12/12/2020

Très légère amélioration de la reprise passagers ! 

85944aad-5d52-11ea-b33c-02fe89184577.jpg

 

 

Crise du COVID oblige, tous les regards sont tournés en direction d’une reprise du trafic passagers. Cette dernière est encore faible comme le démontre la dernière analyse de l’IATA pour le mois d’octobre.

L’Association du transport aérien international (IATA) a présenté les chiffres du transport passagers pour le mois d’octobre. Ceux-ci démontrent une faible reprise. La demande totale (mesurée en kilomètres-passagers payants, ou RPK) était en baisse de 70,6 % par rapport à octobre 2019. Ce n’est là qu’une modeste amélioration comparativement au déclin de 72,2 % en glissement annuel enregistré en septembre. La capacité était en baisse de 59,9 % par rapport à l’an dernier, et le coefficient d’occupation des sièges a chuté de 21,8 points de pourcentage pour s’établir à 60,2 %.

Le trafic de passagers internationaux en octobre était en baisse de 87,8 % par rapport à octobre 2019, pratiquement inchangé par rapport au déclin de 88,0 % en glissement annuel enregistré en septembre. La capacité était inférieure de 76,9 % comparativement à l’année précédente, et le coefficient d’occupation perdait 38,3 points de pourcentage pour s’établir à 42,9 %.

La demande intérieure explique la modeste reprise observée, le trafic intérieur en octobre étant en baisse de 40,8 % par rapport à l’année précédente. Ce résultat constitue une amélioration comparativement au déclin annuel de 43,0 % enregistré en septembre. La capacité était inférieure de 29,7 % par rapport à 2019, et le coefficient d’occupation perdait 13,2 points de pourcentage pour s’établir à 70,4 %.

Les récentes éclosions de COVID-19 et le recours persistant des gouvernements aux mesures de quarantaine lourdes ont eu pour résultat un autre mois catastrophique pour les voyages aériens. Alors que le rythme de la reprise est plus rapide dans certaines régions, le portrait d’ensemble des voyages internationaux est morose. La reprise inégale est plus prononcée dans les marchés intérieurs.

La Chine a de son côté presque entièrement rétabli son marché intérieur, tandis que d’autres marchés demeurent profondément déprimés.

transport aérien,crise du covid,transports passagers,les nouvelles de l'aviation

Marchés de passagers internationaux :

Les transporteurs d’Asie-Pacifique ont enregistré en octobre une chute de 95,6 % du trafic comparativement à la même période l’an dernier, soit le même résultat qu’en septembre. La région souffre encore du déclin prononcé du trafic. La capacité a plongé de 88,5 % et le coefficient d’occupation des sièges a perdu 49,4 points de pourcentage pour s’établir à 30,3 %, le taux le plus faible parmi toutes les régions.

Les transporteurs d’Europe ont vu la demande fondre de 83,0 % en octobre, comparativement à l’année précédente, après un déclin de 81,2 % en septembre. Pour un deuxième mois consécutif, l’Europe a été la seule région à constater une détérioration du trafic. La capacité a diminué de 70,4 % et le coefficient d’occupation a perdu 36,7 points de pourcentage pour s’établir à 49,5 %.

Les transporteurs du Moyen-Orient ont enregistré une baisse de trafic de 86,7 % en octobre, soit une amélioration par rapport à la baisse de 89,3 % constatée en septembre. La capacité a plongé de 73,6 % et le coefficient d’occupation des sièges a perdu 36,6 points de pourcentage pour s’établir à 37,0 %.

Les transporteurs d’Amérique du Nord signalent une chute du trafic de 88,2 % en octobre, soit une légère amélioration comparativement au déclin de 91,0 % enregistré en septembre. La capacité a diminué de 73,1 % et le coefficient d’occupation a perdu 46,2 points de pourcentage pour s’établir à 36,2 %.

Les transporteurs d’Amérique latine ont connu une baisse de trafic de 86,0 % en octobre, par rapport à octobre 2019. La région enregistre ainsi la plus importante amélioration par rapport à septembre, alors que la demande était en baisse de 92,3 % en glissement annuel. La capacité en octobre a diminué de 80,3 % et le coefficient d’occupation des sièges a perdu 23,5 points de pourcentage pour s’établir à 57,7 %, le taux le plus élevé parmi les régions.

Les transporteurs d’Afrique ont enregistré une chute de trafic de 78,6 % en octobre, soit une amélioration comparativement à la baisse de 84,9 % observée en septembre. C’est la meilleure performance parmi toutes les régions. La capacité a diminué de 67,5 % et le coefficient d’occupation a perdu 23,8 points de pourcentage pour s’établir à 45,5 %. (sources IATA).

1015151457.jpg

Photos : 1 A330 Qatar Airways @ Joe Klamar 2 Les aéroports encore vides 3 Avions peu remplis @ Reuters