08/02/2019

Le GlobaL 7500 a reçu sa certification de l’EASA !

 

bombardier aviation,nbaa,ebace,jet privé,global 7500,romandie aviation easa,faa,transport canada,ailes du québec,bizjet,aviation privée,romandie aviation,les nouvelles de l'aviation

Le fleuron de l’avionneur canadien Bombardier,  le Global 7500, a reçu ça certification de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA), qui confirme que l’avion répond aux exigences d’exploitation pour l’Europe.

« Nous avons transformé l’aviation d’affaires avec le biréacteur Global 7500 », a déclaré Michel Ouellette, vice-président principal de la Gestion des programmes et de l’Ingénierie de Bombardier Avions d’affaires. « Avec la plus grande autonomie dans l’industrie, cet avion peut relier sans escale plus de villes dans le monde, offrant de nombreuses possibilités de destination à nos clients. »

Complètement certifié :

L’avion d’affaires Global 7500 a obtenu sa certification de type de Transports Canada en septembre 2018, puis de l’Administration fédérale de l’aviation (FAA) des États-Unis en novembre 2018, les deux dans un délai de 24 mois seulement après le vol inaugural du véhicule d’essai FTV1. L’avion est entré en service en décembre 2018.

L’avion Global 7500 a prouvé son aptitude à voler plus loin que tout autre biréacteur d’affaires en étendant sa distance franchissable annoncée à 7’700 milles marins, soit 300 milles marins de plus que prévu dans les engagements initiaux. Non seulement l’avion Global 7500 offre une plus grande autonomie que tout autre concurrent, mais il peut le faire en partance d’aéroports dont l’accès est le plus difficile au monde,  ce biréacteur a dépassé ses engagements de performance au décollage et à l’atterrissage, démontrant des capacités exceptionnelles sur les destinations les plus convoitées et les plus exigeantes d’Europe, comme Sion et St-Moritz, en Suisse. Ces accomplissements ont permis au Global 7500 de repousser les frontières du voyage d’affaires tout en établissant une nouvelle norme pour les missions long-courriers dans l’industrie. Le Global 7500 est le seul avion d’affaires à pouvoir relier New York à Hong Kong et Singapour à San Francisco sans escale, transportant huit passagers et des réserves de carburant standard NBAA IFR.

bombardier aviation,nbaa,ebace,jet privé,global 7500,romandie aviation easa,faa,transport canada,ailes du québec,bizjet,aviation privée,romandie aviation,les nouvelles de l'aviation

Le Global 7500 :

Le Global 7500 procure le vol en douceur emblématique de Bombardier et de grandes dimensions uniques parmi les avions d’affaires. Avec son intérieur sur mesure de premier ordre, comprenant une cuisine pleine grandeur et quatre véritables zones habitables, l’avion Global 7500 offre l’expérience en vol ultime. Établissant la norme d’un intérieur de cabine exceptionnel, l’avion Global 7500 présente les commodités les plus novatrices, telles que le fauteuil Nuage breveté de Bombardier, méticuleusement conçu pour un confort maximal et le système de gestion cabine révolutionnaire « nice Touch », une nouvelle façon de se connecter avec la cabine de l’avion Global 7500 par le cadran tactile « Touch » de Bombardier, doté de la première application d’affichage à LED dans l’aviation d’affaires. Le Global 7500 est également équipé du fauteuil « Nuage » breveté, exclusif à la nouvelle gamme d’avions « Global » et méticuleusement conçu pour maximiser le confort. Enfin, la cuisine moderne et multifonctionnelle du biréacteur d’affaires présente de l’espace de rangement sans précédent et offre une expérience culinaire exceptionnelle.

bombardier aviation,nbaa,ebace,jet privé,global 7500,romandie aviation easa,faa,transport canada,ailes du québec,bizjet,aviation privée,romandie aviation,les nouvelles de l'aviation

Photos : 1 Global 7500 2 Intérieur 3 Cockpit @ Bombardier

29/09/2018

Le Global 7500 est certifié au Canada !

maxresdefault.jpg



Bombardier Avions d’affaires a annoncé que son avion phare, le Global 7500, l’avion d’affaires le plus spacieux, le plus luxueux et à la plus grande autonomie jamais construit, a reçu la certification de type de Transports Canada, ce qui ouvre la voie à son entrée en service cette année. La certification par la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis et par l’Agence européenne de sécurité aérienne (AESA) devrait suivre sous peu.

