14/10/2018

Le traffic aérien a été marqué par un record d’occupation des sièges !

picture.jpg

L’Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques mondiales sur le trafic de passagers en août 2018, qui indiquent que la demande (mesurée en kilomètres-passagers payants, ou RPK) a augmenté de 6,4 % en glissement annuel. Cela dépasse légèrement l’augmentation annuelle de 6,1 % enregistrée en juillet. La capacité en août (mesurée en sièges-kilomètres offerts, ou ASK) a augmenté de 5,5 % et le taux d’occupation des sièges a gagné 0,7 point de pourcentage pour atteindre 85,3 %, soit le taux mensuel le plus élevé depuis 1990.

« L’industrie a connu une croissance forte et durable du trafic en août, mettant un terme à une très bonne saison haute. Le record de tous les temps du coefficient d’occupation des sièges reflète les efforts des compagnies aériennes en vue d’optimiser l’efficience de leurs actifs en une période où l’augmentation des prix du carburant et d’autres coûts limitent les possibilités de stimulation associées aux faibles tarifs », a déclaré Alexandre de Juniac, directeur général et chef de la direction de l’IATA.

Marchés de passagers internationaux

Le trafic de passagers internationaux a augmenté de 5,6 % en août, par rapport à août 2017, ce qui correspond à la croissance annuelle de 5,5 % observée en juillet. Toutes les régions signalent des augmentations, et les compagnies aériennes d’Asie-Pacifique viennent en tête. La capacitéa augmenté de 5,1 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 0,4 point de pourcentage pour s’établir à 85,0 %.

eva-kitty-1024x544.jpg

Les transporteurs d’Asie-Pacifique ont vu leur trafic augmenter de 7,5 % en août, par rapport à la même période l’an dernier, ce qui constitue une accélération de la croissance comparativement au taux de 7,2 % enregistré en juillet. La capacité a augmenté de 6,1 % et le coefficient d’occupation a gagné 1,1 point de pourcentage pour s’établir à 82,6 %. La tendance haussière du trafic de passagers demeure très forte, soutenue par des changements structurels, notamment l’augmentation du niveau de vie dans la région, ainsi que l’augmentation du nombre de routes offertes aux passagers, ce qui entraîne des économies de temps et stimule la demande.

Les transporteurs d’Europe ont enregistré en août une hausse de la demande de 5,1 % en glissement annuel, soit une augmentation par rapport à la croissance de 4,5 % enregistrée en juillet. Toutefois, en chiffres désaisonnalisés, la croissance a évolué latéralement depuis la fin du printemps. La capacité a augmenté de 4,5 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 0,5 point de pourcentage pour atteindre 88,9 %, soit le taux le plus élevé parmi toutes les régions. La demande européenne est affectée par des signaux économiques mitigés et par des bouleversements possibles en raison de grèves des contrôleurs aériens.

Les transporteurs du Moyen-Orient affichent une hausse de trafic de 5,4 % en août, soit un ralentissement par rapport au taux de 6,2 % enregistré en juillet. Le nombre de passagers a suivi une tendance à la hausse selon un taux annualisé de 8 % depuis le début de l’année. La capacité a augmenté de 6,3 % et le coefficient d’occupation a perdu 0,7 point de pourcentage pour s’établir à 80,7 %.

Les transporteurs d’Amérique du Nord ont enregistré une augmentation de 3,7 % de la demande internationale, par rapport à août 2017. Il s’agit d’un ralentissement par rapport à la croissance de 4,1 % observée en juillet, ce qui reflète largement les développements survenus il y a un an, plutôt qu’une modification de la saine tendance actuelle. La capacité a augmenté de 3,3 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 0,4 point de pourcentage pour s’établir à 87,2 %.

