20/10/2014

La Grèce dit au revoir à ses A-7 Corsair II !

a7Tiger04.jpg

 

 

L'Armée de l'Air Hellénique (HAF) a organisé une cérémonie pour célébrer le départ à la retraite de ses derniers avions de combat, Vought A-7 «Corsair II» sur la base aérienne de d'Araxos.

 

Dernier opérateur : 

 

L’armée de l’air grecque était le dernier utilisateur du  LTV Vought A-7 «Corsair II» au monde, le 336 escadron volait encore 15 A-7E «Corsair II» monoplace et 2 TA-7C biplace.

L’armée grecque avait à l’origine commandé 60 A-7H et cinq TA-7H auprès de LTV entre 1975 et 1980. Puis, après la première guerre du Golfe, la Grèce avait acquis 50 A-7E et 18 TA-7C provenant de l’US Navy. Ces appareils étaient à cette époque stocké dans le désert de Mojave en Californie. 

 

Durant les années 90, la Grèce fut le plus grand utilisateur du A-7 «Corsair II» avec une flotte de 133  aéronefs.

 

Le Vought A-7 Corsair II : 

 

Le Vought A-7 «Corsair II» est  à l’origine un avion d'attaque au sol destiné à être embarqué à bord de porte-avions construit par les Etats-Unis au milieu des années 1960, il est un dérivé du F-8 «Crusader».  Le A-7 a été construit à un peu plus de 1’500 exemplaires.

 

En mai 1963, l’US Navy émet un appel d'offre pour un avion d'attaque destiné à remplacer le A-4 Skyhawk. Elle exige que le nouvel appareil soit d'un coût limité et puisse être mis en service au plus tard en 1967. La compagnie Vought propose un dérivé du F-8 «Crusader» équipé d'un réacteur sans post-combustion et sans l'aile à incidence variable, mais avec une structure renforcée permettant d'emporter plus de 4 tonnes de charge sur six pylônes alaires. Deux canons de 20 mm sont également installés.

Ce projet est accepté en février 1964, et le premier prototype fait son vol inaugural le 27 septembre 1965. Les six avions d'essais ne révèlent aucun problème, ce qui permet d'équiper les premières unités dès le second semestre 1966. Un an plus tard, l'avion est opérationnel et effectue ses premières missions au Viêt Nam.  En parallèle, une version destinée à l'US Air Force est développée à partir de 1965. Elle est équipée d'un réacteur 20% plus puissant, d'une électronique de bord améliorée et d'un seul canon au lieu de deux. Le premier vol avec le nouveau réacteur a lieu en septembre 1968.


TA-7-Camo-Aviano-Jul-2014.jpg


 

 

Photos : 1 A-7 E Corsait II @ HAF 2  TA-7C @ Simone Gazzola

19:08 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : haf, armée grecque, vought a-7 corsaire |  Facebook | |