11/05/2016

Intégration du Brimstone II sur Tornado !

Image_of_a_15_Squadron_GR4_taken_over_Royal_Air_Force_Lossiemouth,_and_surrounding_countryside._MOD_45155748.jpg

La Royal Air Force a effectué une série d'essais de la variante améliorée du missile MBDA Brimstone II sur des appareils de type Panavia Tornado GR4. Ces essais doivent permettre la qualification du missile sur l’avion.

Onze vols ont été effectués au cours de l'évaluation opérationnelle, qui a été menée en février dernier sur le site de l'US Naval Air Weapons Station de China Lake en Californie. L'activité marque une «étape importante» en vue de l’intégration définitive de l'arme sur les Tornado GR4, puis plus tard sur l’Eurofighter en 2018. La capacité opérationnelle initiale devrait être accordée ce mois, pour utilisation sur le Tornado GR4.

Le Tornado GR4 de la RAF : 

Le Tornado GR4 de la RAF permet les opérations tout temps d’attaque et de reconnaissance. Il est en service dans la RAF depuis maintenant près de 30 ans, mais une combinaison de programmes de mise à niveau et de nombreuses améliorations continuelles ont permis de  garder l'avion à l'avant-garde. Le standard actuel du GR4 lui permet de mettre en oeuvre des armes à guidage de précision modernes en parallèle avec la nacelle de désignation « Litening III » qui est utilisée dans les deux rôles d'attaque et de reconnaissance. Le Tornado GR4 emporte les armements suivantes : Storm Shadow, Brimstone, Sidewinder AIM-9L, Paveway II, III Paveway, Enhanced Paveway, Paveway IV,  ASRAAM.

Propulsé par deux réacteurs Rolls-Royce RB199 Mk103, le GR4 est capable de voler très bas au niveau du vol à une vitesse supersonique et peut maintenir une vitesse de croisière subsonique élevée. L'avion peut voler automatiquement à un niveau bas en utilisant le guidage sol (ISF)  de manière automatique. L'avion est également équipé d'un Forward Looking Infrared (FLIR) et des lunettes de vision nocturne (NVG) compatible avec les instruments du cockpit.

Pour la navigation, le Tornado est équipé d'un système intégré de navigation Global Positioning inertielle (GPINS). Le GR4 dispose également d'un radar au sol de cartographie (GMR) pour identifier les points fixes. Le GR4 est également équipé d'un laser de marquage de cible «Seeker» (LRMTS) qui peut être utilisé pour localiser des cibles désignées sur le sol et peut fournir des informations de cibles au sol. Pour la reconnaissance, il peut également être doté de la nacelle « RAPTOR2. Sa mise en service a donné au GR4 la capacité de transmettre en temps réel les informations. Les Tornado de la RAF sont progressivement remplacés par l’Eurofihgter au sein de la RAF d’ici 2021.

MBDA Brimstone II :

Le Brimstone II dispose de plusieurs améliorations par rapport à la version actuelle, la portée et la précision font partie de celles-ci, de plus la nouvelle ogive est beaucoup plus  létale que l’actuelle. Le missile Brimstone II fonctionne avec un système de radar  autonome à ondes millimétriques, qui lui permet de frapper des cibles mobiles. 

 

_86974327_brimstone.jpg

Photos : 1 Tornado GR4 doté de Brimstone II et Paveway II, nacelle Litening III 2 Brimstone II et nacelle Litening @ RAF

18/01/2016

RAF, retrait du Tornado retardé !

RAF_Tornado_GR4_MOD_45155234.jpg

Le ministère britannique de la défense a annoncé avoir décidé de retarder le retrait d’un escadron de Panavia Tornado GR4 à 2018 et non plus en 2017, comme le prévoyait le calendrier initial.

Le 12ème escadron devait normalement être dissous en 2017, mais les nombreux retards dans le programme du F-35 obligent à revoir le calendrier de la Royal Air Force. Par ailleurs, se sont les Eurofighter qui prendront progressivement le rôle d’attaque au sol actuellement dévolu au célèbre Tornado.

Opérations au Moyen-Orient :

Le Tornado soutien actuellement les opérations aériennes au Moyen-Orients avec brio, notamment contre les militants de l'État islamique. Actuellement, trois escadrons sont nécessaires pour soutenir l'opération de lutte contre les groupes islamistes.

