02/09/2013

Le TAI HÜRKUŞ a volé !

taihurkus.jpg


 

 

ANKARA, l’avion école HÜRKUŞ développé par le constructeur turc Turkish Aerospace Industries (TAI) vient d’effectuer son premier vol avec succès. L’essais en vol a reçu  l'autorisation de la Direction générale de l'aviation civile turque.

 

Après le démarrage de la turbine à 07h30, le prototype du HÜRKUŞ a décollé à 07h35 pour effectuer son premier vol durant 33 minutes. L’avion a grimpé à 9500m piloté, par le chef pilote de TAI Murat Özpala. Durant ce vol d’une courte durée, la maniabilité et le bon fonctionnement des systèmes de base ont pu être vérifiés.

 

Le TAI HÜRKUŞ (Hurkus) : 


 

large_dsc-5032.jpg


 

Le TAI Hurkus est un avion d'entraînement primaire et de base conçu et fabriqué par Turkish Aerospace Industries (TAI). L’avion est un dérivé du KAI KT-1 coréen, mais construit principalement pour répondre aux exigences de la Force aérienne turque (TAF). L'avion sera utilisé pour permettre la formation des pilotes de base, le vol aux instruments, formation à la navigation ainsi que des armes de bord.

 

La Turquie prévoit également de le proposer à l’exportation comme un avion civil et militaire de formation. Mais, le programme comprend le développement de deux variantes de l’avion, à savoir l’Hurkus en tant qu’entraîneur de base et l’Advanced Trainer Hurkus B qui pourra servir comme avion école avancé.

 

L’Hurkus dispose d'un cockpit en verre avec une configuration de siège tandem pour deux membres d'équipage, un élève-pilote et un instructeur. L'avion a une vitesse de croisière maximale de 574 kilomètres par heure, sa vitesse de décrochage est 143 km/h. Le cockpit est équipé de sièges éjectables zéro-zéro. Il est également équipé d'une avionique entièrement numérique, avec système de pressurisation du cockpit, un système de génération d'oxygène de bord (OBOG).

Le cockpit est équipé d'un auvent en verre renforcé pour une bonne visibilité et une bonne résistance aux impacts d'oiseaux. Il intègre un écran principal de vol (PFD) qui fournit des données de vol du pilote. Un petit écran multifonction est également installé sur le côté gauche du PFD. 

La suite avionique installée dans le Hurkus inclut un affichage tête haute (HUD). L’Hurkus est propulsé par un turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6A- 68T et d’une hélice à cinq pales Hartzell HC- B5MA -3, le moteur développe une puissance de 1.600 shp. Le Hurkus devrait atteindre un plafond maximum de 34.700 pieds et peut monter à la vitesse de 4.370 pieds minute. Le rayon d’action maximal de l’ordre de 1’478 km.


 

large_hurkus-ilk-ucus-4-.jpg


 

Photos :  1 TAI Hurkus 2 Au décollage 3 Le pilote d’essais après le vol @ TAI