03/08/2017

Le prototype du S-97 « Raider » rate son atterrissage !

S-97-crash-landing.jpg

Le prototype de l’hélicoptère tactique léger S-97 « Raider » a raté son atterrissage après un vol d’essai, au centre de vol de Sikorsky Development à West Palm Beach. Deux pilotes étaient à bord, mais aucun n’a été blessé selon les déclarations de Sikorsky. Il faudra plusieurs semaines avant que l'appareil puisse être réparé et reprenne sa campagne de vol. Mais il semble déjà que cet incident ne remette pas en cause la participation de l'appareil, lors de la compétition pour venir équiper l'US Army.

Le « Raider » de Sikorsky a débuté sa campagne d’essai en vol en mai 2015. Le S-97 « Raider » avec son rotor coaxial rigidedoit être testé à des vitesse jusqu'à 220kt - soit environ 50 kt plus vite que la limite de vitesse de la plupart des hélicoptères classiques.

Le Sikorsky S-97 « Raider » :

Le «Raider» est basé sur la technologie du X-2 développé par Sikorsky à la fin des années 2000. Le démonstrateur X-2 est une plate-forme de 5’000 livres, alors que le «Raider» est d'environ 11’000  livres et permettra d’emporter jusqu’à six soldats en mode assaut. En mode reconnaissance, cet espace pourrait être utilisé pour l'équipement supplémentaire ou des munitions avec 2 pilotes et réservoirs de carburant auxiliaire. Outre, sa vitesse maximale presque deux fois supérieure, à 250 nœuds, le S-97 sera plus manœuvrable et aura une signature acoustique plus faible qu’un hélicoptère standard.

Le principe des rotors contrarotatifs coaxiaux à hélices propulsives offrent des vitesses de croisière allant jusqu'à 250 kt (253 mph), plus du double de la vitesse des hélicoptères classiques, selon Sikorsky. Le S-97 est propulsé par un moteur General Electric YT706, une variante du CT7. 

Pour Sikorsky, ces attributs permettront au S-97 d’égaler ou dépasser les exigences de l’US Army pour son prochain hélicoptère léger polyvalent, car celui-ci, sera en plus, très performant dans les opérations à haute altitude qui posent problème aux hélicoptères légers actuels.

 

408129044.jpg

Photos : 1 Le 97 accidenté 2 lors de son premier vol en 2015@ Sikorsky

29/07/2017

Boeing prépare le CH-47F Block II !

307229-01_CH-47FG_Block%20II_scene_NEW_low - Copy.jpg

Boeing va construire et tester trois hélicoptères CH-47F « Chinook » au futur standard « Block II » dans le cadre d'un effort de modernisation qui apportera probablement encore deux décennies de travail sur le site de Philadelphie de l'entreprise. 

Ce nouveau standard desriné au célèbre « Chinook » sera réalisé grâce à un contrat de l’armée de 276 millions de dollars qui servira à financer ces prototypes et qui validera les progrès technologiques qui permettront d'accroître la puissance de levage de l'hélicoptère emblématique. 

Le standard « BlockII » comprendra un nouveau groupe motopropulseur amélioréqui transférera une plus grande puissance des moteurs, couplé avec de nouvelles pales qui permettront de soulever 1’500 livres supplémentaires. La configuration actuelle de six réservoirs de carburant soit trois de chaque côté sera remplacée par deux plus grands. De plus, la structure du fuselage sera renforcée dans les zones critiques pour permettre au CH-47F de transporter la charge utile supplémentaire. 

Boeing va commencer à construire le premier prototype l'année prochaine. Le programme d'essai commencera en 2019 et la première livraison du « Block II » est attendue en 2023. Par la suite, l'armée mettra à jour plus de 500 Chinooks au standrard « Block II ».

Photo : Image de synthèse du futur CH-47F BlockII @ Boeing 

26/06/2017

Tir laser depuis un Apache !

DDP78lzXoAAZhyS.jpg-large.jpeg

Un laser à haute énergie monté sur un hélicoptère d'attaque Boeing AH-64 « Apache » a acquis et atteint une cible sans pilote. Le test a été mené par l’équipementier Raytheon et le Bureau de gestion du programme « Apache » de l'armée américaine en collaboration avec le Commandement des opérations spéciales des États-Unis à White Sands Missile Range, au Nouveau-Mexique.

