23/07/2018

La configuration du futur Air Force One !

yourfile.jpg

Le contrat de 3,9 milliards de dollars de l'US Air Force avec Boeing visant à modifier deux avions de ligne de type B747-8 commerciaux en avion présidentiel VC-25B, communément appelé Air Force One a atteint sa phase de configuration.

Le contrat annoncé le 17 juillet a formalisé un accord de poignée de main que le président Donald Trump a conclu avec le directeur général de Boeing, Dennis Muilenburg, en février. L'USAF affirme qu'elle économisera plus de 1,4 milliard de dollars en utilisant des B747-8 déjà construits. Ceci en réponse à la demande du président Trump.

Les modifications de l'avion incluront l'intégration d'un GPS militaire dans son système de gestion de vol et les capacités d'identification d'ami ou d'ennemi (IFF mode 5) Boeing a été choisi comme maître d'œuvre du programme sans concurrence car aucune autre entreprise n'a la connaissance du B747-8 nécessaire pour modifier fortement sans augmentation significative des prix, selon la justification.

D'autres modifications aux B747-8 incluent le remplacement de l'unité de puissance auxiliaire existante (APU), généralement un Pratt & Whitney PW901A / C sur l'avion de ligne commercial, avec deux APU provenant de sources non nommées. Un deuxième APU est une rareté parmi les avions de ligne modernes et doit assurer qu'ils étaient autosuffisants sur le terrain.

Boeing va également incorporer deux autres portes sur le côté gauche de l'avion, l'une en avant de l'aile et l'autre derrière l'aile, selon le document d'acquisition. Les portes seront munies d'airstairs rétractables pour permettre à l'avion d'embarquer des passagers et des membres d'équipage sans avoir à compter sur des escaliers au sol.

Des modifications supplémentaires seront apportées aux contrôles environnementaux de l'avion, à l'alimentation électrique, à la gestion de l'eau, au système d'alimentation en carburant et aux moteurs, indique la justification.

Par ailleurs les deux avions recevront une capacité de ravitaillement en vol, une protection contre les missiles, un aménagement d’un réseau complet de communications sécurisées qui doit permettre au Président d’assurer la gouvernance en vol. Une zone VIP, un secteur de repos et une salle de conférence et bien d’autres options non divulguées. Les travaux sur les avions seront effectués dans les installations de Boeing à San Antonio, au Texas.

Rappel :

L'USAF prévoit de remplacer sa flotte actuelle d'avions présidentiels, de deux VC-25A B747-200 livrés en 1991, avec deux B747-8 initialement construit pour le transporteur russe Transaero, qui a déposé son bilan en 2015 avant de pouvoir prendre livraison. Les nouveaux avions présidentiels devraient commencer à voler en décembre 2024.

Le nouvel avion présidentiel américain a été sélectionné  à l’époque par l’administration Obama. Le choix s’est porté sur la nouvelle génération du Boeing B747-8« Intercontinental ». Le remplacement des deux aéronefs de type B747-200 présidentiels (VC-25A) stationnés sur la base aérienne d’Andrews AFB est une grande priorité pour l'US Air Force.

Photo :le futur Air Froce One basé sur une cellule de B747-8 @ Boeing

 

 

18/04/2011

Le Président Obama pourrait voler en V-22 « Osprey » ?

 

 

 

osprey_pentagon.jpg

 

 

 

Les locataires de la Maison blanche voleront à bord d’appareils à rotors basculant de type V-22 «  Osprey ».  Je vous avais déjà relaté le programme de remplacement des hélicoptères présidentiels, si le choix d’un hélicoptère pour le Président des Etats-Unis n’est pas encore fait, son staff disposera par contre de V-22.

 

 

V-22  VIP : 

 

Le détachement d’hélicoptère du corps des Marines qui opère la flotte des hélicoptères présidentiels sous l’appellation « Marine One » va recevoir des V-22 «Osprey» à rotors basculants. L’aménagement de ceux-ci sera moins complexe et concernera l’adaptation dite de « bureau volant sécurisé », les V-22 étant déjà équipé en système de guerre électronique actif/passif.

 

Ces appareils vont en priorité remplacer  les appareils les plus lourds soit les VH-3D «Sea Stallions». La flotte se composera de quatorze appareils qui commenceront à être livrés en 2013.

 

Dans un premier temps les V-22 ne devraient pas transporter le Président des Etats-Unis mais en premier lieu le « Staff » présidentiel. La question du remplacement des hélicoptères dévoués à l’homme fort de la Maison blanche reste encore en suspend ! Le programme est toujours en cours et les candidats restant sont le «Merlin»produit sous licence par Boeing, le V-22 de Bell-Boeing et le CH-47 «Chinook» de Boeing. Sikorsky et Lockheed Martin ont aussi annoncé leur intention de proposer un dérivé du S-92.

 

Sur ce dernier point, le Corps des Marines verrait bien le V-22, car celui-ci gagnerait en prestige. De plus, selon celui-ci le V-22 peut se poser sans problème sur la pelouse de la Maison blanche et du fait des rotors basculants offre une plus grande vitesse de vol en palier. 

 

1634548018.JPG

 

Liens sur le remplacement des hélicoptères présidentiels :

 

 http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/02/27/nouvel-hel...

 

 

  Photos  :  1 V-22 Osprey 2 VH-53D Sea Stallions @ US marines corps