06/02/2017

Tunisie, arrivée des OH-58D « Kiowa » !

3546651821.jpg

La Tunisie a réceptionné ses 6 premiers hélicoptères d’occasions Bell OH-58D « Kiowa » sur un total de 24. Ces appareils ont été commandés en mai 2016 pour un montant de 100,8 millions de dollars us.

Pour la Tunisie, les « bons vieux Kiowa » vont permettre d'améliorer la capacité de celle-ci à mener des opérations de sécurité aux frontières et de combattre les infiltrations de terroristes, comme les groupes d’Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), la mouvance de l'Etat islamique en Libye et Ansar al-Sharia Tunisie (AAS-T). La Tunisie partage une frontière de 500 km avec la Libye, pays en proie au chaos et aux activités de groupes jihadistes.

Les Kiowa tunisiens :

Les 24 Bell OH-68D « Kiowa » sont équipés de missiles Lockheed-Martin AGM-114R, de roquettes de type APKWS de BAE Systems, de mitrailleuses de type Dillon M134D de 7,62 mm Gatling, ainsi que de nacelles lance roquettes M260. Un système complet de guerre électronique avec cartouches leurre de type A965M1 et avertisseur infrarouge d’alerte missile sont installés à bord.

Le Bell OH-58 « Kiowa » : 

Le Bell OH-58 Kiowa est un hélicoptère militaire léger de reconnaissance, dérivé du célèbre Bell 206 « Jet Ranger ». Il entra en service en mai 1969 sous la dénomination OH-58A et fut ensuite maintes fois amélioré. Il est un des hélicoptères les plus polyvalents de l'US Army. Son armement est extrêmement variable, les versions A et C disposaient d'un minigun M134, tandis que l'OH-58D porte une mitrailleuse M2 et d’un pod de 7 roquettes "Hydra" de série et d'optiques améliorées, La version Kiowa « Warrior » est quant à elle équipée de quatre missiles Raytheon AGM-114 « Hellfire ».

Photo : Bell OH-58D « Kiowa » @ US Army

 

04/05/2016

La Tunisie achète des OH-58D « Kiowa » !

AIR_OH-58Ds_Kirkuk_Iraq_lg.jpg

La Tunisie va se procurer 24 hélicoptères de reconnaissance armés d’occasion Bell OH-58D « Kiowa » auprès de l’US Army. La vente a été validée par le gouvernement américain pour un montant de 100, 8 millions de dollars us.

Pour la Tunisie, les « bons vieux Kiowa » vont permettre d'améliorer la capacité de celle-ci à mener des opérations de sécurité aux frontières et de combat contre les terroristes, comme les groupes d’Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), la mouvance de l'Etat islamique en Libye et Ansar al-Sharia Tunisie (AAS-T).

Les Kiowa tunisiens :

Les 24 Bell OH-68D « Kiowa » seront équipés de missiles Lockheed-Martin AGM-114R, de roquettes de type APKWS de BAE Systems, de mitrailleuses de type Dillon M134D de 7,62 mm Gatling, ainsi que de nacelles lance roquettes M260. Un système complet de guerre électronique avec cartouches leurre de type A965M1, un avertisseur infrarouge d’alerte missile.

Le stock de « Kiowa » revendu :

L’US Army aura réussi a revendre une quarante Bell OH-58D d’occasions. La Croatie a confirmé son achat en mars dernier pour 16 exemplaires qui sont maintenant suivi par 24 appareils pour la Tunisie.

Le Bell OH-58 « Kiowa » : 

Le Bell OH-58 Kiowa est un hélicoptère militaire léger de reconnaissance, dérivé du célèbre Bell 206 « Jet Ranger ». Il entra en service en mai 1969 sous la dénomination OH-58A et fut ensuite maintes fois amélioré. Il est un des hélicoptères les plus polyvalents de l'US Army. Son armement est extrêmement variable, les versions A et C disposaient d'un minigun M134, tandis que l'OH-58D porte une mitrailleuse M2 et d’un pod de 7 roquettes "Hydra" de série et d'optiques améliorées, La version Kiowa « Warrior » est quant à elle équipée de quatre missiles Raytheon AGM-114 « Hellfire ».

 

Photo : Bell OH-58D « Kiowa » @ US Army

 

 

03/07/2015

La Tunisie recevra ses UH-60M « Black-Hawk » !

 

2500045384.jpg

 

Le gouvernement tunisien va  recevoir 12 hélicoptères Sikorsky UH-60M « Black Hawk » d’ici la fin de juin 2019, le Département américain de la Défense (DoD) a confirmé la commande.

 

Le contrat précise que huit UH-60M seront livré d’ici décembre 2016, ces hélicoptères seront au standard de base. Les quatre autres UH-60M seront en version spéciale, ceux-ci seront dotés d’une nacelle Wescam MX-15Di  de désignation, de lunettes de vision nocturne AN/AVS 9, d’un équipement de contre-mesures avec une récepteur d'alerte radar AN / AAR-57  et un système d'alerte missiles de type AN/AVR-2B (V) ainsi qu’un système d'alerte laser.

 

L’UH60 Black-Hawk «M» a émergé durant les années 1990 avec l'obligation de mettre à jour l’avionique analogique des UH-60A et UH-60L avec un cockpit numérique intégré, des commandes de vol numériques doublées et des moteurs plus puissants et des améliorations structurelles. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed-Martin, le S-70i (MH-60) représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements et durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes.

 

 

Photo : UH-60M « Black-Hawk »

19/03/2015

La Tunisie commande l’UH-60M !

Airforce-mh60-26106-071002-fox-01-16.jpg

 

Le gouvernement tunisien a commandé huit hélicoptères Sikorsky UH-60M « Black- Hawk » en vertu d'un contrat de 93.3 millions de dollars, a annoncé le ministère américain de la Défense (DoD). Les hélicoptères sont contractées dans une configuration «verte» (non modifiée), seront livrés avant le 31 Décembre ici 2016.

 

Ce contrat représente le premier lot des 12 hélicoptères qui ont été demandés par la Tunisie en juillet 2014. Le contrat comprend également 24 mitrailleuses Minigun de 7,62 mm,  24 mitrailleuse de 12,7 mm GAU-19 Gatling et 24 nacelles lance-roquettes de 70 mm Hydra. Les UH-60M pourront également intégrer des variantes de roquettes à guidage laser.

En parallèle, ces hélicoptères seront doté d’une nacelle Wescam MX-15Di  de désignation, de lunettes de vision nocturne AN/AVS 9, d’un équipement de contre-mesures avec une récepteur d'alerte radar AN / AAR-57  et un systèmes d'alerte missiles de type AN/AVR-2B (V) ainsi qu’un système d'alerte laser.

 

 

L’UH60 Black-Hawk «M» a émergé durant les années 1990 avec l'obligation de mettre à jour l’avionique analogique des UH-60A et UH-60L avec un cockpit numérique intégré, des commandes de vol numériques doublées et des moteurs plus puissants et des améliorations structurelles. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed-Martin, le S-70i (MH-60) représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements et durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes.

 

ELEC_UH-60M_Cockpit_2008_lg.jpg

 

 

Photos : 1 Sikorsky UH-60M de l’US Navy 2 Cockpit @ Nathan Gerlé