04/08/2018

Certification du Q400 à 90 places !

original.jpeg

Bombardier Avions Commerciaux a annoncé avoir obtenu la certification de Transports Canada pour la configuration à 90 places de son appareil Q400. Celui-ci devient ainsi le premier avion biturbopropulsé en production au monde à avoir cette capacité.

« Avec l’augmentation continue du nombre de passagers par départ sur le marché des biturbopropulseurs, nous sommes heureux de pouvoir offrir à nos clients une configuration avec une capacité accrue et un coût par place inférieur de 15 pour cent par rapport à la précédente configuration standard du Q400, entraînant ainsi un potentiel de rentabilité accru pour les compagnies aériennes, a déclaré Todd Young, chef, Programme des avions Q Series, Bombardier Avions Commerciaux. Ce jalon en matière de certification met en valeur -- encore une fois -- la polyvalence unique du biturbopropulseur Q400 et la poursuite de notre engagement à l’égard de l’évolution du programme. »

« Au moment de la livraison plus tard cette année, notre client de lancement SpiceJet deviendra, à la suite de sa commande d’un nombre maximal de 50 appareils en 2017, la première compagnie aérienne à tirer parti des activités rentables et efficaces découlant de l’utilisation de l’appareil Q400 de 90 places, » a ajouté M. Young.

Combinée à la flexibilité unique en matière de vitesse du Q400, qui favorise une efficacité accrue en matière d’établissement des horaires, cette nouvelle solution de segment est parfaitement adaptée aux marchés pour lesquels la demande de turbopropulseurs est forte et améliorera davantage la connectivité sur le plan économique entre les petites villes et les grands centres.

La configuration de 90 places représente une autre étape dans l’amélioration continue par Bombardier de l’appareil Q400 pour répondre aux enjeux de croissance du trafic aérien et de la rentabilité de la clientèle. Les autres améliorations en cours de développements sont, entres autres, une hausse de 2 000 lb (907 kg) de la charge utile et une augmentation des intervalles des vérifications A et C de 600/6 000 à 800/8 000 heures de vol. »

Photo :Q400 @ Bombardier aviation