17/08/2018

Le Tupolev Tu-22M3M prêt pour son envol !

yourfile-1.jpg

Moscou, la Russie est sur le point d’entreprendre des essais au sol et en vol avec son premier bombardier Tupolev Tu-22M3M modernisé, l’avionneur a montré la nouvelle machine, lors de sa sortie des installations à Kazan à la mi-août.

Parmi les nombreuses modifications apportées au type à géométrie variable, citons l'installation d'un nouvel équipement de navigation et de communication, des systèmes de ciblage, des commandes de moteur et une suite de guerre électronique mise à jour. On notera les différences suivantes sur le nouveau M3M, l’adaptationd'un capteur électro-optique NV5-101 capapble d’assurer le suivi des objectifs au sol, sous le fuselage juste en arrière de l'atterrisseur avant, adaptation de trois nouvelles antennes latérales de chaque côté du fuselage à proximité des entrées d'air, supression de la tourelle arrière et remplacement par un carénage massif emportant un nouveau système électronique.

UAC affirme que 80% des équipements, dont l’avionique du Tu-22M3M ont été remplacés, les mises à jour améliorent également la communité avec le bombardier Tu-160M re-manufacturé. Après des vérifications de vol préliminaires, le premier Tu-22M3M sera transféré à l’armée de l’air russe pour des essais conjoints.

yourfile.jpg

Le Tupolev Tu-22M3M :

Les Tu-22M seront portés au standard M3M par Tupolev (UAC), ils seront munis de nouveaux équipements. Le Tu-22 modernisé au standard « M3M » démultiplie les performances opérationnelles de l'appareil, avec notamment de nouveaux équipements électroniques, moyens de liaison et une avionique modernisée..

Selon les renseignements disponibles, les avions modernisés seront équipés du missile X-32 (Kh-32) de la prochaine génération, qui est actuellement en cours de développement sur la base du X-22 (Kh-22), avec de nombreuses améliorations comme la portée accrue jusqu'à 1000 km et une vitesse jusqu'à 5 Mach. Ce missile devrait entrer en service en 2020. L’avion emporte également les nouveaux missiles Kh-55 avec une ogive explosive ou à fragmentation élevée d’un poids de 350-400 kg. Doté de réservoirs plus gros, le Tu-22M3M sera capable d’emporter ses missiles de croisière sur 2’410 kilomètres.

 

5b7533c08cb00-1024x768.jpg

Photos :Présentation du Tu-22M3M@ UCA

17/07/2015

Six nouveaux bombardiers Tu-22M3 !

593.jpg

 

 

Moscou, le chantier de modernisation des bombardiers Tupolev Tu-22M avance à grand pas. Six Tu-22M3M modernisés vont rejoindre, avant la fin de l’année, les forces stratégiques russes.

 

Les Tu-22M sont portés au standard M3M par Tupolev, ils sont munis de nouveaux équipements. Le Tu-22 modernisé au standard « M3M » démultiplie les performances opérationnelles de l'appareil, avec notamment de nouveaux équipements électroniques, moyens de liaison et une avionique modernisée et la dotation des nouveaux missiles Kh-55 avec une ogive explosive ou à fragmentation élevée d’un poids de 350-400 kg. Doté de réservoirs plus gros, le Tu-22M3M est capable d’emporter ses missiles de croisière sur 2410 kilomètres.

 

Photo: Tu-22M3M @ Sergy

 

28/03/2014

Retour des bombardiers Tu-22M3M en Crimée !

4090553546.jpg

 

Moscou, l'aérodrome militaire de Gvardeïskoe, près de Simféropol en Crimée, va accueillir progressivement un régiment russe de bombardiers supersoniques Tu-22M3M  « Backfire » et ceci en renfort de la flotte de la mer Noire russe. On ne sait pas quand ce déploiement va débuter, mais il fait partie de la réorganisation des forces russes dans la région et qui se terminera d’ici 2016.

