27/08/2017

Premier V-22 « Osprey » japonais !

DILFCMYXoAIqmBD.jpg

Les essais du premier Bell Boeing V-22 « Osprey » japonais ont débuté. Ce pays recevra un premier lot de 5 aéronefs d’ici 2019. Au total, le Japon devrait acquérir un total de 17 V-22B BlockC pour un montant estimé a 3 milliards de dollars. Tokyo, avait signé un contrat 332 millions de dollars en 2015 pour l’acquisition de cinq aéronefs à rotors basculants. 

Bell-Boeing MV-22 «Osprey» :

Le V-22 « Osprey » est aéronef de transport multirôle utilisant la technologie du rotor basculant pour combiner  les performances en vol vertical d'un hélicoptère avec la vitesse et la portée d'un aéronef à voilure fixe. Avec ses nacelles et les rotors en position verticale, il peut décoller, atterrir et décoller comme un hélicoptère. Une fois en vol, ses nacelles basculent.Pour se comporter comme  un avion à turbopropulseur capable de haute vitesse et  de vol à haute altitude.

A ce jour, 230 V-22 sont en service sur un total de 360 appareils commandés. Le programme «Joint Advanced Vertical Lift Aircraft» est lancé en 1982 sous la direction de Bell Helicopter et Boeing. Le programme fut plusieurs fois menacé d’abandon pour des raisons budgétaires et le premier prototype commencera ses essais le 19 mai 1989, en vol stationnaire uniquement. Le premier vol horizontal ayant lieu le 14 septembreEn novembre 2000 le fonctionnement depuis un porte-avions est validé. Il faudra cependant attendre 2005 pour le lancement de la production de pré-série qui devra permettre la mise en service d’une escadrille «test». 

 

Photo : V-22 aux couleurs du Japon @ Bell Boeing

 

08/02/2016

Singapour cherche un remplaçant à ses Super Puma !

365841465.jpg

La République de Singapour Air Force (RSAF) vient de lancer un programme en vue de trouver un remplaçant à sa flotte d’hélicoptère Super Puma/ Cougar composée de 32 appareils. La flotte de Super Puma/Cougar est âgée de 27ans.

Si la flotte d’hélicoptères Super Puma/ Cougar est très bien entretenue, les fuselages vieillissent et imposent une charge de maintenance importante. De plus, le climat chaud et humide à tendance à augmenter la corrosion.

Le futur hélicoptère devra répondre à plusieurs spécifications, dont la capacité à être déployé sur des frégates de la Marine. Les capacités de recherche et sauvetage (SAR) sont une priorités, ainsi qu’une maintenance facilitée pour de petites équipes.

Trois concurrents :

Pour l’instant, trois concurrents sont déjà annoncés, il s’agit de Bell/Boeing avec le V-22 « Osprey », l’Airbus Helicopters avec le NH90 NFH et Sikorsky avec le S-92.

Bell-Boeing MV-22 «Osprey» :

V-22-Osprey.jpg

Le V-22 « Osprey » est aéronef de transport multirôle utilisant la technologie du rotor basculant pour combiner  les performances en vol vertical d'un hélicoptère avec la vitesse et la portée d'un aéronef à voilure fixe. Avec ses nacelles et les rotors en position verticale, il peut décoller, atterrir et décoller comme un hélicoptère. Une fois en vol, ses nacelles basculent. Pour se comporter comme  un avion à turbopropulseur capable de haute vitesse et  de vol à haute altitude. A ce jour, 230 V-22 sont en service sur un total de 360 appareils commandés. Le programme «Joint Advanced Vertical Lift Aircraft» est lancé en 1982 sous la direction de Bell Helicopter et Boeing. Le programme fut plusieurs fois menacé d’abandon pour des raisons budgétaires et le premier prototype commencera ses essais le 19 mai 1989, en vol stationnaire uniquement. Le premier vol horizontal ayant lieu le 14 septembre.

 

Le NH90 NFH : 

814245111.jpg

La variante NH-90 NFH est principalement conçue pour la lutte anti-sous-marine (ASM) et la guerre de surface. Les ensembles complets d'équipement de mission permettent à un large éventail de missions supplémentaires comme la recherche et le sauvetage (SAR), la patrouille maritime, ravitaillement vertical, le transport de troupes, l'évacuation médicale ainsi que le soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques défavorables partir du pont d’un navire, il peut fonctionner à partir de petites frégates, même en haute mer. Le programme NH-90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH-90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.

Le S-92 :

s92-legacy2-2x.jpg

Le Sikorsky S-92 est un hélicoptère de transport susceptible de remplacer les H-3 Sea King. Le premier appareil a été livré en septembre 2004. Principalement utiliser pour le ravitaillement des plates-formes pétrolières et en mode de recherche et sauvetage, il a été commandé par les Forces armées canadiennes au nombre de 28 exemplaires sous la désignation CH-148 Cyclone. Le Cyclone peut voler de jour comme de nuit, dans presque toutes les conditions météorologiques et par des températures variant entre - 51 °C et + 49 °C. Grâce à sa vitesse maximale de croisière de 250 km/h, le CH-148 est environ 10 % plus rapide que le Sea King. Le Cyclone peut aussi parcourir 450 km sans ravitaillement.

