15/11/2016

L’Espagne remplacera ses Hornet par des Eurofighter !

2974493151.jpg

L'Armée de l'Air Espagnole (EdAE) prépare le remplacement de sa flotte d’avions de combat Boeing F/A-18 « Hornet » pour 2030.

Concentration d’Eurofighter :

Le remplacement des F/A-18 « Hornet » espagnols se fera en trois phases. Les deux premières concerne l’avion de combat européen Airbus DS Eurofighter et la dernière un drone de nouvelle génération issus du démonstrateur nEUron.

L’Espagne devrait disposer à terme de 20 avions de combat de type Eurofighter « Typhoon II » de plus pour remplacer le Hornet. Le pays vient de recevoir ses 33 modèles d’Eurofighter T2. Puis viendra l’arrivée du T3 dont 20 exemplaires sont en commande.  La Force aérienne espagnole dispose également de 17 Typhoon T1 sur 19 réceptionnés (deux ont été perdu).

Mais pour l’Espagne, un gros problème subsiste, en effet, si le T2 a reçu ses paquets d’améliorations du consortium Airbus Eurofighter, ceux de l'avion de la Tranche 1 n'en ont pas ! L’Espagne est à ce sujet très mécontente du rythme de ces mises à niveau et a donc décidé d'avancer sur sa propre route. Deux options s’offre pour le pays : améliorer les T1 ou passer commande d’un lot supplémentaire de T3. La décision se fera d’ici 2020. Quoi qu'il en soit, le Typhoon II devient petit à petit l'ossature principale de Force aérienne espagnole.

 

F-18A_espagnols.jpg

Photos : 1 Airbus Eurofighter T2 espagnols 2 F/A-18 Hornet espagnols@ EdAE

 

07/04/2016

Coincée, la RAF doit maintenir l’Eurofighter T1 !

1280px-Typhoon_f2_zj910_arp.jpg

La Royal Air Force britannique (RAF) se retrouve coincée tout comme la Luftwaffe allemande avec la première tranche d’avions de combat Eurofighter T1 et devra, faute de moyens, être conservée en service, au-delà de la date de retraite d'origine.

Les 53 avions de combat Eurofighter « Typhoon II » T1 (Tranche1) vont être prolongé de 2019 à 2040 au sein de la défense stratégique et de sécurité (SDSR). La grande question est de savoir comment faire fonctionner les deux escadrons de la Tranche 1 aux côtés des Tranche 2 et 3 ? En effet, il ne subsiste que très peu de points communs entre le T1 et les modèles T2/T3.

Compte tenu des limites des logiciels du T1, la RAF a décidé de ne pas essayer de mettre à niveau ces plateformes particulières avec les améliorations des mises à niveau destinées aux standards T2/T3. De fait, les Eurofighter T1 de la RAF ne peuvent être utilisés qu’exclusivement que pour des tâches de défense aérienne.

Maintenir une dotation suffisante :

Si, la version T1 du « Typhoon II » reste limitée et ne permet pas une mise à jour avancée, comme c’est le cas avec le T2 et prochainement le T3, cette version reste incontournable au sein de la RAF, afin garder une dotation suffisante pour assurer les nombreuses missions qui lui incombent. Le but étant d’éviter à la prestigieuse RAF de tomber au plus bas en matière de capacité numérique.

Le maintien du standard T1 doit permettre de combler le départ à la retraite des Panavia Tornado GR4. L’éventualité d’un départ des Tornado et des Eurofighter T1 pour 2019, plongerait la RAF inexorablement dans une sous dotation difficile à combler à l’avenir.

La RAF aujourd’hui :

La Royal Air Force dispose à ce jour de 192 avions de combat de première ligne, composée de 87 Tornados, 53 Typhoon T1 et 52 en version T2.  La RAF va prochainement débuter la réception de 40 Eurofighter T3A. Il faut également tenir compte dès 2019 des premières livraisons de Lockheed-Martin F-35 « Lightning II », mais avec un rythme particulièrement lent. Selon les prévisions de la RAF, en 2019, celle-ci ne disposera donc que de 127 avions de combat, soit le seuil le plus bas jamais comptabilisé.

Typhoon-ZJ803-BA-1-XL.jpg

Photos : Airbus DS Eurofighter T1 de la RAF @ RAF

 

 

 

 

20/02/2016

Assemblage du premier Typhoon pour Oman !

Eurofighter-Typhoon.jpg

Le premier Eurofighter « Typhoon II » destiné à la Royal Air Force d'Oman est entré en phase d’assemblage sur le site de BAe Systems à Warton dans le Lancashire au Royaume-Uni. Ce premier Eurofighter destiné au Sultanat d’Oman sera un biplace.

Le Sultanat d’Oman avait passé commande en décembre 2012 pour 12 avions de combat Eurofighter " Typhoon II ", les livraisons vont débuter en 2017.

Dans un premier temps le standard livré sera le «T2 », puis à partir de 2018, Oman commencera a recevoir le nouveau standard « T3 ». La nouvelle nouvelle version de l’Eurofighter contient plusieurs améliorations permettant à l’avion d’être pleinement multirôle en comparaison des versions et standards antérieurs. L’Eurofighter T3 Block15 dispose du capteur IRST de série, il permettra la mise en oeuvre du missile METEOR, ainsi que les missiles «TAURUS» et «Storm Shadows». 

