12/07/2012

Nouvelles grosses commandes pour le B737 !

 

 

United_737_Max9_Winglet1.jpg

 

 

Décidément, le constructeur américain Boieng à le vent en poupe avec ses «B737 NG & MAX»! A peine le salon aéronautique de Farnborough est-il clos avec les nombreuses annonces concernant  la famille B737 que Boieng vient d’engranger une nouvelle commande historique !

 

FARNBOROUGH, Royaume-Uni, Boeing  a annoncé le dernier jour une nouvelle commande  au salon aéronautique de Farnborough avec un engagement pris par Avolon d'acheter 10 B737 MAX 800 et 5 B737-900 MAX, ainsi que 10 B737-800Next-Generation.Boeing se réjouit de travailler avec le bailleur basée à Dublin, afin de finaliser les détails de l'accord.

K65696.jpg

 

 

A propos de Avolon :

Basée en Irlande, avec des bureaux à Stamford CT, Hong Kong, Shanghai, Singapour et Dubaï, Avolon fournit des  leasing d'avions et des services de gestion de location. Les Investisseurs d’Avolon comprennent trois des plus grandes sociétés mondiales de capital-investissement Cinven, CVC Capital Partners et Oak Hill Capital Partners et un des leaders mondiaux de fonds d'investissement souverains, Government of Singapore Investment Corporation (GIC).

Avolon s'est imposé comme l'un des leaders mondiaux dans le secteur de leasing d'avions, en tirant parti de solide appui financier de ses propriétaires et l'historique de négociation L'accent principal de l'entreprise basé sur des appareils  jeunes est

économe en carburant tels que l'Airbus A320 et A330, le Boeing B737NG, B37 MAX, B77 et B87 ainsi que  l'Embraer 190 . Avolon dispose d'une flotte de 135 avions engagé desservant 32 clients dans 20 pays.

Le transporteur américain SkyWest et le constructeur Mitsubishi sont parvenus à un accord comprenant l'acquisition de cent MRJ. L'accord n'est pas encore une commande ferme, mais Mitsubishi a bon espoir de concrétiser le contrat dans les semaines à venir.

Les livraisons débuteront en 2017 et se termineront à la fin de 2020 si l'accord est confirmé. Mitsubishi a précisé que la commande pouvait être estimée à plus d'un milliard de dollars, à quarante-deux millions de dollars par exemplaire.

 

Commande historique de United Air Lines :

CHICAGO, ce soir 12 juillet,  Boeingvient d’annoncé une commande par le Royaume-Continental Holdings, Inc et sa filiale en propriété exclusive, United Air Lines, Inc, une commande qui comprend 150 B737 et qui se compose de 100 B737-900 «MAX» et 50 B737-900 «NestGeneration» ER (Extended-Range). L'accord est estimé à une valeur de 14,7 milliards de dollars au prix catalogue.

"Cette commande est une étape importante dans la construction de la première compagnie aérienne du monde, et nous sommes impatients d'offrir à nos clients des fonctionnalités modernes et la fiabilité des avions nouveaux Boeing, tout en rendant notre flotte plus économe en carburant et respectueux de l'environnement», a déclaré Jeff Smisek, Président de United».

United devient également le client de lancement nord-américain pour laB737-900 «MAX». Boeing compte à ce jour plus de 1.200 commandes et engagements d'achat émanant de 18 clients. En Comptant toutes les variantes, le programme 737 s'élève aujourd'hui à 10’039 commandes, cimentant ainsi davantage le B737 comme le leader incontesté des avions monocouloirs dans le monde.

Le B737 MAX :

Si Boeing n’a pas cessé d’améliorer son B737 avec l’actuelle version « Next Generation » qui comprend un réaménagement intérieur avec le Design « Sky Interior », l’apport de Winglets et l’arrivée de la version 7B du moteur CFM-56 couplé à une amélioration du dessin de l’aile, il fallait au constructeur américain réagir et faire face non seulement à la remotorisation de la famille A320 mais également à la menace que représente les nouveaux appareils sur le secteur des mono-couloirs.

Le B737 MAX sera motorisé avec le LEAP-1B du consortium CFM international (l'A320 NEO avec le  LEAP-1A, soufflante sensiblement plus grande , même technologie)  et permettra une réduction de l’ordre de 16% en matière de consommation. L’appareil permettra d’économiser 277'000 de CO2  et 175 millions de livres de carburant par année, ce qui peut se traduire par une moyenne de 85 millions de dollars économisé en fonction du coût du baril de pétrole. L’avion reprendra également les nouvelles nacelles pour moteur au dessin optimisé comme celles qui équipent le B787 et le B747-800.

Cette remotorisation démontre par contre que Boeing a résolu la problématique de la garde au sol ce qui pouvait gêner la mise en place de nouveau moteur dont la soufflante dispose d’une soufflante plus volumineuse. Pour l’instant Boeing n’a pas donné de réponse quant à  une possible motorisation avec le PW-1000 « Pure Power » de Pratt & Whitney.

Pour Boeing, la désignation « MAX » représente la quintessence de l’ensemble des améliorations disponibles à ce jour pour équiper son B737, tant du point des besoins des compagnies que des passagers. Début des livraisons  en 2017.

 

United_737_Max9_frontHigh.jpg

 

 

Photos :  1 & 3 B737-900 MAX United  2 B737-800 «MAX» Avolon @ Boeing