09/10/2013

Aux commandes du Gripen C !

_DSC8740 GripenC 04Oktober.jpg


Fabio Antognini, 51 ans, surnommé « Fanta » par ses collègues, est l’un des rares pilotes militaires suisses a avoir déjà essayé le Gripen. Il nous livre ici ses expériences avec l’avion de combat. Fabio Antognini est également  pilote d’essais en chef au sein des Forces aériennes, il travaille avec Bernhard Berset chef pilote d’armasuisse pour les essais et la préparation en vue de l’arrivée du Gripen E.


 

131009a.531.NewsImage.html.jpeg


 

Monsieur Antognini, vous avez repris les commandes du Gripen ces derniers jours sur la Base aérienne de Payerne. Quels programmes avez-vous effectué?

Vendredi passé et lundi, nous avons procédé à quelques vols d’entraînement en vue de la démonstration d’Axalp de mercredi et jeudi. A chaque fois, nous sommes partis de Payerne avec deux Gripen C, pour une mission dite à sec : nous avons exercé l’approche plusieurs fois en conditions réelles (dry run) pour nous familiariser avec la machine et la géographie. Puis nous avons engagé les canons de bord pour toucher les cibles (hot run). Cette fois, il ne s’agit plus de test, mais de démonstration des capacités de Gripen à engager leur canon de bord dans notre relief très difficile. Les exercices de tir de l’Axalp sont l’occasion idéale pour une telle démonstration.


 

_DSC4109Gripen251.jpg


Vous avez déjà volé plusieurs fois sur cet appareil. Il n’a plus de secrets pour vous?

Je connais bien le Gripen du point de vue technique et j’ai déjà une bonne expérience de vol avec cet avion. En septembre, j’ai pu suivre en Suède une formation et une introduction au tir au canon, par le biais de théories, d’exercices en simulateur et d’engagement en double commande. Au final, j’ai pu effectuer une dizaine d’interventions en Suède, seul au commande du Gripen C.


 

axalp 2013,griepn c,tri gripen axalp,swiss gripen,campagne gripen,vote gripen,gripen e



Quelles sont les différences par rapport au Tiger et au F/A-18?

Les caractéristiques de vol sont différentes de celles du F-5 ou du F/A-18, puisque le Gripen est équipé de petits ailerons à l’avant, appelés « canards ». Grâce à cette configuration, il se comporte comme un skieur avec des carving dans les virages.


 

_DSC0971 GripenC 07Oktober.jpg



Comment passe-t-on d’un type d’avion à l’autre?

La préparation des vols joue un rôle essentiel. En tant que système, le Gripen facilite vraiment la vie du pilote, et me permet de me concentrer entièrement sur l’engagement prévu.


 

axalp 2013,griepn c,tri gripen axalp,swiss gripen,campagne gripen,vote gripen,gripen e



Vous vous êtes entraîné avec le Gripen en vue de l’exercice de tir sur l’Axalp. Cet exercice présente-t-il une difficulté particulière, pour le pilote ou son appareil?

La disposition du champ de tir impressionne encore et toujours les pilotes étrangers. Le fait que le tir se fasse en altitude et tout près des montagnes donne à cette expérience un caractère tout particulier, pour chaque pilote. Ma tâche est d’adapter la trajectoire d’approche et l’attaque des cibles aux caractéristiques du Gripen. Pour l’avion, l’Axalp n’est pas un exercice particulièrement difficile. Les jets de combat robustes sont conçus pour ce type d’engagement.


 

6716LR251.jpg



Vous volez avec des pilotes suédois. Comment fonctionne la collaboration?

Nous ne nous connaissions pas auparavant. Mais entre pilotes, on crée rapidement des liens de camaraderie. De telles opérations en vol requièrent une confiance absolue les uns envers les autres. Les Suédois connaissent le Gripen, nous connaissons nos montagnes, une parfaite complémentarité.

Qu’avez-vous appris de nouveau ces derniers jours?

La formation en septembre et les engagements récents à l’Axalp m’ont permis de me familiariser encore plus avec le Gripen, et de connaître plus en détail l’ensemble du système. Le Gripen C est déjà un système moderne, et le Gripen E, que l’Armée suisse projette d’acquérir, sera encore meilleur à plusieurs points de vue. Je suis convaincu que le Gripen E est un très bon choix et qu’il comblera les lacunes des Forces aériennes suisses.

(infos DDPS)

6693LR250.jpg

Photos : Sven Zimmermann, Gripen C à Axalp