23/04/2018

La Gendarmerie turque a reçu ses premiers T-129 !

794918303.jpg

La nouvelle a de quoi surprendre, le Commandement général de la gendarmerie turque (JGK) a reçu ses trois premiers hélicoptères d'attaque T-129, augmentant ainsi ses capacités de soutien aérien rapproché, a confirmé İsmail Demir, sous-secrétaire des industries de défense turques. Ils font partie d'un total de 18 T-129 que la JGK recevra.

La livraison des hélicoptères d'attaque fait partie d'une politique visant à accroître les capacités aériennes des unités aériennes JGK ainsi que ses capacités de collecte en matière de reconnaissance de renseignements et de ciblage.

Le T-129A/B «Atak» est un hélicoptère d'attaque turc, dérivé de la version de l'A-129 «Mangusta» d’AgustaWestland et développé sous transfert de technologie à Turkish Aerospace Industries, Inc (TAI) qui en est la détentrice de tous les droits liés à la propriété intellectuelle, pour le compte de l'Armée turque. Plus long que l'A-129, le T129 utilise surtout la turbine Rolls-Royce/Honeywell LHTEC T800 développée initialement pour le programme de l’hélicoptère RAH-66 «Comanche». L’avionique a été revue et l’hélicoptère dispose d’un nouveau rotor de queue.

T-129B «ATAK» a été optimisé pour satisfaire les exigences «hot and high» concernant les performances pour les conditions géographiques et environnementales difficiles. Le T-129B 2ATAK» permet une mise en oeuvre de jour comme de nuit. Il offre une basse visibilité ainsi qu’une signature radar et IR réduite. La cabine renforcée doit permettre un haut niveau de tolérance balistique et résistance aux chocs. La TAI a opté pour un nouveau système FLIR, qui  augmente la qualité d'image et les performances de la gamme de traitement en temps.

Photo :TAI T-129 « ATAK » @ TAI

29/04/2014

La Turquie reçoit ses T-129B ATAK!

large_atak-2012-1-.jpg


 

Ankara, la Turquie vient d’annoncer avoir reçu ses premiers hélicoptères de combat Turkish Aerospace Industries, Inc (TAI) T-129 «ATAK».  Au total, se sont 51 hélicoptères T-129 qui ont été commandés par la Turquie.

 

La Turquie dispose déjà des 9 premiers T-129A, variante de soutien commandé en 2009. La seconde variante, le T-129B est multi-rôle, il permet la reconnaissance et l’attaque. A terme il doit recevoir le futur missile anti-char UMTAS (missile turc d’une portée de 8km). 

 

Selon le calendrier initial, les premiers T-129B «ATAK» devaient être livrés en 2013 déjà, mais des problèmes techniques sont apparus lors des tests d'acceptation.


 

large_2atak.jpg


 

Rappel : 

 

Le T-129A/B «Atak» est un hélicoptère d'attaque turc dérivé de la version de l'A-129 «Mangusta» d’AgustaWestland et développé sous transfert de technologie à Turkish Aerospace Industries, Inc (TAI) qui en est la détentrice de tous les droits liés à la propriété intellectuelle, pour le compte de l'Armée turque. Plus long que l'A-129, le T-129 utilise surtout la turbine Rolls-Royce/Honeywell LHTEC T800 développée initialement pour le programme de l’hélicoptère RAH-66 «Comanche». L’avionique a été revue et l’hélicoptère dispose d’un nouveau rotor de queue.

T-129B «ATAK» a été optimisé pour satisfaire les exigences «hot and high» concernant les performances pour les conditions géographiques et environnementales difficiles. Le T-129B 2ATAK» permet une mise en oeuvre de jour comme de nuit. Il offre une basse visibilité ainsi qu’une signature radar et IR réduite. La cabine renforcée doit permettre un haut niveau de tolérance balistique et résistance aux chocs. La TAI a opté pour un nouveau système FLIR, qui  augmente la qualité d'image et les performances de la gamme de traitement en temps réel de l'image et la poursuite de cibles multiples avec la caméra à haute résolution thermique.  


 

p1487939.jpg


 

Photos : TAI T-129B «ATAK» @ TAI