Les transporteurs d’Amérique latine ont enregistré une augmentation de la demande de 4,8 % en août, par rapport à août 2017, en hausse aussi par rapport au taux de croissance annuel de 3,5 % observé en juillet. La capacité a augmenté de 6,5 % et le coefficient d’occupation des sièges a perdu 1,3 point de pourcentage pour s’établir à 81,4 %. Les comparaisons d’une année sur l’autre sont biaisées par les perturbations causées par les ouragans l’an dernier, et dans l’ensemble, le trafic a évolué latéralement depuis avril, en chiffres désaisonnalisés.

Les transporteurs d’Afrique ont enregistré une augmentation de trafic de 6,8 % en août. Bien qu’il s’agisse d’un ralentissement par rapport au taux de croissance de 7,4 % enregistré en juillet, le tableau d’ensemble de la demande demeure robuste, malgré l’environnement de plus en plus difficile dans les grandes économies du continent. L’Afrique du Sud est retombée en récession au deuxième trimestre et la confiance des milieux d’affaires au Nigéria s’est atténuée durant les derniers mois. La capacité a augmenté de 3,8 % et le coefficient d’occupation a bondi de 2,2 points de pourcentage pour atteindre 78,2 %. (Sources IATA).

 

Delta_Air_Lines_Boeing_737-800_N3741S@LAX10.10.2011_622sh_6482886477-680x365_c.jpg

 

26/09/2018

Airbus livre le premier A350-900 Ultra Long Range !

A350-900-Ultra-Long-Range-Singapore-Airlines-take-off.jpg

L’avionneur européen a livré le premier exemplaire de A350-900ULR « Ultra Long Range » auprès de la compagnie de lancement Singapore Airlines (SIA).  La famille A350 XWB est bien placée pour ouvrir la voie à de nouvelles opérations à très longue portée, notamment sur la plus longue route commerciale au monde entre Singapour et New York.

Les compagnies aériennes utilisent déjà l'A350-900 et l'A350-1000 principalement pour les vols longue distance, mais il existe également une demande de services non-stop sur les missions long-courriers extrêmes, raison pour laquelle Airbus a développé sa nouvelle variante révolutionnaire, qui ouvre désormais une nouvelle frontière dans le transport aérien non-stop.

L’A350-900ULR est un dérivé de l’A350-900 avec une portée étendue jusqu’à 9’700 milles marins. Cela a été réalisé en intégrant un système de carburant modifié, ce qui augmente la capacité de transport de l’aéronef de 24 000 litres sans avoir recours à des réservoirs de carburant supplémentaires.

Avec une masse maximale au décollage (MTOW) de 280 tonnes, l'A350-900ULR est capable de voler sans interruption pendant plus de 20 heures, combinant les niveaux les plus élevés de confort des passagers et des équipages avec des conditions économiques imbattables sur de telles distances.

Établissement de nouvelles normes pour les voyages long-courriers :

Depuis son entrée en service en 2016, la famille A350 XWB a établi de nouveaux standards pour les voyages long-courriers dans la catégorie moyenne. Basée sur une conception propre des feuilles, elle a permis de faire évoluer l’efficacité, de réduire la consommation de carburant et de réduire les coûts d’exploitation par rapport aux appareils plus anciens qu’elle remplace. Et en service, les A350-900 et A350-1000 affichent des niveaux élevés de fiabilité et de maturité opérationnelles. La flexibilité de l’A350 XWB signifie également que l’A350-900ULR peut facilement être reconfiguré en standard, si nécessaire.

L'évolution de la technologie ULR de l'A350-900 a été rendue possible grâce à une conception approfondie et à des études industrielles en amont chez Airbus, évitant des modifications complexes. Une partie du développement technique, par exemple, a impliqué le déplacement des capteurs dans le système de carburant - permettant aux réservoirs existants de supporter la charge de carburant maximale pour le système ULR. Cela a éliminé le besoin de réservoirs de carburant supplémentaires.