C’est la première fois qu'un système laser entièrement intégré a tiré avec succès sur un drone cible depuis un hélicoptère. L’Apache a volé avec différentes variétés de régimes de vol, d'altitudes et de vitesses d'air, ce qui prouve la faisabilité d'une attaque par laser depuis un AH-4 « Apache ».

Pour le test, Raytheon a couplé un système de ciblage multi-spectral, un capteur infrarouge avancé, électro-optique, avec un laser. Le système et la fusion des données a fourni des informations sur le ciblage, la conscience de la situation et le contrôle du faisceau. Le système a suivi et a dirigé de l'énergie sur une cible stationnaire à une distance de 1,4 kilomètres.

Les données recueillies à partir du test, y compris l'impact des vibrations, de la poussière et du des vibration du rotor, aideront à façonner les futurs systèmes laser à haute énergie de demain.

 

high_energy_laser_lead_img.jpg

Photos : 1 L’Apache avec la nacelle laser 2 Image de synthèse du tir @ Raytheon

01/06/2017

Boeing prépare le CH-47F BlockII !

MPF15-0075-0754_med-res.jpg

Boeing a commencé à développer une mise à niveau de l'hélicoptère lourd CH-47 « Chinook » de l'Armée de terre des États-Unis. Selon la planification, il est prévu de livrer 542 hélicoptères améliorés de 2023 à 2040.

 

Le CH-47F BlockII :

La mise à niveau présente de nouvelles pales de rotor à conception avancée, un train d'atterrissage amélioré, des réservoirs de carburant simples (par opposition à la version segmentée) et des sections renforcées à l'arrière, au pylône et au nez.

L'armée a accordé l'approbation du programme « Milestone B » pour passer de la maturation technologique au développement d'ingénierie et de fabrication (EMD). Boeing va construire et tester trois prototypes sous la phase EMD. L’US Army prendra une décision finale dans le cadre du plan « Milestone C » pour commencer la production initiale à faible taux (LRIP) en 2021, avec les premières livraisons en 2023.

La mise à niveau au BlockII suit un chemin évolutif qui envisage que l'hélicoptère continue d’opérer jusqu’en 2060. Il semble également qu’un futur standard BlockIII puisse être introduit en 2030 et devrait comprendre une remotorisation de l’hélicoptère. Le nouveau groupe motopropulseur résulterait du programme Future Engine Turbine Engine (FATE) de l'Armée de terre en vue de la conception d’une turbine de 5,000 à 10 000 shp.

 

Photo : CH-47F « Chinook » @ Boeing

17/03/2017

Boeing a reçu une commande pour 268 Apache !

AH-64E 5 March 2014.jpg

Boeing a obtenu un accord d’un montant estimé à 3,4 milliards de dollars sur cinq ans pour fournir 268 hélicoptères d'attaque AH-64E BlockIII à l'armée américaine et un client international.

Sur les 268 « Apache », 244 seront re-manufacturés pour l’US Army, alors que 24 nouveaux hélicoptères nouvellement construits iront à un client international. Selon toute vraisemblance, le client à l’exportation est le Qatar. En effet, le chiffre annoncé correspond à la commande passée en juin 2016. De plus ce pays est le seul à avoir spécifiquement commandé l’AH-64 E BlockIII.

 

Le Boeing AH-64E «Apache» BlockIII:

L’AH-64E «Apache» offre plusieurs améliorations, y compris une plus grande puissance en ce qui concerne la motorisation. Il est doté de nouvelles pales en composites. Il dispose d’une avionique et d’un système d’arme amélioré. L’appareil dispose d’une meilleure interopérabilité avec les systèmes aériens sans pilote (Drones) et ceci grâce à une mise en réseau du système (Net Centric Warfare). L’AH-64E comprend une nouvelle architecture de communication de type JTRS (Joint Tactical Radio System), de nouvelles commandes électriques, le nouveau radar de contrôle de tir Longbow block III. L’appareil dispose également d’une capacité en réseau permettant une connectivité avec l’ensemble des moyens aérien et terrestre. Question maintenance, les systèmes permettent une diminution des charges notamment en engagement.

4145059689.jpg

Photos : Boeing AH-64 E BlockIII Apache @ Boeing