« La certification de notre avion d’affaires Global 7500 de conception entièrement nouvelle est un moment charnière pour Bombardier, pour nos employés et pour l’industrie, à l’approche de son entrée en service », a déclaré David Coleal, président de Bombardier Avions d’affaires. « Grâce à la rigueur et à l’esprit novateur de notre programme de conception et d’essais, l’avion Global 7500 a réussi à rehausser chaque caractéristique de référence suivant laquelle un avion d’affaires est mesuré – confort, luxe, performance et vol en douceur. À son entrée en service, cet avion répondra à toutes les exigences les plus récentes et les plus rigoureuses d’homologation des autorités aériennes, et s’apprête à redéfinir les voyages internationaux par avion d’affaires. Nous ne pourrions pas être plus fiers de cette réalisation".

cq5dam.web.570.570.jpeg

Le Bombardier Global 7500 a accumulé plus de 2’700 heures de vol depuis le début du programme d’essais en vol en novembre 2016.   En matière de cellule et de design des ailes, le Global 7500 a dépassé les engagements de performance au décollage et à l’atterrissage, affichant une nouvelle distance de décollage publiée de 5’800 pieds (1’770 mètres) ». Cette distance de performance au décollage améliorée est près de 500 pieds plus courte que celle de l’avion concurrent (et plus petit) le plus proche, et permet à l’avion Global 7500 d’être exploité sur des aéroports aux pistes plus courtes, tout en offrant le vol en douceur emblématique de Bombardier. Le Global 7500 affiche une autonomie inégalée de 7’700 milles marins, soit 300 milles marins de plus que dans ses engagements initiaux, et c’est le seul avion d’affaires qui peut relier New York à Hong Kong, et Singapour à San Francisco sans escale.

Avec quatre véritables zones habitables, le Global 7500 est unique parmi les avions d’affaires sur le plan de l’espace, du confort luxueux et de la flexibilité du design. Son système de divertissement en cabine à la fine pointe de la technologie, combiné aux vitesses de connexion à bande Ka ultrarapides, permet aux passagers de diffuser du contenu haute définition et de profiter d’une expérience de divertissement exceptionnelle. Autre percée novatrice pour le biréacteur : le système de gestion cabine révolutionnaire « nice Touch ». Ce système de gestion cabine propose une nouvelle façon de se connecter avec la cabine de l’avion par le cadran tactile Touch de Bombardier, doté de la première application d’un affichage à DELO dans l’aviation d’affaires.

Le Global 7500 est également équipé du fauteuil « Nuage » breveté, exclusif à la nouvelle gamme d’avions « Global » et méticuleusement conçu pour maximiser le confort. Enfin, la cuisine moderne et multifonctionnelle du biréacteur d’affaires présente de l’espace de rangement sans précédent et offre une expérience culinaire exceptionnelle.

Bombardier-Global-7000-3.jpeg

Photos :Global 7500 & intérieur @ Bombardier Avions commerciaux

01/12/2017

L’ATR 72-500 certifié au Canada !

JAV20171128113524.jpg

ATR Aircraft est heureux d'annoncer que l'ATR 72-500 vient de recevoir la certification de Transport Canada, l'autorité canadienne compétente en matière de navigabilité. Cette certification permettra aux compagnies aériennes canadiennes d’exploiter les modèles ATR 72-500 en configuration cargo ou passager.

Alessandro Amendola, Directeur de l'Ingénierie chez ATR a déclaré : « L’obtention de cette certification nous permettra d'étendre la portée opérationnelle de notre famille d'appareils. Une fois de plus, les ATR ont prouvé qu’ils sont parfaitement adaptés à des marchés exigeants comme le Canada, où leur capacité à voler par des conditions météorologiques extrêmes – froid ou verglas –, à décoller et à atterrir sur des pistes courtes et non préparées, ainsi que leurs performances imbattables sont d’une valeur inestimable. »

ATR est fermement déterminé à répondre aux différents besoins de l’ensemble de ses opérateurs à travers le monde. Aujourd’hui, environ 40 ATR sont exploités au Canada, fournissant ainsi des services cargo ou passager à des communautés reculées ou isolées. Le modèle ATR 72-500 ouvrira de nouvelles voies aussi bien aux services aériens de transport de passagers qu'au fret.