 

Airbus-delivers-first-UltraLongRange-A350-XWB.jpg

Photos :L’A350-900ULR de Singapore Airlines @ Airbus å.Doumenjou & H.Goussé

 

25/09/2018

SpiceJet réceptionne le premier Q400 de 90 places !

original-1.jpeg

Bombardier Avions commerciaux a annoncé la livraison de son tout premier biturbopropulseur Q400 de 90 places. L’avion a été remis au transporteur indien SpiceJet Limited (« SpiceJet »), exploitant de lancement de cet avion à capacité accrue de 90 places.

« Nous sommes heureux d’ajouter l’avion Q400 de 90 places à notre flotte, a dit Ajay Singh, président du conseil et directeur général de SpiceJet. Ces sièges additionnels et des améliorations au chapitre de la performance nous permettront de réduire considérablement les coûts unitaires et de répondre à nos besoins sur le marché régional. »

« La livraison du tout premier avion Q400 de 90 places met en valeur l’engagement de Bombardier, par son programme de biturbopropulseurs Q Series, à répondre aux besoins des clients pour gérer la croissance du volume dans les marchés régionaux, a déclaré Todd Young, chef, Programme d’avions Q Series, Bombardier Avions commerciaux. Je remercie et félicite tous les employés et fournisseurs qui ont travaillé sans relâche à cette plus récente amélioration à l’avion Q400. Je remercie également notre client, SpiceJet, de son soutien et de sa collaboration fermes par rapport à ce programme d’amélioration continue. »

Le Q400 de 90 places :

La configuration de 90 places représente une autre étape dans l’amélioration continue par Bombardier de l’appareil Q400 pour répondre aux enjeux de croissance du trafic aérien et de la rentabilité de la clientèle. Les autres améliorations en cours de développements sont, entres autres, une hausse de 2 000 lb (907 kg) de la charge utile et une augmentation des intervalles des vérifications A et C de 600/6 000 à 800/8 000 heures de vol. »

À propos de SpiceJet Ltd

SpiceJet est la compagnie aérienne favorite de l’Inde qui a rendu le transport aérien abordable pour un plus grand nombre que jamais d’Indiens. SpiceJet effectue en moyenne 412 vols quotidiens vers 54 destinations, y compris 47 destinations intérieures et 7 destinations internationales. La compagnie aérienne relie son réseau grâce à une flotte de 36 avions Boeing 737NG et de 22 avions Bombardier Q400. La plus grande partie de sa flotte propose l’option SpiceMax, soit les sièges de classe économique les plus spacieux de l’Inde.

SpiceJet exploite également un service spécialisé de fret aérien sous la bannière SpiceXpress qui offre une connectivité sécuritaire, ponctuelle, efficace et intégrée à l’échelle de l’Inde et sur les routes internationales. SpiceJet, qui exploite une flotte d’avions cargo de type Boeing 737, est la première compagnie aérienne indienne à offrir des services de fret de bout en bout.

Photo :Le Q400 de 90 places de SpiceJet @ Bombardier Aviation

24/09/2018

Premier B787 « Dreamliner » pour Shanghai Airlines !

787_SHA_03.jpg

Seattle,  Boeing et Shanghai Airlines ont célébré la livraison du premier B787-9 « Dreamliner » à la compagnie chinoise.

100ème Boeing pour Shangai Airlines :

Le nouvel avion, est aussi le 100èmeBoeing à venir grossir la flotte du transporteur. Celui-ci porte un symbole spécial « 100 » sur son fuselage.

« Nous sommes très heureux de prendre livraison du premier « Dreamliner » pour Shanghai Airlines », a déclaré Li Yangmin, vice - président de la Chine Eastern Group.

Shanghai Airlines prévoit de voler les premiers « 787 » sur les vols intérieurs s tels que Shanghai à Chengdu et Pékin, ainsi que sur les routes régionales de Shanghai au Japon et en Corée. Avec l’agrandissement de la flotte, elle envisage de profiter de longue portée et l'efficacité supérieure en carburant de l'avion pour ouvrir de nouvelles liaisons internationales. 