 

Photos : 1 Super Puma singapourien@ RSAF 2 V-22 @ USM 3 NH-90 NFH@ Airbus Helicopter 4 S-92 @ Sikorsky

 

 

04/08/2015

Le retrait du Boeing CH-46 Sea Night !

CH-46_Sea_Knight_Helicopter.jpg

 

 

Après 51 ans de service au sein de l’US Marine Corps, Boeing CH-46  « Vertol » a volé pour la dernière fois, lors d'une cérémonie de départ à la retraite en Virginie.

 

Le dernier escadron à mettre en œuvre le Boeing CH-46 « Vertol », soit le 774e du Corps des Marines basé à Quantico, en Virginie a définitivement tourné la page du célèbre hélicoptère qui est entré en service en 1964.

 

Le Boeing CH-46 « Sea Night »est un hélicoptère moyen de transport à rotor en tandem. Il est utilisé par les Marines américains pour le transport de troupes, de matériels et de ravitaillement par tous les temps, de jour comme de nuit. Il est aussi capable de remplir d'autres missions comme le soutien sur le champ de bataille, le sauvetage(SAR), le sauvetage armé (CSAR), l’évacuation sanitaire et le soutien des postes de ravitaillement avancés. Le CH-46 est un hélicoptère à deux rotors en tandem. Il est propulsé par deux turbines GE T58 montées sous le rotor arrière. Un axe de transmission permet d'entrainer aussi le rotor avant. Ces rotors tournent en sens inverse pour annuler l'effet de couple. Les turbines sont couplées afin que le CH-46 puisse continuer à voler sur un seul moteur. Chaque rotor porte trois pales repliables.

Le CH-46 est équipé d'une grande porte latérale et d'une rampe de chargement arrière pour une vaste cabine passager de 7,37 m de long, 1,83 m de large et 1,83 m de haut. Il peut aussi soulever des charges grâce à son élingue ventrale. Son équipage est de quatre personnes. Il est peut être armé de deux mitrailleuses de 12,7 mm montées en sabord. Une mitrailleuse MAG-58est parfois montée sur la rampe de chargement.

Le CH-46 dispose d'un train d'atterrissage tricycle fixe avec deux roues sur chaque train. L'hélicoptère est naturellement incliné vers l'arrière afin de faciliter les opérations de chargement et déchargement.

 

Arrivée du V-22 Osprey :

 

L’escadron 774 du Corps des Marines sera dorénavant doté du Bell/Boeing V-22 « Opsrey » dotédu rotor basculant pour combiner  les performances en vol vertical d'un hélicoptère avec la vitesse et la portée d'un aéronef à voilure fixe. Avec ses nacelles et les rotors en position verticale, il peut décoller, atterrir et décoller comme un hélicoptère. Une fois en vol, ses nacelles basculent.

 

yourfile-2.jpg

Photos : Boeing CH-46 Sea Night 2 CH-46 & V-22 @USMC

18/04/2011

Le Président Obama pourrait voler en V-22 « Osprey » ?

 

 

 

osprey_pentagon.jpg

 

 

 

Les locataires de la Maison blanche voleront à bord d’appareils à rotors basculant de type V-22 «  Osprey ».  Je vous avais déjà relaté le programme de remplacement des hélicoptères présidentiels, si le choix d’un hélicoptère pour le Président des Etats-Unis n’est pas encore fait, son staff disposera par contre de V-22.

 

 

V-22  VIP : 

 

Le détachement d’hélicoptère du corps des Marines qui opère la flotte des hélicoptères présidentiels sous l’appellation « Marine One » va recevoir des V-22 «Osprey» à rotors basculants. L’aménagement de ceux-ci sera moins complexe et concernera l’adaptation dite de « bureau volant sécurisé », les V-22 étant déjà équipé en système de guerre électronique actif/passif.

 

Ces appareils vont en priorité remplacer  les appareils les plus lourds soit les VH-3D «Sea Stallions». La flotte se composera de quatorze appareils qui commenceront à être livrés en 2013.

 

Dans un premier temps les V-22 ne devraient pas transporter le Président des Etats-Unis mais en premier lieu le « Staff » présidentiel. La question du remplacement des hélicoptères dévoués à l’homme fort de la Maison blanche reste encore en suspend ! Le programme est toujours en cours et les candidats restant sont le «Merlin»produit sous licence par Boeing, le V-22 de Bell-Boeing et le CH-47 «Chinook» de Boeing. Sikorsky et Lockheed Martin ont aussi annoncé leur intention de proposer un dérivé du S-92.

 

Sur ce dernier point, le Corps des Marines verrait bien le V-22, car celui-ci gagnerait en prestige. De plus, selon celui-ci le V-22 peut se poser sans problème sur la pelouse de la Maison blanche et du fait des rotors basculants offre une plus grande vitesse de vol en palier. 

 

1634548018.JPG

 

Liens sur le remplacement des hélicoptères présidentiels :

 

 http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/02/27/nouvel-hel...

 

 

  Photos  :  1 V-22 Osprey 2 VH-53D Sea Stallions @ US marines corps