18/01/2016

RAF, retrait du Tornado retardé !

RAF_Tornado_GR4_MOD_45155234.jpg

Le ministère britannique de la défense a annoncé avoir décidé de retarder le retrait d’un escadron de Panavia Tornado GR4 à 2018 et non plus en 2017, comme le prévoyait le calendrier initial.

Le 12ème escadron devait normalement être dissous en 2017, mais les nombreux retards dans le programme du F-35 obligent à revoir le calendrier de la Royal Air Force. Par ailleurs, se sont les Eurofighter qui prendront progressivement le rôle d’attaque au sol actuellement dévolu au célèbre Tornado.

Opérations au Moyen-Orient :

Le Tornado soutien actuellement les opérations aériennes au Moyen-Orients avec brio, notamment contre les militants de l'État islamique. Actuellement, trois escadrons sont nécessaires pour soutenir l'opération de lutte contre les groupes islamistes.

Le Typhoon en colonne centrale :

Le remplacement de la flotte de Tornado GR4, se fera principalement avec l’Eurofighter « Typhoon, II » avec notamment deux escadrons de première ligne supplémentaires, pour soutenir la capacité jusqu'en 2040. La RAF prévoir d’investir sur l’Eurofihgter en vue de l’intégration prochaine du radar à balayage électronique CAPTOR-E et du missile MBDA Brimstone air-surface pour 2017.

 

raf,tornado gr4,eurofighter,f-35,typhoon,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Le Tornado GR4 de la RAF : 

Le Tornado GR4 de la RAF permet les opérations tout temps d’attaque et de reconnaissance. Il est en service dans la RAF depuis maintenant près de 30 ans, mais une combinaison de programmes de mise à niveau et de nombreuses améliorations continuelles ont permis de  garder l'avion à l'avant-garde. Le standard actuel  du GR4 lui permet de mettre en oeuvre des armes à guidage de précision moderne en parallèle avec la nacelle de désignation "Litening III"qui est utilisée dans les deux rôles d'attaque et de reconnaissance. Le Tornado GR4 emporte les armements suivants : Storm Shadow, Brimstone, Sidewinder AIM-9L, Paveway II, III Paveway, Enhanced Paveway, Paveway IV,  ASRAAM.

Propulsé par deux réacteurs Rolls-Royce RB 199 Mk103, le GR4 est capable de voler très bas au niveau du vol à une vitesse supersonique et peut maintenir une vitesse de croisière subsonique élevée. L'avion peut voler automatiquement à un niveau bas en utilisant le guidage sol (ISF)  de manière automatique. L'avion est également équipé d'un Forward Looking Infrared (FLIR) et des lunettes de vision nocturne (NVG) compatible avec les instruments du cockpit.

Pour la navigation, le Tornado est équipé d'un système intégré de navigation Global Positioning inertielle (GPINS). Le GR4 dispose également d'un radar au sol de cartographie (GMR) pour identifier les points fixes. Le GR4 est également équipé d'un laser de marquage de cible «Seeker» (LRMTS) qui peut être utilisé pour localiser des cibles désignées sur le sol ou peut fournir des informations de cibles au sol. Pour la reconnaissance, il peut également être doté du pod RAPTOR. Sa mise en service a donné au GR4 la capacité de transmettre en temps réel les informations.

Commentaire :

Il s’agit de la seconde décision concernant l’ajournement du retrait de la flotte de Tornado, la première avait été décidée en octobre 2014. Deux escadrons (no: 9 et 31) basés à Marham dans le Norfolk vont voler au moins jusqu’en 2021, alors qu’il était prévu de les stopper d’ici 2018. Le troisième escadron n°15, basé à Lossiemouth continuera également à voler sur le GR4. Au total, se sont pas moins de 79 Tornado GR4 qui pourront ainsi, continuer à servir sa gracieuse Majesté.

 

RAF_Tornado_GR4_MOD_45155235.jpg

Photos : 1 & 3 Tornado GR de la RAF 2 L'Eurofighter dans sa configuration air -sol@ RAF

 

01/10/2012

Début des essais de l’Eurofighter amélioré !

651450f9e4.jpg


 

EADS/Cassidian vient de débuter les essais en vol de l’Eurofighter Typhoon amélioré, dont les livraisons sont prévues pour la fin de l’année 2013. Il s’agit là d’une étape importante pour le constructeur européen qui permettra d’améliorer les capacités notamment en mode air-sol.

