25/02/2010

British Airways investit dans le biocarburant

 

 

G-RAES__TLV.jpg

 

 

 

British Airways, en partenariat avec Solena Group, annonce la construction de la première usine de production de biocarburant issu de déchets ménagers et industriels. Dès 2014, la compagnie envisage de faire voler une partie de sa flotte avec ce carburant à faible émission de dioxyde de carbone.

L’objectif est de transformer annuellement 500 000 tonnes de déchets en 73 millions de litres de carburant vert, dont les émissions de carbone sont 95% inférieures à celles du kérosène classique. 73 millions de litres de biocarburant correspondent au double des besoins de British Airways sur l’aéroport de London City ou encore à 2% des besoins de carburant pour la compagnie à l’aéroport de Londres-Heathrow.

British Airways s’est engagée à acheter la totalité du carburant produit par le nouveau site de production dés 2014. Ce projet fait partie intégrante des efforts que la compagnie tient à faire dans le but de réduire de 25% ses émissions de dioxyde de carbone d’ici 2025 et de 50% d’ici 2050. Soucieuse des questions environnementales, British Airways est la seule compagnie à participer à un programme d’échanges d’émissions de carbone. Elle est également la première compagnie à avoir proposé à ses clients de compenser les émissions produites lors de leurs vols dès 2005.

Un nouveau carburant vert issu de déchets ménagers et industriels

Le nouveau carburant vert sera obtenu par traitement des déchets dans un gazéificateur (breveté) à haute température, qui produit du BioSynGaz. Ce processus connu sous le nom de Fischer Tropsch convertit le gaz en biocarburant afin de produire du biocarburant pour l’aviation et du bionaphte. Ce dernier est utilisé comme fluidifiant du pétrole et comme matière première dans l'industrie pétrochimique.

Photo : B777 British Airways @ Rui Miguel Rodrigues