11/12/2017

Le Qatar a signé son engagement pour des Eurofighter!

2b76122e-3c13-4150-a651-d2e6712c7506_675.jpg

 Au Qatar, les affaires sont menées tambours battants en ce moment, à peine le pays a-t-il signé l’achat du second lot de Rafale, que l’Emirat a conclut aujourd’hui l’acquisition de 24 avions de combat Aribus DS Eurofighter T3 « Typhoon II ». Le montant de la transaction est de 6,7 milliards de dollars.

Les livraisons doivent commencer à la fin de 2022, sous réserve que BAE Systems reçoive le premier paiement, qui doit être effectué au plus tard à la mi-2018.

"Nous sommes ravis d'entamer un nouveau chapitre dans le développement d'une relation à long terme avec l'Etat du Qatar et les forces armées du Qatar, et nous sommes impatients de travailler avec nos clients pour continuer à développer leurs capacités militaires", explique Charles Woodburn, directeur général de BAE Systems. L'État du Qatar devient le neuvième pays au monde et le quatrième au Moyen-Orient à choisir l’Eurofighter.

Rappel :

En juin, le Qatar avait conclu un accord avec Boeing portant sur 36 avions F-15QA, d'une valeur de 12 milliards de dollars. Le F-15QA est une variante avancée du F-15E « Strike Eagle » équipé d'un radar à balayage électronique actif (AESA). L'annonce de trois accords cette année, suite à la commande des 24 Rafale en 2015, souligne la volonté de Doha de mettre à jour ses capacités de combat aérien à la lumière des tensions régionales croissantes. Mais un grand défi attend le petit Emirat qui doit maintenant former de nouveaux pilotes. Pour ce faire, le pays a reçu 22 avions écoles de nouvelle génération Pilatus PC-21.

Il n’en reste pas moins que les acquisitions en matière d’avions de combat de Doha sont particulièrement spectaculaires compte tenu de la taille limitée du territoire. Le pays planifie sa sécurité sur plusieurs tableaux, la diversification des acquisitions et la densification des moyens militaires.

 

JAV20171211121522.jpg

Photos : 1 Eurofighter 2 Signature du contrat avec le Qatar @ BAe Systems

18/07/2017

Tir réussi d’un Brimstone depuis un Eurofighter !

DFB7VuSW0AANQcc.jpg-large.jpeg

Le premier tir en direct du missile air-surface MBDA « Brimstone II » depuis un avion de combat Aribus Eurofighter « Typhoon II » a été complété avec succès dans le cadre du travail de développement en cours pour améliorer considérablement la capacité de l'avion. L'essai fait partie du travail pour intégrer le paquet de développement de la phase 3 (P3E) pour le « Typhoon II », qui fournira également d'autres mises à niveau de capteurs et de systèmes de mission.

Le paquet P3E fait partie de Project Centurion: le programme doit assurer une transition des capacités du Tornado GR4 sur les « Typhoon II » pour la Royal Air Force. Pour ce faire, un Eurofighter de la RAF a mené un tir direct avec le soutien du Ministère de la Défense du Royaume-Uni, MBDA, QinetiQ, Eurofighter GmbH et Eurofighter Partner Companies - Airbus et Leonardo.

Ce premier tir réel a démontré la bonne séparation du missile Brimstone II avec l’avion lanceur. Au total, neuf tirs auront lieu pour étendre les capacités de lancement et de portée. Les premiers essais en vol ont eu lieu en partie avec des pilotes de l'Escadron 41 (R) de la Royal Air Force.

Cet essai réussi poursuit l'achèvement plus tôt cette année du programme d'essais en vol avec le missile air-surface MBDA « Storm Shadow » et le missile air-air MBDA « Meteor ». Le test opérationnel et l'évaluation de ces capacités sont actuellement en cours avec la Royal Air Force avant la mise en service en 2018.

L'intégration du missile Brimstone II est une exigence unique du Royaume-Uni dans le cadre du projet Centurion de la Royal Air Force. Le projet intégrera les trois principales armes terrestres qui équipent le Panavia Tornado GR4, sur le « Typhoon II », soit la bombe guidée « Paveway IV » de Raytheon a été intégrée sur Typhoon à travers la mise à niveau P1E. Puis, ce fut l’adaptation du missile MBDA « Storm Shadow » qui a été intégré dans le paquet P2E avec le Meteor. Maintenant c’est au tour du « Brimstone II » de venir compléter l’arsenal de l’avion. Les mises à niveau ne s'appliquent qu'aux modèles de la Tranche 2 et 3 de « Typhoon II ».

