08/12/2013

Fret, une légère amélioration !

MD-11F_%22Lufthansa_Cargo%22_D-ALCL_(3092909631).jpg


 

L’Association du transport aérien international (IATA) a publié des statistiques qui révèlent une modeste amélioration de la croissance du fret aérien en octobre. Par rapport à octobre 2012, le nombre total de tonnes-kilomètres de fret (FTK) dans le monde a augmenté de 4,0 %, et toutes les régions ont enregistré une croissance, à l’exception de l’Afrique. L’expansion graduelle suit une tendance apparue au troisième trimestre, alors que les marchés de fret aérien ont réagi à une plus grande confiance envers l’économie et à une meilleure demande de la part des consommateurs. Toutefois, les résultats varient considérablement selon les régions. Les transporteurs aériens du Moyen-Orient ont enregistré le taux de croissance le plus impressionnant, soit 12,3 %. Les transporteurs d’Europe et d’Amérique du Nord affichent des taux de croissance de 4,4 % et 3,7 % respectivement, ce qui est inférieur à la tendance de croissance à long terme du fret qui se situe à 5-6 %. Les transporteurs d’Asie- Pacifique ont connu une croissance marginale mais significative de 2,0 %, renversant enfin le déclin qui a marqué la plus grande partie de 2013. L’accélération de la croissance en Chine et le volume des échanges commerciaux dans la région indiquent que la région Asie-Pacifique, la plus importante dans le secteur du fret aérien en termes de parts de marché, est potentiellement sur la voie d’une expansion continue.

 

Les transporteurs d’Asie-Pacifique ont enregistré une croissance de trafic de 2,0 %, tandis que la capacité augmentait de 4,1 %. Les volumes de fret en Asie ont été favorisés par une relance du commerce dans la région, alimentée par une plus forte économie en Chine, où l’activité manufacturière a atteint un sommet en 7 mois. Les volumes d’exportations et d’importations ont augmenté fortement dans les marchés émergents d’Asie, renversant le déclin du milieu de l’année. Cela présage une poursuite de la croissance au cours des mois à venir.

 

 

4306617638_c4a1d0ff45_z.jpg

Les transporteurs d’Europe ont enregistré une croissance de 4,4 % du nombre de FTK, maintenant l’amélioration observée au cours des derniers mois, alors que le continent émergeait de la récession. Toutefois, la reprise demeure fragile, la croissance au troisième trimestre ralentissant à 0,1 %, par rapport à 0,3 % au second trimestre. La faible croissance pour le restant de l’année devrait se traduire par une faible expansion du nombre de FTK en Europe. La capacité a augmenté de seulement 3,6 %.

 

Les transporteurs d’Amérique du Nord ont connu un nouvel essor après la contraction observée en septembre, en enregistrant une solide augmentation de 3,7 %, malgré la fermeture du gouvernement fédéral durant 17 jours. Bien que l’activité du secteur manufacturier américain ait augmenté au cours des trois derniers mois, l’expansion est beaucoup plus lente qu’au début de l’année. Considérant le déclin de 0,9 % depuis le début de l’année, il est clair que les perspectives sont difficiles.

 

Les transporteurs du Moyen-Orient ont connu une croissance de 12,3 % par rapport à l’année précédente. Après le ralentissement, en glissement annuel, observé en septembre en raison du ramadan, la croissance du fret au Moyen-Orient a repris sa trajectoire à la hausse. La capacité a été bien ajustée à la demande, avec une augmentation de 12,1 %.

 

Les transporteurs d’Amérique latine affichent une croissance de 1,5 % par rapport à l’année précédente, ce qui constitue un ralentissement par rapport au taux de 3,6 % enregistré en septembre. Toutefois, le taux de croissance depuis le début de l’année (3,6 %) place la région au second rang. Cette croissance est alimentée par une augmentation de 10 % du volume des échanges commerciaux dans la région. Toutefois, la concurrence des transporteurs européens et américains sur les routes d’Amérique latine a un effet sur les transporteurs de la région.

Les transporteurs d’Afrique sont les seuls à avoir connu un déclin en octobre, par rapport à l’année précédente (-2,7 %). La croissance du fret aérien chez les compagnies africaines a été marquée par une lente détérioration depuis plusieurs mois. Bien que le volume des échanges commerciaux de la région continue d’augmenter, la concurrence est forte sur les routes commerciales importantes. D’autre part, le manque d’infrastructures adéquates et l’instabilité

politique compromettent la croissance. La faible demande et l’expansion continue de la capacité ont mis davantage de pression sur les coefficients de charge, qui ont chuté de 3,5 points de pourcentage par rapport à l’année précédente.