 

Il faut se rappeler, qu’à l’époque soviétique la 2e division d'aviation de la flotte de la mer Noire comptait trois régiments de bombardiers basés à Gvardeïskoe, Vesseloe et Oktiabrskoe. Ils disposaient d'abord de bombardiers stratégiques Tu-16, puis de Tu-22 plus modernes de diverses versions. Après le partage de la flotte Noire la Russie a récupéré 19 Tupolev et 20 sont restés en Ukraine. Les bombardiers russes ont dû être retirés de Crimée. Cette décision montre une nouvelle fois que la Russie compte bien marquer un retour stratégique dans cette région, car l’arrivée de bombardiers Tu-22M3M va devoir être pris au sérieux au sein de l’OTAN. Le Tu-22 modernisé au standard « M3M » démultiplie les performances opérationnelles de l'appareil, avec notamment de nouveaux équipements électroniques, moyens de liaison et avionique modernisée et la dotation des nouveaux missiles Kh-55 avec une ogive explosive ou à fragmentation élevée d’un poids de 350-400. Kg.

 

Le début d’une  importante projection de force :

 

Il semble selon certaines sources, que les unités russes en Crimée ont débuté la modernisation des infrastructures des aérodromes, ces dernières semaines. Celles-ci sont dotées de Su-24 « Fencer » et d’avion amphibie Beriev Be-12. Une fois remises à niveau ces infrastructures pourraient recevoir les aéronefs suivants des chasseurs Su-27 « Flanker », des avions anti-sous-marins Tu-142 et Il-38, ainsi que des hélicoptères K-27 et Ka-29 pourraient également être projetés sur la péninsule.

 

 

9574-desktop-wallpapers-tu-22m3.jpg

Photos : Tu-22M3M Backfire @ Mike Syritsa

12:48 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : crimée, ukraine, russie, tu-22m3m |  Facebook | |

23/01/2014

Modernisation des Tu-160 & Tu-22M !

2078943.jpg

 

 

Moscou, la Russie a débuté la modernisation de sa flotte de bombardier stratégique Tupolev Tu-16 « Blackjack » et Tu-22M. Avant 2020, se sont au minimum 10 Tu-160 et 30 Tu-22M ces qui seront livrés à l'aviation russe.

 

 

Modernisation des bombardiers :

 

 Le nouveau standard « M » des Tu-160 est deux fois plus efficaces que les actuelles Tu-160. Ils seront dotés d'un nouveau système d'armement permettant d'utiliser des missiles de croisière et des bombes de nouvelle génération. L'avionique des appareils fera l'objet d'une modernisation complète. En parallèle, une trentaine de Tu-22M seront portés au standard « M3M » qui seront munis de nouveaux équipements, moyens de liaison et avionique modernisée.

 

Nouveaux missiles :

 

kh55.jpg

 

Pour compléter cette modernisation des Forces stratégiques, de nouveaux missiles seront testés cette année sur les Tu-160M, Tu-22M3 et Tu-95MS. Actuellement se sont les missiles les Kh-55 et Kh-555 mis au point par le bureau de conception Radouga situé à Doubna, qui équipent majoritairement la flotte de Bombardier. Le premier peut transporter une ogive nucléaire jusqu’à la cible, le second un explosif conventionnel. En outre, la portée de ces missiles, se situe aux environs de 3’000 km. Ils sont équipés d'un système de guidage autonome avec correction de la trajectoire selon le relief des lieux, le programme intégré dans le missile contient une carte du relief le long du trajet. En outre, le système de guidage est capable d'effectuer des manœuvres pour contrer une interception. En outre, le Kh-555, possède un système de guidage supplémentaire: un système de correction électro-optique et de navigation par satellite. Si dans le Kh-55, le coefficient d'écart à mi-cible est de 100 mètres (pour une ogive nucléaire un tel écart n'a pas d'importance), ce chiffre est pour le « 555 » de 20 mètres seulement (pour une ogive explosive ou à fragmentation élevée d’un poids de 350-400 kg, cela signifie frapper dans le mille).

Pour compléter ces deux missiles, la Russie prépare l’arrivée des Kh-101 et le Kh-102, avec des ogives nucléaires et conventionnelles. La puissance des ogives nucléaires est estimée à 180-200 kilotonnes. En outre, leur portée atteint les 5’500 km. Toutefois, pour augmenter la portée, il a fallu augmenter la masse de lancement de missiles de 700-800 kg, bien que le poids de l'ogive soit resté le même - 400-410 kg. Mais les modifications dans la conception, l'utilisation d'un nouveau moteur et la mise à jour du système de navigation ont conduit à une augmentation de la vitesse maximale. Elle a atteint 950-970 kilomètres/heure.

 

IMG_2750-lj.jpg

Photos : 1 Tu-160M « Blackjack » @ Sergy 2 Tu-160 & missiles Kh-55 @ Tupolev 3 Tu-22M3M @ Mike Syritsa