 

Le programme d’amélioration de l’Eurofighter (P1Eb) doit permettre à l’avion d’augmenter sa capacité d’attaque au sol notamment grâce à un pod de désignation laser. Le Typhoon est également doté d’un nouvel IFF mode 5, d’un système radio amélioré et de la dernière version du viseur de casque «Cobra». La capacité MIDS est également améliorée permettant ainsi une meilleure interopérabilité avec les autres appareils de l’OTAN par exemple.

 

Plusieurs Eurofighter participent au programme d’essais P1E, en Allemagne en Espagne et en Italie. Ces différents vols ont confirmé que la version P1E(b) offre une meilleure capacité multi-rôles au Typhoon. 

 

Le programme P1E est une étape majeure dans le développement de l'Eurofighter Typhoon et la modernisation des standards Tranche 1 & 2 lui permettant une meilleure intégration des armes air-sol. De plus, cette modernisation est une étape incontournable en vue des futures améliorations telles que le radar AESA «Captor-E» et l’intégration du missile METEOR.

 

Rappel : 

Le programme Eurofighter est le fruit d’un accord passé en 1986 entre quatre pays membres (Royaume-Uni, Allemagne, Italie et Espagne). Il concerne à la base 620 avions réparties sur 3 tranches avec des capacités progressivement améliorées. Le consortium européen éprouve néanmoins des difficultés à achever le financement des tranches suivantes. Un compromis a été trouvé en 2009 pour financer à 9 milliards d’euros la « tranche 3A ». 

A l’exportation, le Typhoon à trouvé preneur en Autriche (15 aéronefs destinés à l’Allemagne) et 72 appareils ont été commandés par l’Arabie Saoudite. 

Photo : Eurofighter allemand en charge des tests du programme P1E @ EADS/Cassidian

21:40 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : eads, cassidian, eurofighter, typhoon |  Facebook | |

03/09/2012

L’Eurofighter tranche 3 arrive !

AIR_Eurofighters_Italian_Break_lg.jpg



Samlesbury, Lancashire. Le premier fuselage de l’Eurofighter «Typhoon» tranche 3 est sorti de la chaîne de production sur le site de Samlesbury de BAE Systems.

 

L'Eurofighter «Typhoon» tranche 3 prend forme. En service depuis 2004, l'avion de combat bi-réacteur s'offre une cure de jouvence avec cette nouvelle version en cours d'assemblage à l'usine  BAe Systems de Samlesbury, au Royaume-Uni.

Suite au contrat signé en 2009, 112 avions équiperont à partir de 2013 le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne.  

 

Ce  premier  fuselage avant de «Typhoon» est  destiné à la Royal Air Force (40 au total), au total, se sont  350 modifications qui  d'intégreront l'appareil dont les dernières innovations technologiques. Comme par exemple un système de largage de carburant qui permettra au «Typhoon» de rester en vol et en mission plus longtemps, ou encore le radar  CAPTOR-E doté de l’antenne à balayage électronique, en cours de développement. 

 

Les livraison de la tranche 3 doivent débuter selon le calendrier  initial en 2013, cependant, de 2013 à 2016 ces Eurofighter seront doté du radar provisoire CAPTOR-M (antenne mécanique), puis recevront l’antenne en finalité l’antenne à balayage électronique. Pour permettre la mise en place du radar à antenne AESA définitif, l’avion va recevoir une capacité de puissance électrique additionnel, ainsi qu’une architecture de calcul offrant une vitesse supérieur. 

 

Le fuselage avant tranche 3, correspond au numéro de série 116, doit un monoplace destiné à la RAF.


 

000154178.jpg


 

Photos : 1 Eurofighter italiens en vol 2 Le premier fuselage de la tranche 3 @ Cassidian

 

20/07/2012

Les Eurofighter de la RAF opérationnels pour les JO !

 

 

cd5e47ec18.jpg

 

 

Bien qu’il n’y ait pas de menace précise pour les prochains Jeux Olympiques de Londres, la Royal Air Forces s’est préparée pour l’évènement au sol mais également dans les airs ! La RAF va disposer des ses Eurofighter Typhoon pour assurer la couverture aérienne durant toute la durée des jeux.