 

Les négociations commerciales, la clé pour favoriser la croissance

Les délégués à l’Organisation mondiale du commerce se sont réunis à Bali cette semaine pour tenter de relancer le cycle de négociations de Doha sur la libéralisation du commerce. Il est crucial que les gouvernements réalisent des progrès en vue de lever les barrières au commerce mondial. Depuis le début de la crise financière, quelque 500 lois protectionnistes ont été promulguées dans le monde, mais il y a des preuves que les mesures de libéralisation aident à augmenter le volume des échanges commerciaux.

« Les gouvernements qui cherchent des solutions instantanées pour faciliter un meilleur flux commercial devraient vérifier s’ils ont ratifié la Convention de Montréal de 1999 (MC99). Cette entente fournit un cadre juridique permettant des envois de fret sans paperasse, éliminant jusqu’à 30 documents et permettant l’amélioration de l’efficience, de la vitesse et de la sûreté du fret aérien. À l’heure actuelle, 88 États n’ont pas ratifié MC99. Cela inclut des pays dans les régions qui connaissent la plus rapide croissance du fret aérien, comme l’Afrique et l’Asie du Sud-Est. Récemment, lors de la 38e Assemblée de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), les membres de l’Organisation ont adopté une résolution pressant les États de ratifier MC99, si ce n’est déjà fait. L’industrie du fret aérien soutient fermement cette résolution et l’IATA et la Fédération internationale des associations de transitaires et assimilés (FIATA) seront présentes à Bali cette semaine pour porter ce message », a expliqué M. Tyler.


 

12-15.jpeg


 

Photos : 1 MD-11 Lufthansa Cargo @ Lufthansa 2 B747-200 TNT  3 B777 & B767 Federal Express @ Boeing

23:38 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tnt, federal express, lufthansa cargo, fret, iata |  Facebook | |

04/12/2011

TNT a reçu ses B777-200 Freighter !

 

 

TNT Airways B777-FHT 37138_977 OO-TSC (11�).jpg

 

 

Liège,  TNT Airways et Guggenheim Aviation Partners, LLC ont signé un accord pour la livraison et la location de trois nouveaux Boeing B777-200 «Freighter» Extended Range. Le premier avion a été  livré en Juillet 2011. Les deux derniers appareils viennent d’entrer en service.

Les avions-cargos B777 opéreront sur des lignes long-courriers entre l’Europe et l’Asie. Sur ces lignes, TNT exploite actuellement une flotte de deux B747-400ERF dont elle est propriétaire et de deux B747-400ERF en location courte durée. Les nouveaux avions-cargos B777 rendront TNT plus indépendante des services réguliers commerciaux et des capacités de contrat externes sur le court terme, tout en lui fournissant les moyens nécessaires à l’accompagnement de la croissance de l’entreprise en Asie.

L’avion-cargo B777 offre une charge utile maximale de 107 tonnes, à comparer aux 117 tonnes de charge utile d’un B747. Le rayon d’action du B777 est exceptionnel. Il transporte une charge utile supérieure à celle d’un 747 sur des distances dépassant les 13 000 kilomètres.

« Nous sommes ravis d’avoir conclu cet accord avec Guggenheim pour ces avions et nous réjouissons à l’idée d’intégrer ce nouveau modèle au sein de notre flotte », explique Niky Terzakis, Managing Director, TNT Global Air Network. « Comme son prédécesseur, le 747, le B777 est un produit mature, très réussi et très économique en kérosène, tandis qu’il offre une performance quasiment équivalente à celle du 747 », précise-t-il. « Ses performances et sa polyvalence sont excellentes pour le type de service long-courrier que nous opérons. Ces appareils auront un impact positif sur les émissions de CO2 tandis que nous développons nos activités et notre réseau. »

« Nous sommes très heureux d’avoir à nouveau l’occasion de travailler avec Niky et son équipe TNT », déclare Steve Rimmer, Chief Executive Officer de Guggenheim Aviation Partners, LLC. « Le 777LRF s’avère parfaitement adapté à ce secteur du marché du fret et saura soutenir les plans d’avenir de TNT. »

TNT Airways B777-FHT 37138_977 OO-TSC (2�).jpg


 

Photos : B777-200 F @ Rudi Boigelot

 

13:02 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : boeing, b777-200 freighter, b777, tnt, avion cargo |  Facebook | |