L’opérateur canadien First Air exploite déjà depuis plusieurs années la version 50 sièges de la même série, l’ATR 42-500, dans le nord du Canada.

 

Photo : ATR 72-500 lors des essais de certification @ ATR Aircraft

01/10/2017

WestJet a réceptionné son premier B737MAX !

DK7OJl1VwAIGhJi.jpg

La compagnie « low cost » canadienne WestJet a réceptionné ce vendredi le premier des 65 B737MAX commandés en septembre 2013. La compagnie doit se doter de 40 B737-8 MAX et 25 B737-7MAX.

L’avion un B737-8 MAX a rejoint la compagnie canadienne lors d’une cérémonie. Selon le calendrier des données disponibles, les premiers services passagers réguliers entraîneront des vols de Calgary vers Vancourvers et Toronto Pearson. Par la suite, avec l'arrivée d'un avion supplémentaire, le MAX sera déployé sur les vols de Toronto à Las Vegas McCarran du 9 mars 2018 de Calgary à Plam Spring du 12 avril 2018 et de Toronto à Edmonton du 14 avril 2018. 

WestJet client fidèle de Boeing :

Le choix de la compagnie dont le siège se trouve à Calgary, n’est pas une surprise, car celle-ci est déjà une fidèle cliente du constructeur Boeing. C’est d’ailleurs avec la famille « 737 » que la petite compagnie a réussi à croitre rapidement et connaitre le succès. La flotte de WestJet compte 103 appareils Boeing 737-600, -700, -800, et le transporteur s'est déjà engagé à en acheter une quarantaine d'autres. 

 

DK7OGwjVYAA0dKZ.jpg

Photos : B737-8 MAX de WestJet@ Boeing

 

 

11/11/2015

Certification canadienne pour le Challenger 650 !

1431957981530.jpg

Bombardier Avions d’affaires a l’honneur d’annoncer que Transports Canada (TC) a homologué son avion Challenger 650. Alors que les premières livraisons à des clients sont prévues en 2015, l’avion de démonstration Challenger 650 de Bombardier fera ses débuts en Amérique du Nord au congrès et salon de la National Business Aviation Association.

« Cette dernière étape est une excellente nouvelle et ouvre un nouveau chapitre de l’histoire de notre gamme d’avions Challenger », a affirmé Paul Sislian, chef de l’exploitation de Bombardier Avions d’affaires. « Avec la cabine la plus large de sa catégorie, une véritable percée en matière de design et des expressions uniques de confort, de contrôle et de connectivité, l’avion Challenger 650 a un brillant avenir et nous sommes convaincus qu’il gagnera l’appréciation des dirigeants, des pilotes et des exploitants du monde entier. »

 

Le Challenger 650 :

Cet avion véritablement intercontinental d'une autonomie de 4 000 NM (7 400 km) peut relier New York à Paris. Le biréacteur Challenger 650 s’appuie sur la solide réputation de l’avion Challenger 605 et présentera les tout nouveaux moteurs GE évolués offrant une distance de décollage plus courte, une capacité de charge payante supplémentaire ou une plus grande autonomie potentielle sur des aéroports d’accès difficile. Le biréacteur Challenger 650 sera également doté du poste de pilotage Bombardier Vision, d’une cabine entièrement redessinée qui présente des fauteuils ergonomiques au style moderne, un office repensé, le système de gestion cabine le plus évolué et le mieux équipé de toute l’aviation d’affaires, les écrans HD les plus larges de sa catégorie, un système d’audio-vidéo sur demande, l’intégration Bluetooth et la meilleure connectivité de l’industrie.

 

Challenger 650 flight deck.jpg

Photos : 1 Challenger 650 2 Cockpit @ Bombardier