06/04/2011

Premier vol du T-346A destiné à l’armée de l’air italienne !

 

m_2.jpg

 

Alenia-Aermacchi a effectué le premier vol de l’avion d’entraînement T-346A destiné aux Forces aériennes italiennes. Le T-346A est dérivé du programme d’avion école avancé M-346 soit la version occidentalisée du Yak-130 russe.

 

 

Le premier vol :

 

Le premier exemplaire du T-346A destiné aux Forces aériennes italiennes (ITAF) a effectué son vol inaugural le 31 mars derniers, l’appareil a atteint une altitude de 15 000 pieds (4570m) durant un vol d’une durée de  40 minutes. Ce premier vol, sur le site de son constructeur à Venegono, devait tester la manœuvrabilité et les systèmes électroniques de l’appareil. L’aviation italienne à commandé 15 appareils de ce type, dont une partie sont déjà en cours de production, pour remplacer l’actuel Aermacchi MB-339.

 

M-346_15.jpg

 

La Genèse du T-346A :

 

Le T-346A  représente la finalisation du programme d’avion école M-346, soit une variante occidentale plus petite que le Yakovlev YAK-130 du constructeur russe Sokol. C’est en 1991 que la Russie lança un programme de remplacement des L-39 Albatros et permettre la conversion des pilotes sur MIG-29 «Fulcrum» et SU-27 «Flanker». Yakovlev se lança dans le développement  du YAK-130 dont le premier vol remonte au 26 avril 1996. En 1993 déjà la société italienne Aermacchi    devint partenaire pour l’industrialisation. Suite aux difficultés que rencontrait  la Russie, notamment financière, le groupe italien se lança en 1999 dans une version indigène de l’appareil, sous la désignation de M-346.

 

L'Aermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile delta construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux réacteurs Klimov DV-2S ont été remplacés par des Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2 880 kgp produits sous licence par Fiat- Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « zero-zero » Martin-BakerMk 16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multi-fonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1 800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage, et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.

M346A2523_0.jpg

Photos : 1 le T-346A (ITAF) lors de son premier vol 2 Cockpit 3 Les prototypes M-346 en vol@ Alenia-Aermacchi