15/01/2016

50 Sukhoi Su-35 supplémentaires pour la Russie !

userimage.php.jpeg

Moscou, la Force aérospatiale russe (VKS) a ordonné une commande portant sur un lot de 50 avions de combat Sukhoi 35 « Flanker-E ». Avec le contrat pour l’Indonésie et celui de la Chine, l’avionneur russe dispose de 134 commandes pour cet appareil d’ici 2020. A ce jour, 72 Su-35 ont été livré à la Force aérospatiale russe.

 

Le Sukhoi Su-35 « Flanker-E » :

Le Su-35 est un appareil de la génération 4++.  Les caractéristiques de l'avion comprennent une nouvelle avionique numérique avec fusion des données, un nouveau réseau d'antennes radar progressive avec une longue portée de détection et de cibles aériennes. Son noyau est le système de gestion de l'information (SGI), qui intègre les sous-systèmes fonctionnels, logiques, d'information et de logiciels en un complexe unique qui assure l'interaction entre l'équipage et l'équipement. L'IMS comprend deux ordinateurs centraux numériques, dispositifs de commutation et de l'information. Le pilote dispose de deux écrans MFI affichage multi-fonctions de 9x12 pouces et une résolution de 1400x1050 pixels.

Le noyau du Su-35 dispose de deux doubles radars en bande X en réseau, à antennes progressives Irbis-E, soit un N-12 à l’avant et un N-011 dans la queue arrière. A l’avant le N-12 est monté sur une unité de commande hydraulique à deux étapes (en azimut et en rouleau). Le dispositif d'antenne scanne par un faisceau électronique dans l'azimut et l'angle d'élévation dans les secteurs non inférieure à 60°. L'unité d'entraînement en deux étapes électro-hydraulique tourne en outre l'antenne par des moyens mécaniques à 60 ° en azimut et 120 ° en roulis. Ainsi, en utilisant la commande électronique et mécanique tour supplémentaire de l'antenne, l'angle de braquage maximal du faisceau peut atteindre 120 °. Le radar Irbis-E détecte les cibles aériennes, jusqu’à une portée maximale de 400 km. Le tout avec une nouvelle génération d'optique frontale. La durée de vie de la cellule est de 6’000 heures de vol, soit un cycle de vie de 30 années d'exploitation. La durée de vie assignée des moteurs AL-117S dérivé de l’AL-31F avec poussée vectorielle est de 4’000 heures.

 

1518069.jpg

Photos : 1 Su-35 Pavel Osipovitch/Sukhoi 2 Su-35 Sergy

 

06/01/2016

Russie, arrivée des MiG-29SMT !

Russian_Air_Force_MiG_29_SMT_military_jet_jets_2560x1440.jpg

Moscou, la Force aérienne russe a réceptionné ses premiers exemplaires du MiG-29SMT «Fulcrum» multirôles. Ces appareils ont été commandés en avril 2014. Les aéronefs seront tous livrés d’ici la fin de l’année.

 

Dans l’attente du MiG-35 :

Les 16 avions de type MiG-29SMT ont été commandés pour les Forces aérospatiale russe (VKS) comme une mesure bouche-trou pour compenser les retards de mise au point du MiG-35S. Le lot se compose de 14 chasseurs MiG-29SMT et deux MiG-29UB formateurs. Les premiers MiG-29SMT sont arrivés sur la base aérienne d'Astrakhan-Privolzhskiy, ou se situe le centre de formation et d’application de combat du 116e escadron de la Force aérienne.

La Russie opère déjà 28 chasseurs MiG-29SMT, il s’agit des aéronefs qui ont été retournés par le client, soit l’Algérie. Ce dernier, les avaient rejetés en raison de problèmes de qualité. Contrairement à l'avion construit pour l'Algérie, la version russe du MiG-29-SMT est équipée d'une suite interne de guerre-électronique complète (EW).

 

MiG-29SMT_1_main_TDRG.jpg

Le MiG-29SMT :

Le MiG-29SMT (MiG-29UPG en Inde) dispose du nouveau radar, le Phazotron-NIIR Zhuk-M2E de type AESA, capable de suivre dix cibles à 245km, couplé avec le nouvel IRST, le modèle : OLS-UEM. L’avionique est entièrement nouvelle avec un cockpit doté d’écrans couleurs. L’avion est également doté d’une perche de ravitaillement en vol rétractable et de réservoirs additionnels montés sur la colonne vertébrale de l’avion. Ceux-ci permettent de doubler le rayon d’action à 1500km.

 

plane_military_Russian_Air_Force_MiG_29_SMT_2560x1440.jpg

Photos : Le MiG-29SMT @ AviaMiG