 Le MBDA Brimstone : 

Le missile Brimstone II air-sol britannique fabriqué par MBDA sur commande de la Royal Air Force. Il est équipé d'un guidage laser et d'un radar millimétrique, ceci afin de le rendre plus efficace contre des cibles mobiles. 

RS37722_DP079542-lpr.jpg

Photos : 1 Eurofighter de la RAF avec le Brimstone II, bombes Paveway, Meteor et ASRAAM 2 Rail destiné aux Brimstone II du Typhoon @ Bae Systems

 

13/06/2017

Les Eurofighter Saoudiens au complet !

 

141756937.jpg

 

BAe Systems et le Consortium Airbus DS ont complété les livraisons d’Eurofighter « Typhoon II » en Arabie Saoudite, avec l’arrivée du 72ème et dernier avions. Les derniers « Typhoon II » monoplaces n° 8023 et 8024 (séries britanniques ZK622 et ZK623 respectivement) ont quittés les installations de BAe pour rejoindre la Royal Saoudi Air Force (RSAF).

L'Arabie saoudite a commandé un total de 72 avions Eurofighter « Typhoon II » T2 en 2007. Le contrat est estimé à près de 41 milliards de dollars, ce fut l'un des plus importants contrats de passation de marchés jamais signés.

 

L’Eurofighter « Typhoon II » est un avion de combat polyvalent extrêmement agile, doté de capacités en réseau et conçu pour les opérations multi-rôle dans des scénarios complexes de combat air-air et air-sol. Il est capable d’effectuer des missions de combat supersonique au-delà de la portée visuelle, combat rapproché subsonique, interdiction aérienne, destruction de défense antiaérienne et attaque maritime et littorale. L’Eurofighter est le couronnement de la coopération technologique britannique, allemande, italienne et espagnole en termes d’avionique, aérodynamique, matériaux, techniques de production et motorisation. En janvier 2013, plus de 350 aéronefs avaient déjà été livrés. La tranche T3A va débuter prochainement.

Les Airbus DS Eurofighter T3 Block15 vont disposer des nombreuses nouvelles améliorations en comparaison des versions et standards antérieurs. L’Eurofighter T3 Block15 disposera du capteur IRST de série, il permettra la mise en oeuvre du missile air-air très longue portée « Meteor » de MBDA, le Koweït compte utiliser la nacelle de désignation "Sniper", ainsi que les missiles antichars MBDA « Brimstones II » et des bombes à guidage laser GBU-12. Par ailleurs, la Force aérienne koweitienne a opté pour le missile air-air courte portée Diehl BGT Iris-T. En matière de radar, les Thyphoon koweïtiens seront les premiers à l’exportation à recevoir le nouveau radar de type AESA antenne à balayage électronique CAPTOR-E de Selex-ES.

 

eurofighter-20140220.jpg

Photos : Eurofighter T2 de la RSAF @ Airbus DS

 

 

18/01/2016

RAF, retrait du Tornado retardé !

RAF_Tornado_GR4_MOD_45155234.jpg

Le ministère britannique de la défense a annoncé avoir décidé de retarder le retrait d’un escadron de Panavia Tornado GR4 à 2018 et non plus en 2017, comme le prévoyait le calendrier initial.

Le 12ème escadron devait normalement être dissous en 2017, mais les nombreux retards dans le programme du F-35 obligent à revoir le calendrier de la Royal Air Force. Par ailleurs, se sont les Eurofighter qui prendront progressivement le rôle d’attaque au sol actuellement dévolu au célèbre Tornado.

Opérations au Moyen-Orient :

Le Tornado soutien actuellement les opérations aériennes au Moyen-Orients avec brio, notamment contre les militants de l'État islamique. Actuellement, trois escadrons sont nécessaires pour soutenir l'opération de lutte contre les groupes islamistes.

Le Typhoon en colonne centrale :

Le remplacement de la flotte de Tornado GR4, se fera principalement avec l’Eurofighter « Typhoon, II » avec notamment deux escadrons de première ligne supplémentaires, pour soutenir la capacité jusqu'en 2040. La RAF prévoir d’investir sur l’Eurofihgter en vue de l’intégration prochaine du radar à balayage électronique CAPTOR-E et du missile MBDA Brimstone air-surface pour 2017.

