabilité, tout en confirmant les extraordinaires capacités du système de propulsion hybride en phases d’accélération et de décélération. La manoeuvrabilité et la stabilité élémentaires du X3 ont pu être validées dans la totalité de l’enveloppe de vol de l’appareil, sans qu’il ait été nécessaire d’utiliser des dispositifs stabilisateurs actifs ou passifs. Ces performances ont été confirmées lors d’essais en vol avec et sans l’assistance du pilote automatique. Autre avantage, cet appareil hybride présente de faibles niveaux de vibrations, sans avoir recours à des systèmes de réduction active ou passive des-vibrations, et offre des caractéristiques de vol comparables à celles des meilleurs hélicoptères de conception traditionnelle actuellement en service.

Le démonstrateur X3 utilise une cellule d’hélicoptère Eurocopter Dauphin équipée d’un rotor principal à cinq pales alimenté par deux turbines et de deux hélices montées sur des ailes fixes courtes. Cette configuration hybride donne naissance à un appareil de transport avancé qui conjugue la vitesse d’un avion à turbopropulseur et les capacités de vol stationnaire d’un hélicoptère.

Eurocopter prévoit pour ce concept une large gamme d’utilisations : missions de recherche et sauvetage (SAR) longue distance, surveillance maritime, patrouilles aux frontières, transport de passagers, opérations offshore et navettes interurbaines. Cet appareil pourrait être parfaitement adapté pour les missions militaires des forces spéciales, pour le transport de troupes, la recherche et sauvetage ou les évacuations médicales sur les théâtres d’opérations autant de missions où il offrira le bénéficie de vitesses de croisière élevées ainsi que d’excellentes capacités de décollage et d’atterrissage verticaux qui caractérisent cette configuration hybride. Les essais en vol du démonstrateur X3 se déroulent au centre d’essais de la DGA situé à Istres (Bouches du Rhône). Le programme se poursuivra tout au long de l’année 2011 afin d’explorer l’enveloppe de vol de cet appareil hybride et d’évaluer toutes les capacités offertes par cette nouvelle technologie.

Photo : le X3 d’Eurocopter @ Eurocopter/Anthony Pecchi