25/01/2020

Vol inaugural pour le B777X !

boeing,b777x,b777-9,vol inaugural,nouveaux avions de lignes,les nouvelles de l'aviation,romandie aviation

Retardé de 48 heures à cause de la météo, le vol inaugural du tout nouveau B777X immatriculé N779XW met un peu de baume au cœur des employés de l’avionneur américain, suite aux défaillances du programme « MAX ». Le B777-9 a décollé des installations de l’avionneur d’Everett près de Washington à 10 Heures 09 avec une météo pluvieuse. Le vol a duré 3 heures et 51 minutes.

Le capitaine Chaney et le pilote en chef de Boeing Craig Bomben ont élaboré un plan de test détaillé pour tester les systèmes et les structures de l'avion pendant que l'équipe de test de Seattle surveillait les données en temps réel.

"Le 777X a volé à merveille et les tests d'aujourd'hui ont été très productifs", a déclaré le capitaine Van Chaney, pilote en chef du 777X pour Boeing Test & Evaluation. "Merci à toutes les équipes qui ont rendu possible aujourd'hui. J'ai hâte de reprendre l'avion."

Le premier des quatre avions de test en vol B777-9 dédiés, le WH001, fera maintenant l'objet de vérifications avant de reprendre les tests dans les prochains jours. La flotte d'essais, qui a commencé les essais au sol à Everett l'année dernière, subira une série complète de tests et de conditions au sol et dans les airs au cours des prochains mois pour démontrer la sécurité et la fiabilité de la conception.

Le B777X est le plus grand biréacteur jamais construit dans le monde. L'avion offre une consommation de carburant inférieure de 12 % et des coûts d'exploitation inférieur à 10% par rapport aux avions concurrents.  Le B777X dispose des dernières technologies, telles que le moteur commercial le plus économe en carburant jamais produit à ce jour. Le General Electric GE9X associé à au tout nouveau design d'aile composite qui fournit une meilleure efficacité. L’avion est doté des bouts d'ailes pliables « WINGSPAN ». En outre, les bouts d'ailes pliants permettent au B777X de maintenir la compatibilité au sein des aéroports avec la famille B777 existante. 

EO_0KJPWAAAhw8i.jpeg

Forte demande :

Le B777X intéresse fortement les transporteurs aériens, depuis le lancement du programme, Boeing a enregistré près de 350 commandes fermes. Les premières livraisons sont attendues pour 2021. Le programme a remporté 340 commandes et engagements auprès des principaux transporteurs du monde entier, dont ANA, British Airways, Cathay Pacific Airways, Emirates, Etihad Airways, Lufthansa, Qatar Airways et Singapore Airlines. Depuis son lancement en 2013, la famille 777X a dépassé la concurrence de près de 2 à 1.


Quelques dates :

Le premier avion d'essai B777X pour les essais statiques au sol a été achevé en septembre 2018. Trois avions d'essais en vol supplémentaires sont en construction pour compléter le test de vol du n° 1. 

boeing,b777x,b777-9,vol inaugural,nouveaux avions de lignes,les nouvelles de l'aviation,romandie aviation

Le B777X :

Le programme B777X a été lancé au salon aéronautique de Dubaï. Le B777X est actuellement le plus grand lancement de produit dans l'histoire de l’aviation commerciale.  Le B777-8X, une version allongée du B777-200ER (69,5m), il sera un concurrent direct de l’A350-900, avec 353 sièges. La seconde version de la gamme, le B777-9X (407 sièges), sera quant à elle une version allongée du B777-300ER (76,4m), les deux possédant un rayon d’action approchant les 15 ‘000 km. Leur particularité provient des ailes qui seront en matériaux composite, plus légers et engendrant une moindre consommation de carburant. Boeing exploite ainsi ce qu’il fait déjà avec le « Dreamliner ». Boeing réfléchit également à une version à très long rayon d’action, le B777-8LX, d’une portée de 9’480 miles nautiques, soit 85 de plus que le B777-200LR actuel, ce qui permettrait, par exemple, de relier Londres à Sydney sans arrêt dans le sud-est asiatique. Le B777-9 sera l'avion le plus cher de Boeing, au prix de 442,2 millions de dollars avant rabais.

