29/09/2010

IFTM TOP RESA, le salon international B2B du marché touristique français

 

Les portes viennent de se refermer sur l'IFTM Top Resa Paris, il convient de dresser un premier bilan des annonces et nouveautés qui préfigurent l'évolution du transport aérien et du tourisme pour la prochaine saison.

Ce salon professionnel qui reste un des baromètres du secteur, nous a agréablement surpris par le nombre croissant d'exposants, ainsi que la présence de sociétés high-tech orientées vers des solutions dédiées au secteur. ; on ne compte plus le nombre d'iPad de chez Apple présents

nouvelles-tech.jpg

 

Toutefois, il est à signaler l'absence majeure de la Star Alliance qui de part son actualité aurait eu toute sa place ici.

 

stand_air_france.jpg

 

 

Air France qui nous a présenté sa nouvelle configuration affaire qui se retrouvera en 2011 sur une vingtaine d'appareils, une quarantaine prévue pour l'horizon 2013.

Cette nouvelle configuration propose d'avantage de confort : un lit de plus de deux mètres, de nouveaux rangements et un système astucieux de repose-pieds intégré dans le siège du passager de devant.

L'ambiance lumineuse du bloc cabine est elle aussi complètement revue, ainsi que la gastronomie.L'application iPhone a elle aussi été annoncée cette semaine, elle prend en compte votre compte Flyingblue.De plus, de nouvelles destinations ont elles aussi été annoncées, Orlando et Lima à partir de juin 2011.

Corsairfly a été sous les feux de l'actualité ces deux dernières semaines suite à la sulfureuse campagne de publicités osées, qui a fait un "buzz" sans précédent sur la toile avec sa campagne publicitaire "A ce prix là, j'emmène..."

L'arrivée de son nouveau Directeur général, tent à annoncer une montée en puissance de la compagnie, des orientations osées pour sa classe affaire ainsi qu'un renouvellement prochain de la flotte par le remplacement d'une partie des 747-400 actuels par des A330.

 

pear_air-Seychelles.jpg

 

 

Air Seychelles, qui attendait depuis longtemps sa nouvelle classe affaire "Pearl" a eu l'immense plaisir de nous la présenter, il convient d'ajouter aux standards des grandes compagnies, un écran LCD qui se pose comme une tablette graphique autonome, ainsi qu'une trousse atypique et exotique pour les passagers. La compagnie attend elle aussi quelques renouveaux de sa flotte, qui accompagnera   l'arrivée de deux grands hôtels de très haut de gamme sur l'archipel.

Finnair a quand à elle fait savoir qu'une nouvelle charte graphique de sa flotte sera présentée, à partir du 4 décembre, sur un Airbus A330.

Nous nous attendions à quelques informations concernant le rapprochement de LAN (Chili) avec TAM (Brésil), hélas rien n'a filtré ! Il faut avouer que le sujet est sensible et risque bien d'être à rebondissements, car nous nous trouvons dans le cas précis où l'une des compagnies est membre de l'alliance One World et l'autre de la Star Alliance. Ce duel risque bien d'être le feuilleton à suspens pour la fin de l'année.

Non présente sur le salon, Jet Airways, compagnie indienne ouvre une nouvelle ligne sur Milan.

 

stand_panama.jpg

 

 

Passons à la partie tourisme, où là chaque pays présent a rivalisé d'ingéniosité dans les décors pour nous apporter chaleur et envie sur leurs stands. Le salon était configuré par zones géographiques, où la présence de petites îles ou pays apportait un réel plaisir : tenues folkloriques, gastronomie locale, et bien entendu musique. À ce jeu-là, l'Amérique du sud est difficile à battre, tellement le rythme est soutenu, entre le Brésil, la Colombie, l'Argentine et quelques îles des Caraïbes.

 

danseuse.jpg

 

 

L'Asie était nettement moins représentée que l'an dernier, avec une Chine discrète.

L'Afrique emmenée par l'Afrique du sud - qui surfe toujours sur l'effet Coupe du Monde -  a fait le plein.

Malgré les situations géopolitiques (tensions, otages) nous ne pouvons que féliciter les initiatives de participation de l'Iran, la Libye et du Niger, qui recèlent réellement de trésors cachés qu'il est encore difficile de découvrir.

La mauvaise note du salon sera attribuée, hélas, à la Nouvelle-Calédonie, qui par un petit stand perdu au fond d'une allée, se retrouve dans l'impossibilité de promouvoir une destination qui reste pour beaucoup comme le plus bel endroit du monde, un paradis merveilleux aux antipodes de l'Europe !

Paul Marais-Hayer