Préparation minutieuse :

La sureté aérienne d’un tel évènement requiert une importante planification dont les éléments doivent être travaillés en préambules. Pour ce faire, le commandement de la RAF a planifié différents exercices a fin de tester son dispositif aérien. Ce printemps, un exercice majeur a eu lieu afin de vérifier l’ensemble des compétences du dispositif en vue des prochains Jeux Olympiques de Londres.

Un groupe de chasse doté d’Eurofighter Typhoon a été déployé sur les installations de la base de Northolt pour effectuer ces tests grandeur nature. Il s’agissait d’une première sur ces installations depuis la Seconde Guerre mondiale. Cet exercice baptisé Olympique Guardian dura neufs jours du 2 au 10 mai de cette année. 

L'exercice a permit de tester les procédures des équipages et seront utilisés en vue d’un fonctionnement dans l’espace aérien restreint des JO.. Les pilotes qui entreront dans l'espace aérien réglementé peuvent s'attendre à être intercepté par des avions de combat Typhoon ou des hélicoptères militaires.

Le plan de la sécurité aérienne pour les Jeux Olympiques se fonde sur la défense en place de la Royal Air Force au sein du Royaume-Uni avec le système d’alerte Quick Reaction Alert (QRA).(aux normes OTAN).

typhoon londres.png

 

 

Les moyens de la RAF pour les JO :

La RAF dispose d’importants moyens pour assurer la sécurité des jeux avec des hélicoptères PUMA et LYNX en collaborations avec les Eurofighter Typhoon. Le dispositif comprend également des appareils de détection avancée de type E-Sentry. Au sol, la RAF disposera notamment de batteries de DCA  missiles Rapier (bien connues en Suisse !) 

Les Eurofighter Typhoon seront engagé 24H sur 24H 7 jours par semaine. Et ceci durant toute la durée des  Jeux. Les Eurofighter Typhoon assureront une rotation grâce à l’engagement de six  escadrons depuis les installations de Northolt dans le  Middlesex.

a57795cb43.jpg

 

 

Photos : Eurofighter de la RAF @ RAF/Cassidian

 

23:07 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jo de londres, raf, eurofighter, typhoon |  Facebook | |

24/05/2012

Italie : l’Eurofighter a remplacé le F-16 !

 

23e3832f28.jpg


 

C’est une page de l’histoire de la Force aérienne italienne qui vient de se tourner, les Eurofighter Typhoon de la Force aérienne italienne (ITAF) ont remplacé les derniers Lockheed-Martin F-16A/B encore en service.

Depuis le début de cette semaine, l’avion de combat européen est le seul à assurer pleinement la défense de l’espace aérien italien. En service depuis 2004 et opérationnelle au sein de  quatre escadrons, le Typhoon (Gruppi) du nord au sud de l'Italie, deux escadrons sont basé sur la base aérienne de Grosseto et deux à Gioia del Colle.

En tant que remplaçant du F-16 A/B, l’Eurofighter apportera à l'armée de l'air une meilleure efficacité des prestations. Pour l’aviation italienne, le fait de n’avoir plus que l’Eurofighter en service pour la défense aérienne simplifiera la maintenance et la logistique.

Au total, 62 avions de combat Eurofighter Typhoon ont été livrés à l'Armée de l'Air italienne à ce jour. Lors des opérations dans le ciel Lybien, l’ITAF a réalisé plus de 200 missions et a volé 1294 heures de vol à partir de leur base d'opérations avancée (FOB) à Trapani, en Sicile.

 

Le F-16 en Italie :

800px-2010-08-01_F-16_Italian_Airforce_02.jpg


 

L’arrivée du F-16 dans la Force aérienne italienne devait combler les carences dues aux vénérables intercepteurs Lockheed-Martin F104S « Starfighter », dont, seul une dizaine d’appareils étaient encore en état de vol au début de l'année 2003, date à laquelle le chasseur américain est venu prendre sa place au sein de l’ITAF. Le F-16 devait assurer la transition jusqu’à l’arrivée du chasseur européen. Les F-16 étaient en location auprès de l’USAF.

 

Photos : 1 Eurofighter italiens @ Eurofighter/EADS 2 F-16 italien @ ITAF