Par rapport à la version «Tranche 2» ce nouveau standard du «Typhoon» intègre les dernières innovations technologiques. Comme par exemple un système de largage de carburant qui permettra au «Typhoon» de rester en vol et en mission plus longtemps, ou encore le radar CAPTOR-E doté de l’antenne à balayage électronique de Selex-ES. Pour permettre la mise en place du radar à antenne AESA définitif, l’avion a reçu une capacité de puissance électrique additionnelle, ainsi qu’une architecture de calcul offrant une vitesse supérieure. 

 

Photo : Eurofighter T2 @ Airbus DS

16/07/2015

Améliorations aérodynamiques pour l’Eurofighter !

Eurofighter_IPA7.jpg

 

 

Airbus Defence and Space (DS) a achevé les essais en vol d'un paquet de mises à jour aérodynamiques sur l'Eurofighter « Typhoon II ». Ces améliorations doivent permettre d’augmenter l'agilité et la capacité de transport d'armes de l’avion européen.

 

Les essais en vol avec un kit aérodynamique (AMK) font parties d’un programme plus large d’amélioration de la maniabilité de Eurofighter (Enhanced EFEM). Ces modifications doivent  permettent de maintenir le « Typhoon II » à la pointe des capacités de combat au cours des années à venir.

 

Selon Airbus DS, l'AMK comprend un longeron d’ailes qui sert à l’augmentation de la portance maximale de 25%. Cette modification permet un taux de rotation accru et rend l’avion plus agressif en « dogfight ». Un mini-aileron fixe ajouté sous le cockpit, en arrière des ailerons de nez et permet de coller le flux d’air en empêchant le nez  de décrocher lors de virages serrés et lors de basses vitesses.

 

Essais concluants : 

 

Le pilote d’essais d’Airbus, Raffaele Beltrame a déclaré que les essais en vol avaient donnés des résultats meilleurs que prévus, avec une capacité d'angle d'attaque de 45% supérieure et des taux de roulis allant jusqu’à 100%  en comparaison à des 'aéronef non modifiés. Ces essais en vol font suite à cinq années d'études, avec des pilotes d'essais d’Airbus et des pilotes opérationnels allemands, italiens et anglais.  Au total, le nouveau système sur été testé lors de 36 sorties depuis les installations de Manching, en Allemagne.

 

Pour Airbus, le kit AMK est modification susceptible d embattre le Typhon Ii a niveau vis-à-vis d’appareils particulièrement maniable, comme le Sukhoi Su-35 « Flanker ». Contrairement à un système de tuyères orientables, le kit passif AMK se révèle moins cher.

 

Progression de l’Eurofighter:

 

Avec l’AMK, Airbus à lancé un certain nombre de développements qui sont orientés en vue de d’améliorer les performances de l’Eurofighter.  L’amélioration aérodynamique est la dernière phase d’un profond programme de mise jour des Eurofighter qui comprend le nouveau radar Euroradar Captor-E à balayage électronique qui équipera de série le standard T3 dès 2018 et pourra être monté en rattrapage du l’actuel standard T2. Ce système permettra l’emploi des missiles MBDA Meteor, MBDA Storm Shadow / Taurus, le missile MBDA Brimstone et la bombe à guidage de précision Raytheon Paveway IV. 

 

raf-6-squadron-eurofighter-typhoons-on-exercise-bersama-lima-11-1501.jpg

 

Photos : 1 Eurofighter IPA7 avec kit AMK en rouge@ Airbus DS 2 Eurofighter de la RAF@RAF

 

 

25/02/2015

Eurofighter, contrat de développement signé !

BAE-Systems-Eurofighter-Typhoon.jpg

 

 

Airbus Group a publié les détails d'un nouveau contrat de capacité évalué à 200 millions d'euros en vue d’une nouvelle palette d’armement pour l’avion de combat Eurofighter «  Typhoon II ».

 

Programme P3E : 

 

Le programme d’améliorations P3E prévoit le déploiement de plusieurs armes air-air et notamment air-sol à guidage de précision sur des cibles en mouvement rapide avec un faible taux de dommages collatéraux. Cette phase confirme la capacité multi-rôle de l’avion européen et fait suite aux différentes validations d’armes nouvelles qui doivent doter, celui-ci dans un proche avenir.

 

Le programme P3E va permettre de finaliser l’adaptation des logiciels d’armes suivantes : le MBDA Brismtone II, l’amélioration de la capacité d’emploi du « Storm Shadow », l’intégration définitive du MBDA Meteor. L’emploi de la bombe Paveway IV. L’Eurofighter pourra également porter la dernière version du missile courte-portée ASRAAM.


typhoon.brimstone.jpg


 

Le contrat Phase 3 va ainsi permettre la livraison de ces armements sur l’Eurofighter  en 2017. Concernant le missile Brimstone II, l’Eurofighter se verra doté deux lanceurs montés sur les pylônes hors-bord portant chacun trois missiles. A l’avenir l’Eurofighter pourra emporter un mélange de six missiles Brimstone II, jusqu'à six bombes Paveway IV, deux missiles  « Storm Shadow » quatre MBDA Meteor, avec soit deux missiles air-air Diehl Bgt IRIS-T ou deux MBDA ASRAAM. 


Eurofighter-Taurus-2014.jpg.3272548.jpg



 


 

 

Photos : 1 Eurofighter avec Paveway et ASRAAM 2 Eurofighter avec Brismtone II, Paveway et ASRAAM  3 Eurofighter avec Taurus, Iris-T @ Airbus Group