Le Typhoon en colonne centrale :

Le remplacement de la flotte de Tornado GR4, se fera principalement avec l’Eurofighter « Typhoon, II » avec notamment deux escadrons de première ligne supplémentaires, pour soutenir la capacité jusqu'en 2040. La RAF prévoir d’investir sur l’Eurofihgter en vue de l’intégration prochaine du radar à balayage électronique CAPTOR-E et du missile MBDA Brimstone air-surface pour 2017.

 

raf,tornado gr4,eurofighter,f-35,typhoon,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Le Tornado GR4 de la RAF : 

Le Tornado GR4 de la RAF permet les opérations tout temps d’attaque et de reconnaissance. Il est en service dans la RAF depuis maintenant près de 30 ans, mais une combinaison de programmes de mise à niveau et de nombreuses améliorations continuelles ont permis de  garder l'avion à l'avant-garde. Le standard actuel  du GR4 lui permet de mettre en oeuvre des armes à guidage de précision moderne en parallèle avec la nacelle de désignation "Litening III"qui est utilisée dans les deux rôles d'attaque et de reconnaissance. Le Tornado GR4 emporte les armements suivants : Storm Shadow, Brimstone, Sidewinder AIM-9L, Paveway II, III Paveway, Enhanced Paveway, Paveway IV,  ASRAAM.

Propulsé par deux réacteurs Rolls-Royce RB 199 Mk103, le GR4 est capable de voler très bas au niveau du vol à une vitesse supersonique et peut maintenir une vitesse de croisière subsonique élevée. L'avion peut voler automatiquement à un niveau bas en utilisant le guidage sol (ISF)  de manière automatique. L'avion est également équipé d'un Forward Looking Infrared (FLIR) et des lunettes de vision nocturne (NVG) compatible avec les instruments du cockpit.

Pour la navigation, le Tornado est équipé d'un système intégré de navigation Global Positioning inertielle (GPINS). Le GR4 dispose également d'un radar au sol de cartographie (GMR) pour identifier les points fixes. Le GR4 est également équipé d'un laser de marquage de cible «Seeker» (LRMTS) qui peut être utilisé pour localiser des cibles désignées sur le sol ou peut fournir des informations de cibles au sol. Pour la reconnaissance, il peut également être doté du pod RAPTOR. Sa mise en service a donné au GR4 la capacité de transmettre en temps réel les informations.

Commentaire :

Il s’agit de la seconde décision concernant l’ajournement du retrait de la flotte de Tornado, la première avait été décidée en octobre 2014. Deux escadrons (no: 9 et 31) basés à Marham dans le Norfolk vont voler au moins jusqu’en 2021, alors qu’il était prévu de les stopper d’ici 2018. Le troisième escadron n°15, basé à Lossiemouth continuera également à voler sur le GR4. Au total, se sont pas moins de 79 Tornado GR4 qui pourront ainsi, continuer à servir sa gracieuse Majesté.

 

RAF_Tornado_GR4_MOD_45155235.jpg

Photos : 1 & 3 Tornado GR de la RAF 2 L'Eurofighter dans sa configuration air -sol@ RAF

 

07/10/2014

RAF, le retrait des Tornado ajourné !

1287041521.jpg

 

 

Les trois dernier escadrons de première ligne qui volent encore sur l’avion de combat Panavia Tornado GR4 vont pouvoir continuer à voler encore un peu. Le retrait programmé de ceux-ci a été ajourné. 

 

Le Gouvernement du Royaume-Uni vient donc de décider de maintenir encore un peu les Tornado au sein de la RAF. Deux escadrons ( no: 9 et 31) basés à Marham dans le Norfolk vont voler au moins jusqu’en 2021, alors qu’il était prévu de les stopper d’ici 2018. Le troisième escadron n°15, basé à Lossiemouth continuera également à volé sur le GR4. Au total se sont pas moins de 79 Tornado GR4 qui pourront ainsi continuer à servir sa gracieuse Majesté.

 

Les raisons de cette décision: 

 

Trois raisons motivent ce brusque revirement de situation, les retards accumulés dans le programme du Lockheed-Martin F35B en sont la première cause. Le programme accuse un retard de près de quatre années et selon le dernier pointage de l’avionneur, les premiers F-35B n’arriveront au sein de la RAF qu’a fin 2018. Encore faut-il que d’autres problèmes ne viennent pas péjorer un calendrier mainte fois revu et corrigé.

 

La seconde raison provient du récent engagement de la RAF au sein de la coalition qui mène actuellement des opérations, afin d'appuyer les forces terrestres kurdes engagées dans le combat contre l'EI dans le nord-ouest de l'Irak.

