24/12/2013

Volotea de la mer à la montagne tout schuss...

photo2.jpg


 

 

La jeune compagnie espagnole fondée en 2011 continue d'étendre son réseau dans un créneau "famille" sur des aéroports "loisirs et vacances" en Espagne et en France.

 

Pour sa saison hivernale qui a débuté ce samedi, Volotea harmonise ses déplacements français de la mer vers les sommets enneigés et des plaines alpines vers les côtes de l'Atlantique et met en place ses Boeing 717-200, d'une centaine de sièges, sur des rotations Nantes - Grenoble et Bordeaux - Grenoble.

 

photo3.jpg

 

Ce type de vols "mer-montagne" calque un peu le modèle très anglais de se rendre fréquemment dans les stations de ski (Easy Jet et Monarch Airlines proposent d'ailleurs de nombreuses rotations quotidiennes à destination de Grenoble), au départ du Royaume-Uni.

 

L'aéroport de Grenoble (GNB) connait son pic d'activité les mois d'hiver et propose une capacité de rotation pouvant atteindre 55 appareils / Jour, et s'il y a lieu d'orienter vers l'aéroport de Chambéry en second choix.

 

Vinci Aéroports son gestionnaire continue l'amélioration des infrastructures, en s'adaptant même sur des détails comme des tapis mécaniques spécifiques pour les skis et les surfs réduisant ainsi le temps moyen au sol d'un appareil à une quarantaine de minutes, ce qui relève d'une très bonne performance pour un aéroport "hiver" sachant qu'il y a un contrôle Schengen et non-Schengen pour les passagers.

 

Pour les vacanciers, le Conseil Général de l'Isère, met en œuvre l'interconnexion vers les stations de ski par des acheminements en autocar, cinq compagnies de location de véhicules et un service de liaison hélicoptère est toutefois possible pour les particuliers et VIP.

 

A moins de heures de vol de Genève, Grenoble et ses destinations deviennent aussi des solutions à étudier pour beaucoup d'entre nous, surtout s'il y a une réelle politique de développement en saison été.

 

Tout cela a sans doute fortement contribué au choix de Volotea de placer ses deux liaisons sur l'Isère, tout en proposant en retour une fenêtre sur la cote Atlantique qui est une solution très intéressante pour traverser la France en peu de temps et sans escale, de ce que nous avons pu constater lors de notre vol retour, le taux de remplissage est très positif dans ce sens.

 

Reste à Volotea d'étudier la provenance de ses passagers et travailler sur des offres de fidélisation.


 

photo1v2.jpg


 

 

De la même façon, la compagnie planche sur son programme d'été et qui sait proposera une solution très intéressante vers le bord de mer, nous avons cru comprendre qu'une attention toute particulière sera portée sur les aéroports de l'île de beauté.

 

 

texte et photo © Paul Marais-Hayer


12:06 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volotea, transport aérien |  Facebook | |