05/08/2018

La flotte de C-5M « Super Galaxy » au complet !

2318537089.jpg

Lockheed-Martin a livré le dernier avion de transport lourd C-5M « Super Galaxy » à l'US Air Force le 2 août, mettant fin au programme de mise à niveau du service pour les avions de transport lourd datant de la guerre du Vietnam.

L'Air Mobility Command a lancé un programme de modernisation des C-5 en 1998 après qu’une étude ait conclu que les avions vieux de plusieurs décennies avaient 80% de leur durée de vie restante. Depuis lors, Lockheed-Martin a mis à niveau 52 C-5 pour l'USAF avec de nouveaux moteurs, systèmes avioniques et systèmes de diagnostic des mises à niveau qui prolongeront la durée de vie de la flotte jusqu'aux années 2040.

Lockheed-Martin affirme que les nouveaux moteurs sont également dix fois plus fiables et plus silencieux. Et la portée de l'avion a été augmentée de 900 à 5’250 nm par rapport à ses prédécesseurs.

Le premier C-5 a été livré en 1970, avec 128 appareils des versions A, B et C d'origine livrés jusqu'en 1989. Les avions dont la mise à niveau n'était pas prévue ont été retirés en septembre 2017.

Le premier C-5M opérationnel a été livré à la base aérienne de Dover, au Delaware, en 2009. Les avions sont fabriqués à l'usine de Lockheed Martin à Marietta, en Géorgie.

Considéré comme le plus grand moyen de transport de l'USAF, les portes arrière et arrière de l'avion s'ouvrent, permettant aux équipes au sol de charger et de décharger simultanément les cargaisons des deux extrémités, réduisant ainsi les temps de transfert de la cargaison. Sa grande couchette et ses rampes d'accès permettent de transporter des doubles rangées de Humvee.

475414441.jpg

Le C-5 peut également transporter deux chars de combat ou hélicoptères M1A1 de 78 tonnes et d’autres grandes distances intercontinentales.

Le C-5M «Super Galaxy»: 

Le C-5 «Super Galaxy» modernisé est doté d’un nouveau tableau de bord est d’une avionique modernisée dont des écrans plats, un nouveau système de communication, un nouveau système de pilotage automatique. Question motorisation, l’avion est doté de moteurs General Electric CF6-80C2 qui offrent 22% de puissance supplémentaire, permettant une course au décollage plus courte de 30% et un taux de montée supérieur de 38% par rapport aux versions antérieures.

Le C-5M peut dès lors,  transporter une charge de 176,610 lb (80,110 kg) à plus de 41.100 pieds (12.500 m) en 23 minutes, 59 secondes. Le C-5M a d’ailleurs battu le record du monde de transport de charge utile à la plus haute altitude, soit une charge de 294,690 kg à 2.000 mètres.

986366377.jpg

Photos :C-5M « Super Galaxy » @ Lockheed-Martin

30/10/2016

Le KC-390 sera certifié l’année prochaine !

KC-390-in-AERO-Vodochody-arrival.jpg

Le programme KC-390 d'Embraer a repris ses essais en vol en novembre 2015, après une interruption causée par la crise financière que traverse le Brésil. Le programme se dirige en direction de la certification qui devrait obtenue durant la seconde moitié de l’année prochaine.

Des essais qui se déroulent bien :

Hormis la crise financière du pays qui a retardé le programme durant quelques mois et dans un secteur ou les dépassements de coûts et les imprévus sont légions, lors des programmes d'essais, l’avion de transport brésilien semble plutôt bien s’en sortir. A l’interview cette semaine, Paulo Gastão Silva, vice-président du programme d'Embraer, pour les vols d'essai à confirmé que la planification et le programme sont sur la bonne voie, les premiers avions de production seront livrés à l'armée de l'air brésilienne dans la première moitié de l’année 2018.

À la fin du mois de septembre, les deux prototypes avaient enregistré plus de 500 heures de vol sur un total de 2500 heures prévues. Les horaires prospectifs ont été atteints avec notamment les apparitions publiques de plus en plus fréquentes du KC-390.

Les essais en vol avec deux Northrop F-5 « Tiger II » en vue de tester la configuration de ravitaillement air-air se sont également parfaitement déroulés.

Le calendrier des tests 2017 comprendra les essais de givrage, tant pour la plate-forme et les systèmes de mission. Il est prévu que le KC-390 puisse obtenir une double certification « glaces ». La finalisation des tests comprendra les différents essais de transport de charges et le largage de palettes et de parachutistes. Puis le KC-390 sera doté du système modulaire de ravitaillement en vol.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

 

55c45bae25038747224c15c40a0e868289f49dfb.JPG

Photos : KC-390 @ Embraer