 

La troisième est dernière raison concerne le fait que la RAF ne disposerait plus de réelles capacités d’attaque au sol dans l’attente de l’arrivée de l’Eurofighter T3 en 2017. Le maintien du Tornado GR4 permettra également de lancer et d’intégrer la nouvelle version du missile d’attaque au sol MBDA Brimstone II en 2015. L’Eurofighter recevra également le missile, mais pas avant 2019.


47748343.jpg


 

Le Tornado GR4 de la RAF : 

 

Le Tornado GR4 de la RAF permet les opérations tout temps d’attaque et de reconnaissance. Il est en service dans la RAF depuis maintenant près de 30 ans, mais une combinaison de programmes de mise à niveau et de nombreuses améliorations continuelles ont permis de  garder l'avion à l'avant-garde. Le standard actuel  du GR4 lui permet de mettre en oeuvre des armes à guidage de précision moderne en parallèle avec la la nacelle de désignation Litening III qui est utilisé dans les deux rôles d'attaque et de reconnaissance. Le Tornado GR4 emporte les armements suivants : Storm Shadow, Brimstone, Sidewinder AIM-9L, Paveway II, III Paveway, Enhanced Paveway, Paveway IV,  ASRAAM.

Propulsé par deux réacteurs Rolls-Royce RB 199 Mk103, le GR4 est capable de voler très bas au niveau du vol à une vitesse supersonique et peut maintenir une vitesse de croisière subsonique élevée. L'avion peut voler automatiquement à un niveau bas en utilisant le guidage sol (ISF)  de manière automatique. L'avion est également équipé d'un Forward Looking Infrared (FLIR) et des lunettes de vision nocturne (NVG) compatible avec les instruments du cockpit.

Pour la navigation, le Tornado est équipé d'un système intégré de navigation Global Positioning inertielle (GPINS). Le GR4 dispose également d'un radar au sol de cartographie (GMR) pour identifier les points fixes. Le GR4 est également équipé d'un laser de marquage de cible «Seeker» (LRMTS) qui peut être utilisé pour localiser des cibles désignées sur le sol ou peut fournir des informations de cibles au sol. Pour la reconnaissance, il peut également être doté du pod RAPTOR. Sa mise en service a donné au GR4 la capacité de transmettre en temps réel les informations.


1024px-Tornado_gr4_za597_kemble_arp.jpg


 

 

Photos :  Tornado GR4 de la RAF @ Neil Bates


20:02 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : raf, tornado, tornado gr4 |  Facebook | |

19/07/2014

Les Tornado emporteront le Brimstone II !

vedaas-2005_tornado-gr4_03.jpg

 

Le fabricant de missiles MBDA a débuté la production de son missile Brimstone 2 air-sol qui équipera les Panavia Tornado de la RAF.

 

La Royal Air Force équipera comme prévu ses avions de combat Panavia Tornado GR4 de la nouvelle version du missile d’attaque au sol MBDA Brimstone II en 2015. L’Eurofighter recevra également le missile, mais pas avant 2019.

 

Le Brimstone II dispose de plusieurs améliorations par rapport à la version actuelle, la portée et la précision font partie de celles-ci, de plus la nouvelle ogive est beaucoup plus  létale que l’actuelle. Le missile Brimstone II fonctionne avec un système de radar  autonome à ondes millimétriques, qui lui permet de frapper des cibles mobiles. 


Dual Mode Brimstone MBDA UK Limited � Copyright 2011.jpg


 

Le Tornado GR4 de la RAF : 

 

Le Tornado GR4 de la RAF permet les opérations tout temps d’attaque et de reconnaissance. Il est en service dans la RAF depuis maintenant près de 30 ans, mais une combinaison de programmes de mise à niveau et de nombreuses améliorations continuelles ont permis de  garder l'avion à l'avant-garde. Le standard actuel  du GR4 lui permet de mettre en oeuvre des armes à guidage de précision moderne en parallèle avec la la nacelle de désignation Litening III qui est utilisé dans les deux rôles d'attaque et de reconnaissance. Le Tornado GR4 emporte les armements suivants : Storm Shadow, Brimstone, Sidewinder AIM-9L, Paveway II, III Paveway, Enhanced Paveway, Paveway IV,  ASRAAM.

Propulsé par deux réacteurs Rolls-Royce RB 199 Mk103, le GR4 est capable de voler très bas au niveau du vol à une vitesse supersonique et peut maintenir une vitesse de croisière subsonique élevée. L'avion peut voler automatiquement à un niveau bas en utilisant le guidage sol (ISF)  de manière automatique. L'avion est également équipé d'un Forward Looking Infrared (FLIR) et des lunettes de vision nocturne (NVG) compatible avec les instruments du cockpit.