 

raf,tornado gr4,eurofighter,f-35,typhoon,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Le Tornado GR4 de la RAF : 

Le Tornado GR4 de la RAF permet les opérations tout temps d’attaque et de reconnaissance. Il est en service dans la RAF depuis maintenant près de 30 ans, mais une combinaison de programmes de mise à niveau et de nombreuses améliorations continuelles ont permis de  garder l'avion à l'avant-garde. Le standard actuel  du GR4 lui permet de mettre en oeuvre des armes à guidage de précision moderne en parallèle avec la nacelle de désignation "Litening III"qui est utilisée dans les deux rôles d'attaque et de reconnaissance. Le Tornado GR4 emporte les armements suivants : Storm Shadow, Brimstone, Sidewinder AIM-9L, Paveway II, III Paveway, Enhanced Paveway, Paveway IV,  ASRAAM.

Propulsé par deux réacteurs Rolls-Royce RB 199 Mk103, le GR4 est capable de voler très bas au niveau du vol à une vitesse supersonique et peut maintenir une vitesse de croisière subsonique élevée. L'avion peut voler automatiquement à un niveau bas en utilisant le guidage sol (ISF)  de manière automatique. L'avion est également équipé d'un Forward Looking Infrared (FLIR) et des lunettes de vision nocturne (NVG) compatible avec les instruments du cockpit.

Pour la navigation, le Tornado est équipé d'un système intégré de navigation Global Positioning inertielle (GPINS). Le GR4 dispose également d'un radar au sol de cartographie (GMR) pour identifier les points fixes. Le GR4 est également équipé d'un laser de marquage de cible «Seeker» (LRMTS) qui peut être utilisé pour localiser des cibles désignées sur le sol ou peut fournir des informations de cibles au sol. Pour la reconnaissance, il peut également être doté du pod RAPTOR. Sa mise en service a donné au GR4 la capacité de transmettre en temps réel les informations.

Commentaire :

Il s’agit de la seconde décision concernant l’ajournement du retrait de la flotte de Tornado, la première avait été décidée en octobre 2014. Deux escadrons (no: 9 et 31) basés à Marham dans le Norfolk vont voler au moins jusqu’en 2021, alors qu’il était prévu de les stopper d’ici 2018. Le troisième escadron n°15, basé à Lossiemouth continuera également à voler sur le GR4. Au total, se sont pas moins de 79 Tornado GR4 qui pourront ainsi, continuer à servir sa gracieuse Majesté.

 

RAF_Tornado_GR4_MOD_45155235.jpg

Photos : 1 & 3 Tornado GR de la RAF 2 L'Eurofighter dans sa configuration air -sol@ RAF

 

01/10/2012

Début des essais de l’Eurofighter amélioré !

651450f9e4.jpg


 

EADS/Cassidian vient de débuter les essais en vol de l’Eurofighter Typhoon amélioré, dont les livraisons sont prévues pour la fin de l’année 2013. Il s’agit là d’une étape importante pour le constructeur européen qui permettra d’améliorer les capacités notamment en mode air-sol.

 

Le programme d’amélioration de l’Eurofighter (P1Eb) doit permettre à l’avion d’augmenter sa capacité d’attaque au sol notamment grâce à un pod de désignation laser. Le Typhoon est également doté d’un nouvel IFF mode 5, d’un système radio amélioré et de la dernière version du viseur de casque «Cobra». La capacité MIDS est également améliorée permettant ainsi une meilleure interopérabilité avec les autres appareils de l’OTAN par exemple.

 

Plusieurs Eurofighter participent au programme d’essais P1E, en Allemagne en Espagne et en Italie. Ces différents vols ont confirmé que la version P1E(b) offre une meilleure capacité multi-rôles au Typhoon. 

 

Le programme P1E est une étape majeure dans le développement de l'Eurofighter Typhoon et la modernisation des standards Tranche 1 & 2 lui permettant une meilleure intégration des armes air-sol. De plus, cette modernisation est une étape incontournable en vue des futures améliorations telles que le radar AESA «Captor-E» et l’intégration du missile METEOR.

 

Rappel : 

Le programme Eurofighter est le fruit d’un accord passé en 1986 entre quatre pays membres (Royaume-Uni, Allemagne, Italie et Espagne). Il concerne à la base 620 avions réparties sur 3 tranches avec des capacités progressivement améliorées. Le consortium européen éprouve néanmoins des difficultés à achever le financement des tranches suivantes. Un compromis a été trouvé en 2009 pour financer à 9 milliards d’euros la « tranche 3A ». 

A l’exportation, le Typhoon à trouvé preneur en Autriche (15 aéronefs destinés à l’Allemagne) et 72 appareils ont été commandés par l’Arabie Saoudite. 

Photo : Eurofighter allemand en charge des tests du programme P1E @ EADS/Cassidian

21:40 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : eads, cassidian, eurofighter, typhoon |  Facebook | |