Le B787-900 :

Le B787-900 complète et étend la famille « 787 ». Avec un fuselage allongé de 6 mètres (20 pieds) par rapport au B787-800, l’avion peut emporter jusqu'à 20% de passagers en plus et 23 % de marchandises supplémentaire et ceci encore plus loin avec la même performance environnementale, soit 20 % d'émissions de CO2 en moins que les avions actuels. Plus de 60 clients provenant de six continents du monde ont placé des commandes pour plus de 1’100 « Dreamliner », ce qui fait du B787 bi-couloirs l’avion qui engrangé le vite des ventes dans l'histoire de Boeing. 

Le B787 est l'avion bicouloir ayant la vente la plus rapide dans l'histoire de Boeing. Depuis son entrée en service en 2011, la famille « 787 » vole plus de 1’500 routes et a rendu possible plus de 170 nouvelles routes sans escale à travers le monde.

Photo :B787-9 aux couleurs de Shangai Airlines @ Boeing

 

15/09/2018

Sortie du premier A220-100 de Delta Air Lines !

First-Delta-A220-rolls-out-of-paintshop-in-Mirabel.jpg

 Le premier Airbus A220-100 (ex :CS100) de Delta Air Lines a fait ses débuts cette semaine après sa sortie du hall de peinture de la chaîne d'assemblage final A220 de Mirabel au Québec. Delta sera la première compagnie aérienne des États-Unis à réceptionner l'A220, un appareil doté d'aménagements intérieurs haut-de-gamme qui affiche les meilleures performances de sa catégorie en termes de consommation de carburant.

Maintenant que l'avion arbore la livrée de Delta, il sera transféré dans le hangar de piste A220 de Mirabel ou il sera préparé pour son premier vol qui interviendra prochainement. La mise en service du premier A220 de Delta est prévue début 2019.

Rappel :

C’est en avril 2016 que la comapgnie américaine à passé commande à l’époque sous le nom de CSéries CS100 de 75 appareils avec options sur 50 appareils supplémentaires auprès de l’avionneur canadien Bombardier Aviation pour un montant estiné à 5,6 milliards de dollars US.

A propos de l’A220 (CSéries)
 :

En ciblant le segment de marché des avions de 100 à 150 places, Bombardier a conçu les avions Cseries aujourd’hui renomé A220 pour qu’ils procurent un avantage économique inégalé aux exploitants et ouvrent de nouvelles possibilités aux opérations par avion monocouloir.

Grâce à des matériaux évolués, des technologies de pointe et une aérodynamique de dernière génération, combinés au moteur avant-gardiste PurePowerMD PW1500G de Pratt & Whitney, l’avion A220 offre un avantage carburant de 15 à 20 % sur les avions remotorisés.

En plus d’offrir les meilleures caractéristiques économiques de leur catégorie pour la gamme d’avions A220, Bombardier a travaillé de façon considérable au design de la cabine afin d’assurer une expérience supérieure pour les passagers. L’avion est doté de fauteuils de 48 cm (19 po) de largeur qui établissent une nouvelle norme pour l’industrie, de grands coffres de rangement supérieurs qui peuvent accueillir un bagage de cabine pour chaque passager et les plus grands hublots sur le marché des avions monocouloirs. Ensemble, ces caractéristiques créent une sensation d’espace digne des gros-porteurs qui procure aux passagers un confort inégalé.

Tous les essais de performances sonores de l’avion de la famiile « A220 » ont été effectués et les données confirment qu’il s’agit de l’avion à réaction commercial de série le plus silencieux de sa catégorie. L’empreinte sonore de ces avions et leurs capacités exceptionnelles sur courte piste en font l’avion idéal pour divers types d’opérations. L’autonomie maximale confirmée des avions A220 peut aller jusqu’à 3 300 milles marins (6 112 km), soit quelque 350 milles marins (648 km) de plus que l’objectif initial.

Photo :le premier A220-100 de Delta @ Airbus/Bombardier