06/02/2016

Les A-10 jusqu’en 2021 !

4398.jpg

Washington, l'US Air Force vient d’annoncer un nouveau sauvetage pour la flotte de Fairchild République A-10 «Thunderbolt II». Le nouveau calendrier prévoit un retrait pour 2021.

Deuxième sauvetage :

Le vénérable A-10 vient d’être sauvé pour la deuxième fois, le retrait initial était prévu en 2014, mais un amendement de la Chambre des représentants américains avait bloqué celui-ci, permettant ainsi à l’US Air Force de disposer de l’avion jusqu’à la mi-2016. Cette semaine, le secrétaire à la Défense Ashton Carter a annoncé son intention de prolonger le "Warthog" jusqu’en 2021.

Objectif maintenance :

Cependant, le maintien de la flotte de A-10 pour cinq années supplémentaires, demande une accélération des travaux de maintenance. Diverses pièces vont devoir être usinées et Boeing va devoir continuer à produire de nouvelles ailles pour l’avion. En effet, une partie de la flotte de A-10 a déjà reçu une nouvelle paire d’ailes. Il s’agit maintenant de procéder au remplacement des ailes les plus critiques, des A-10 encore services. Les ailes des A-10 ont été mises à lourde contribution lors des nombreux déploiements sur divers théâtres opérationnels et de nombreuses fissures ont été décelées. L’US Air Force va ainsi maintenir opérationnel 284 A-10C dont la moyenne d'âge est de 34 ans.

342.jpg

 

Combler le futur départ :

Pour l’Air Strategic Combat de l'US Air Force, ces cinq petites années vont permettre de réfléchir à une solution de rechange, afin de combler les déficits du Lockheed-Martin F-35. Avec le retrait de la flotte de A-10, l’US Air Force se retrouvera avec une perte de capacité en matière d’appui aérien rapproché. Hors les récent conflits ont démontré un besoin crucial de pouvoir soutenir les forces au sol. Dans un rapport récent, le général Herbert Carlisle a fait allusion à la possibilité d'une nouvelle plate-forme. Les drones actuels de part leur fragilité, ne peuvent assumer ce rôle, par conséquent, si l’A-10 n’est pas remplacé par un aéronef spécialement conçu à cet effet, l’USAF perdra une capacité importante en matière d’appuis tactique au sol. Cette lacune aura donc des conséquences graves pour les troupes au sol.

 

43098.jpg

Photos : Fairchild A-10 « Thunderbolt II » alias Warthog @ USF

 

 

 

25/03/2013

L’USAF test un viseur de casque pour l’A-10 !

11.jpg


 

 

Nellis Air Force Base (AFB), les pilotes du 74e groupe de chasse du 23e Escadron d'appuis (FS) basé à Moody Air Force Base (AFB) en Géorgie, viennent de tester grandeur nature, lors du dernier exercice «Red Flag 13-3», l’adaptation d’un viseur de casque sur les avions d’appuis rapprochés, Fairchild-Republic A-10C Thunderbolt II.

 

 

Le Scorpion à l’essais : 


 

2750149535.jpg


 

Suite aux réductions de budgets, les «bons vieux» A-10C devront certainement rester en service plus longtemps que prévu initialement. Mais, pour rester opérationnel, ceux-ci vont devoir subir une nouvelle cure de jouvence avec notamment, l’arrivée d’un viseur de casque. L’USAF a lancé un programme en vue de l’intégration du système Scorpion de Gentex Visionix.

 

Le casque Scorpion a été développé comme une alternative à moindre coût du populaire populaire Système de Repérage (JHMCS). Il dispose d'un système complet de  visualisation couleur avec suivi de mouvement optique. Le Scorpion s’adapte directement sur les casques Gentex HGU-55. L’association de la technologie de détection de posture de Visionix (commercialisée sous la marque InterSense) avec le système viseur de casque Scorpion a donné naissance à une solution idéale pour les pilotes. Les intégrateurs bénéficient ainsi d’un système rapidement dé-ployable et économique à l’achat.

 

Le Fairchild-Republic A-10C Thunderbolt II : 

L'A-10 Thunderbolt II, également connu sous la dénomination de «Warthog» a été introduit dans l'inventaire de l’Air Force en 1976. Le bi-moteur, un appareil monoplace fournit un appui aérien rapproché aux forces terrestres et emploie une grande variété de munitions. 

 

En 2012, les A-10 encore en service ont reçu de nouvelles ailes. Ce processus de modernisation doit permettre à l’avion de voler jusqu’en 2040. Les ailes des A-10 ont été mises à lourde contribution, lors des nombreux déploiements sur divers théâtres opérationnels et de nombreuses fissures ont été décelées. Il fallait impérativement y remédier pour permettre à la flotte de continuer de voler en toute sécurité. 


 

Warchaper.com A-10 thunderbolt flares.jpg


 

Photos : 1 & 3 A-10C @ USAF 2 Casque avec le système Scorpion @ Gentex Visionix