Pour la navigation, le Tornado est équipé d'un système intégré de navigation Global Positioning inertielle (GPINS). Le GR4 dispose également d'un radar au sol de cartographie (GMR) pour identifier les points fixes. Le GR4 est également équipé d'un laser de marquage de cible «Seeker» (LRMTS) qui peut être utilisé pour localiser des cibles désignées sur le sol ou peut fournir des informations de cibles au sol. Pour la reconnaissance, il peut également être doté du pod RAPTOR. Sa mise en service a donné au GR4 la capacité de transmettre en temps réel les informations.

 

Les Tornado de la RAF sont progressivement remplacés par l’Eurofihgter au sein de la RAF, seront les derniers à quitter le service actifs d’ici 2021.


1280px-Tornado_gr4_za597_kemble_arp.jpg


 

Photos : 1 & 3 Tornado GR4 de la RAF @ RAF 2 le Brimstone II @ MBDA

 

 

12:35 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : raf, mbda, brimstone 2, panavia tornado, tornado gr4 |  Facebook | |

03/04/2011

De nouveaux appareils contre la Libye :

 

 

1363983.jpg

 

 

La coalition est maintenant sous les ordres de l’OTAN et de nouveaux appareils viennent grossir les rangs de l’opération «Odyssey Dawn».

Le Qatar entre en scène :

Six Mirage 2000-5 de la Force aérienne du Qatar opèrent depuis le 25 mars à partir de la base grecque de Souda, en Crète. L’armée de l’Air française exploite également quatre Mirage 2000-5F depuis ce weekend sur le même emplacement.

Comparables en termes de capacités, les deux types d'appareils présentent toutefois quelques différences. En termes d'armement d'abord: alors que les avions français emmènent six missiles Mica, en version infrarouge et électromagnétique, les chasseurs qataris n'embarquent que quatre Mica-EM assortis de deux Magic II. De plus, ces derniers ne sont pas équipés de perche de ravitaillement en vol, ce qui oblige les appareils à décoller dans une configuration "lourde" avec trois réservoirs externes.

Les Emirats Arabes :

Les Mirage 2000-9 de la Force aérienne des Emirats Arabes Unis, dont six exemplaires sont positionnés en Sardaigne, à Decimomannu, aux côtés de six F-16E/F Block 60. Capables d'emmener des Mica-IR et Mica-EM, les Mirage 2000 émiriens sont toutefois beaucoup plus polyvalents que leurs homologues français et qataris, puisque dotés de capacités air-sol avancées missile de croisière Scalp, nacelle Damocles, missiles air-sol PGM.

 

1681665.jpg

 

 

Les USA renforcent leurs capacités :

Les USA ont annoncé en fin de semaine le déploiement d’AC-130 Spectre et d’A-10 Thunderbolt. Ils sont spécialisés dans le CAS (Close Air Support) soit  l’appui aérien au sol.

Tornado GR4 toujours actifs :

Les Eurofighter Typhoon II de la RAF n’étant pas au standard polyvalent, la Royal Air Force s’appuie sur ses Tornado GR4 pour assurer ses missions de bombardement au-dessus de la Libye. Le MoD britannique précise que plusieurs patrouilles ont été menées le 30 mars par les biréacteurs à géométrie variable.

Bien que vieillissant le Tornado GR4 dispose d’un armement panaché, composé à la fois de bombes guidées laser Paveway IV et de missiles air-sol Brimstone. Tous deux disposent d'un  système de  guidage laser, dont l'illumination est fournie par la nacelle Litening, mais le Brimstone dispose en plus d'un guidage radar millimétrique qui peut théoriquement être mis à profit pour l'engagement autonome de cibles terrestres, telles que chars ou véhicules blindés.

Les Tornado GR4 fournissent également à la coalition du renseignement récolté par la nacelle de reconnaissance DB-110 "Raptor", emportée en position ventrale. Celle-ci est régulièrement emmenée aux côtés de bombes Paveway IV, contrairement aux Rafale français qui n'emmènent pas d'armement air-sol lorsqu'ils sont équipés de la nacelle Reco-NG.

 

21T0502.jpg

 

 

Photos : 1 Mirage 2000-9 EAU @Aldo Bildini 2 A10 Thunderbolt II @K.Bell 3 Tornado GR4 @RAF/Berry Vissers