06/06/2019

Début des vols transatlantique pour L’A321neo !

54041DEB-8FD7-4F29-A789-6436DD8ED58A.jpeg

Le premier monocouloir A321neo destiné à La Compagnie, un opérateur français proposant des vols transatlantiques réguliers uniquement configurés en classe affaires, débutera ses liaisons transatlantiques le 6 juin au départ de l'aéroport de Paris-Orly et à destination de l'aéroport international de Newark-Liberty.

Exploité dans le cadre d'un contrat de leasing auprès de GECAS, l'A321neo de La Compagnie est équipé de moteurs LEAP 1A de nouvelle génération de CFM International et d'une cabine entièrement en classe affaires dotée de 76 sièges-couchettes totalement inclinables, offrant un confort inégalé aux passagers. La cabine propose également un niveau élevé de connectivité à bord. Choisis pour leur efficacité opérationnelle, leur confort et leur rayon d'action d'exception, ces monocouloirs de nouvelle génération permettent à La Compagnie de bénéficier d'une réduction de la consommation de carburant et de coûts d'exploitation plus faibles sur sa ligne transatlantique Paris - New York. Avec cet A321neo flambant neuf, La Compagnie devient le nouvel opérateur de l'A321neo. La Compagnie a commandé au total deux A321neo neufs.

Avec plus de 6’500 commandes émanant de plus de 100 clients depuis son lancement en 2010, l'A320neo et ses dérivés constituent la famille de monocouloirs best-seller dans le monde. L'A320neo a été le premier appareil à bénéficier des technologies les plus récentes, notamment des moteurs de nouvelle génération et un design cabine de référence dans l'industrie qui permettent à eux-seuls de réaliser des économies de carburant de 20%. L'A320neo affiche également des performances environnementales optimisées, avec une réduction de l’empreinte sonore de près de 50 pour cent par rapport aux appareils de la génération précédente

Photo : l’A321neo de La Compagnie @ Airbus

 

22/06/2011

Le B747-8F relie le Bourget avec du biocarburant !

 

GQ3F6093_N50217.jpg

 

LE BOURGET, France, Le Boeing B747-800 «Freighter»  a atterri à l'aéroport du Bourget   après avoir terminé le premier vol transatlantique d'un gros avion commercial alimenté sur tous les moteurs par un carburant durable !

 

 

L'avion, piloté par les pilotes de Boeing, les  Capitaine  Keith Otsuka, Rick Braun de Boeing accompagné du Capitaine Sten Rossby de la compagnie Cargolux (compagnie de lancement du B747-8F) a volé de Everett, près de  Washington, au Bourget avec un mélange de 15% de biocarburant issus de la cameline et 85 % de kérosène traditionnel sur les quatre moteurs Genéral Electric GEnx-2B.  Il faut ajouter qu’aucune modification n’a été faite pour ce vol et les pilotes ont utilisés les procédures d’exploitation habituelles.  Les précédents tests avaient tous été validé par l’US Federal Aviation Administration (FAA).

 

Il s’agit là d’une première car si de tel vols ont été testés au paravant, seul la moitié des moteurs tournaient avec un du biocarburant. Certes, il s’agit ici d’un petit pas pour la planète mais un grand pas pour l’aviation ! Ce vol démontre  qu’il sera bientôt possible d’utiliser régulièrement du biocarburant en parallèle du kérosène et additionné aux nouvelles technologies aéronautique de diminuer de manière considérable les rejets de CO2.

 

Le B747-8F est le quatrième des appareils commerciaux présenté cette année au salon du Bourget et avec le B747-800 «Intercontinental» il représente la nouvelle génération du très célèbre B747 ! Il sera en exposition les 21/22 juin en statique. Puis le soir du 22 il reprendra l’air pour se rendre au siège de Cargolux  au Luxembourg pour une visiter de deux jours. La compagnie Cargolux prendra livraison de son premier B747-8F durant l’été !

GQ3F5808_N50217.jpg

 

Rappel :

 

Le  B747-800 Freighter fait partie de la nouvelle offre aux  compagnies aériennes qui permet  les plus faibles coûts d'exploitation et la meilleure optimisation de l'économie de tout le transport cargo, tout en offrant davantage de performance environnementale.

 

 

Boeing a lancé la gamme B747-800 le 14 Novembre, 2005, avec des commandes fermes pour 18 B747-800 Freighters, 10 de Cargolux de Luxembourg et de huit de Nippon Cargo Airlines du Japon. La liste combinée des prix de la valeur des commandes est d'environ 5 milliards de dollars.

Boeing a étudié le marché de faisabilité d'un nouveau B747 de concert avec les  opérateurs a fin  d'établir leurs besoins pour une plus grande rentabilité des flottes de B747. En travaillant de concert avec les clients et l'application des nouvelles technologies innovatrices du B787 Dreamliner, Boeing a réussi à créer la famille B747-800. En fait, la désignation B747-800 a été choisie pour montrer le lien entre la technologie de la b787 et la nouvelle B747.

La famille B747-800 offre de nouvelles opportunités de revenus qui permettront aux compagnies aériennes de maximiser les profits. Le B747-800 Freighter offre une gamme de 8185 km (4420 NMI) et dispose de 16 pour cent de plus que le volume de fret le B747-400, ce qui lui permet de tenir sept autres palettes avec le même porte nez, offre une capacité de chargement de 3 m (10 pi) de haut palettes et une capacité de fret réel à 159 kg.

 

Dernière minute :

 Gecas est devenue une nouvelle cliente du B747-8F, dont elle vient d’annoncer la commande deux exemplaires. 

 

GQ3F5789_N50217.jpg

 

Photos : Le B747-8F au Bourget @ Rudi Boigelot