3118691366.jpg

Photos : 1 Le B777-9 lors de son décollage inaugural 2 Au sol 3 En vol 4 L’intérieur de l’avion @ Boeing

 

05/05/2017

Chine, le C919 a effectué son vol inaugural !

3878-comac-c919-essais-de-roulage-termines-premier-vol-imminent.jpg

 

Shanghaï, l’avionneur chinois COMAC (Commercial Aircraft Corporation of China) a réussi ce matin le premier vol de son avion commercial conçu en Chine, le C919. L’avion a effectué son vol d'essai d’une durée d’une heure et demie.

Concurrencer Airbus & Boeing :

Pour la Chine, l’objectif est clair, il faut venir concurrencer les A320 d’Airbus et B737 de Boeing. L’avionneur chinois Comac, il s’agit dans de s’assurer une part de marché suffisante sur le secteur national. D’ailleurs, Comac revendique à ce jour 570 commandes pour son C919 à fin 2016, presque exclusivement de la part de compagnies chinoises. Dans un second temps, il s’agira de s’attaquer à l’exportation.

Cependant, les choses ne seront pas faciles pour l’avionneur. Convaincre des compagnies internationales d’acheter son aéronef ne sera pas chose facile. Les avionneurs occidentaux Bombardier et Embraer ont eux-mêmes, toutes les difficultés à venir s’implanter sur les parts de marchés détenues par le duopole que représente Airbus/Boeing. Il sera en effet, difficile de venir batailler face à des avionneurs ayant une longue tradition et une longue expérience dans le domaine.

Le COMAC C919 :

Le C919, C désigne autant la Chine que le constructeur Comac, le premier 9 étant le symbole de longévité et le 19 final, faisant référence à ses 190 places. L’avion de type monocouloir sera capable de transporter entre 150 à 200 passagers et donc, venir se placer en concurrence directe avec les B737 et A320. Si celui-ci sera de conception chinoise dans son ensemble, les premières versions seront toutefois motorisées par le groupe CFM International (SNECMA & General Electric) qui fourniront la première version de leur nouveau moteur le Leap-X1C. La soufflante du moteur LEAP-X1C comportera dix-huit aubes, soit 50 % de moins que celle du CFM56-5C et 25 % de moins que celle du CFM56-7B. Nexcelle, société partenaire du groupe livrera les nacelles et les inverseurs de poussées. A terme ces moteurs seront fabriqués en Chine. Cependant, le groupe COMAC entrevoit déjà la possibilité d’équiper dans un deuxième temps, le C919 par une motorisation entièrement de conception chinoise.

air-journal_Comac-C919-premier-vol@New-China-TV.jpg

Photos : Le C919 ce matin lors de son premier vol@ New China TV

30/01/2016

Le B737-800MAX a effectué son vol inaugural !

K66500-05.jpg

Seattle, vendredi après-midi, le Boeing B737-800 MAX a pris son envol pour la première fois avec succès. Ce premier vol d’une durée de deux heures et quarante-sept minutes, débute le programme d'essais en vol, qui mènera l’avion à la certification et à la livraison.

Pour ce vol inaugural du dernier né de la famille «737» le pilote en chef Ed Wilson et le chef pilote d'essai des opérations de vol Craig Bomben ont atteint une altitude maximale de 25.000 pieds (7.620 mètres) et une vitesse de 250 nœuds, soit environ 288 miles (463 kilomètres) par heure.

"Le vol a été un succès», a déclaré Wilson. "Le B737 MAX nous donne une confiance totale et sera répondre aux attentes de nos clients."

K66500-07 press conference.jpg

Le B737 MAX :

Le B737 «MAX» sera 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son futur concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol.

Par ailleurs, le B737 MAX profitera des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offrira à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol.

La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 «MAX», le B737-800 «MAX» et le B737-900 «MAX», trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 «MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG. La première livraison du B737-900 «MAX» est prévue en 2018, suivie par la première livraison du B737-700 «MAX » en 2019.

Le B737 MAX a 3’’072 commandes provenant de 62 clients dans le monde.

 

K66500-02.jpg

Photos : Vol inaugural ce vendredi @ Boeing