30/07/2013

Marine One : AgustaWestland abandonne !

723349705.jpg


 

 

C’est une bien mauvaise surprise pour l’aéronautique européenne, le constructeur AgustaWestland vient d’annoncer qu’il quittait la compétition pour le futur hélicoptère Présidentiel américain, laissant ainsi la place à l’américain Sikorsky.

 

Cette décision est d’autant plus grave, puisque sous l’administration de G.W. Bush le VH-71 «Kestrel» (AW101) d’AgustaWestland avait remporté le concours, nous étions en 2005. 

 

L’Administration Obama veut freiner l’Europe :

 

Comment expliquer cette décision ? AgustaWestland s’est retrouvé comme Airbus-Military et son A330 MRTT face à un changement de politique avec l’arrivée des démocrates à la Maison Blanche, un changement qui est clairement en faveur du lobbying américain et qui ne laisse aucune chance aux industriels étrangers. 

 

Pour AgustaWestland, la nouvelle méthodologie d’évaluation et les changements du cahier des charges favorisent très nettement les appareils américains. Ce qui est d’autant plus regrettable c’est que le VH-71 «Kestrel» répondait parfaitement aux besoins du futur «Marine One». 

 

L’Aministration Obama n’a pas simplement, changer les règles du programme VXX, elle a discrètement imposé sa vision.  En 2008 elle a rejeté le choix du VH-71 «Kestrel» européen en passant commande d’un appareil qui n’était pas prévu dans la compétition, soit le MV-22B «Osprey» dont les premiers exemplaires ont été livrés ce printemps (voir article du (16/05/2013). Restait alors le Sikorsky VH-92 et l’AgustaWestland VH-71.


 

3090944719.jpg


 

Porte ouverte pour Sikorsky :

 

Dès lors, les jeux sont faits (pipés), le constructeurs américain Sikorsky devrait remporter la seconde tranche du contrat avec son VH-92 et peut-être même s’assurer de pouvoir à terme, placer quelques MH-60 «Black Hawk» d’escorte.

 

2032109030.jpg



 

Le Sikorsky VH-92 est un dérivé du S-92. Le premier appareil a été livré en septembre 2004. Principalement utiliser pour le ravitaillement des plates-formes pétrolière et en mode de recherche et sauvetage, il a été commandé par les Forces armées canadiennes au nombre de 28 exemplaires sous la désignation CH-148 Cyclone. Le Cyclone peut voler de jour comme de nuit, dans presque toutes les conditions météorologiques et par des températures variant entre - 51 °C et + 49 °C. Grâce à sa vitesse maximale de croisière de 250 km/h, le CH-148 est environ 10 % plus rapide que le Sea King. Le Cyclone peut aussi parcourir 450 km sans ravitaillement.

 

Photos : 1 Le VH-71 Kestrel n’emportera pas le Président @ AgustaWestland 2 MV-22B Osprey @ Boeing-Bell 3 Sikorsky VH-92 @ Sikorsky

 

12:02 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : marine one, vh-71 kestrel, mv-22b osprey, vh-92 |  Facebook | |