21/04/2018

La gamme CSéries remporte le prix du développement durable !

DZ9ROusXcAIbWFE.jpg

Bombardier a remporté un prestigieux prix aux Mercuriades dans la catégorie « Stratégie de développement durable » pour son approche d’écoconception appliquée aux avionsde la gamme  « Cseries ». Le prix a été décerné jeudi 19 avril lors du Gala Les Mercuriades devant près de 1’200 leaders d'entreprise montréalais.

Les Mercuriades est l'un des concours d'affaires les plus prestigieux du Québec. Ce concours reconnait l'innovation, l'ambition, l'entrepreneuriat et la performance des PME et des grandes entreprises. Les entreprises participantes peuvent soumettre leur candidature dans 17 catégories. Toutes les candidatures sont évaluées par un jury indépendant.

La candidature de Bombardier portait sur notre approche d’écoconception appliquée aux avions CSeries. Bombardier est le premier et le seul avionneur à avoir appliqué une approche environnementale de cycle de vie sur un avion complet.

La gamme Cséries :

Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d’avions CSeriesentièrement nouvelle combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales en 2013 et au-delà. Propulsée par des moteurs PurePower PW1500G de Pratt & Whitney, la gamme d’avions Cseriesoffre un avantage de 15% sur le plan des décaissements d’exploitation avec une réduction de 20% de la consommation de carburant. Avec la version optionnelle à capacité de sièges supplémentaire, la productivité de l’avion CS300 s’améliore encore, offrant aux sociétés aériennes un avantage supplémentaire moyen de 4%  sur le plan des décaissements d'exploitation par siège. La conception entièrement nouvelle des avions CSeries permet de réduire grandement leurs niveaux de bruit et d’émissions, tout en offrant une souplesse opérationnelle supérieure, des performances exceptionnelles sur piste et une autonomie de 2 950 milles marins (5 463 km). Les avions CSeries,qui seront jusqu’à 5 443 kg (12 000 lb) plus légers que d’autres avions de la même catégorie pour ce qui est du nombre de places, procureront aux passagers le meilleur environnement cabine de leur catégorie, digne d’un gros-porteur, dans un avion monocouloir.

Photo :Le séries CS100 de Swiss avant livraison @ Bombardier

 

06/02/2018

Les A320neo de SWISS dotés de Pratt & Whitney !

Airbus_A320neo_SWISS.jpg

Le transporteur SWISS a sélectionné le motoriste qui équipera ses futurs avions Airbus A320neo et A321neo, Il s’agit du PW1100G « Geared Turbofan (GTF) de Pratt & Whitney. Au total se sont 15 appareils qui sont concernés par ce choix. L'annonce a été faite ce matin au Salon aérien de Singapour.

Pas une surprise :

Le choix du PW1100G « Geared Turbofan (GTF) de Pratt & Whitney n’est pas une surprise, étant donné qu’une variante du moteur équipe déjà les Bombardier CS100 et CS300 en service au sein de la compagnie.

La technique du « Geared Turbofan » (GTF) comprend un réducteur de vitesse entre le fan et le compresseur basse pression, il permet à chacune de ces parties de tourner à sa vitesse optimale et améliore donc les performances du réacteur dans tous les domaines (consommation, émissions et bruit).

Cette technologie qui s’inscrit dans sa démarche écologique et particulièrement au réducteur de vitesse capable d’absorber des niveaux de puissance plus élevés, que ceux atteints sur d’autres concepts de moteurs. Le P&W1000 a été, en plus de la famille A320, sélectionné pour le Mitsubishi MRJ, le C-séries de Bombardier et le MS-21 Irkut.

Photo : le futur A320neo de SWISS @ Airbus

15/06/2017

SWISS inaugure son premier CS300 !

DSC_7221.jpg

 

La compagnie aérienne SWISS a inauguré mercredi son premier avion Bombardier CS300 sur l’aéroport de Genève-Cointrin lors d’une cérémonie. Une livrée spéciale a été conçue pour l’événement.

L’avion des Suisses romands :

C’est sous cette appellation que le CS300 porte dorénavant ses couleurs durant 12 mois. A l’occasion d’un concours dont le thème était « Que signifie pour vous la Suisse romande ? » et « quel est votre héros Suisse romand ? », se sont plus de 7'000 personnes qui ont répondu, afin d’inspirer l’artiste Mathias Forbach alias « Fichtre » qui a composé la décoration romande de ce CS300.

DSC_7188.jpg

Une cabine spacieuse :

Le CS300 offre une cabine résolument moderne et spacieuse agrémentée d’une lumière douce à base de LED. Les grands hublots ovales permettent une vue plus large pour le passager. SWISS a choisi la gamme de siège du fabricant ZIM de la nouvelle génération « SLIM ». Pour celles et ceux qui n’ont pas encore déjà testés ces nouveaux sièges très fin offert par de nombreux équipementiers, on soulignera que le « moelleux » des bons vieux sièges à disparu. Ces fauteuils sont généralement plus durs, un peu à la manière des sièges baquets. Par contre, le modèle choisi par SWISS offre une très bonne ergonomie associée à un dossier large et une bonne profondeur. De fait, ces sièges « SLIM » sont plus agréable que la moyenne et offre au final un bon confort pour des vols court-courriers. A noter,  la finition  particulièrement soignée de ceux-ci en simili-cuir qui donne une vraie impression de beauté et de qualité. L’espacement entre les rangées et très bonne en classe affaires et dans la norme supérieure pour la classe économique.  Sur les CS100/CS300 le passager appréciera également les rangements pour bagages à mains particulièrement grands et dont l’ouverture ne gêne pas le passagers qui se trouve directement en dessous. En ce qui concerne les toilettes, elles sont modernes et épurées tout en conservant une luminosité très claire et agréable. Du point de vue des décibels en cabine, la gamme CS100/CS300 offre une réduction de bruit importante et fait partie des aéronefs les plus silencieux du moment.

DSC_7211.jpg

Le point négatif : 

Si, l’ensemble de la conception de Bombardier associée aux choix de SWISS en ce qui concerne les équipements sont très bons, je ne peux que souligne l’erreur suivante : le passager ne dispose pas d’écran individuel . Par contre, chaque rangée dispose sur le plafonnier d’un petit écran couleur. Ce petit écran non individuel est certes bien pour la présentation de la vidéo de sécurité, mais sa petite taille rend difficile la lecture des noms de villes sur la cartographie. De fait, on s’en désintéresse vite. Personnellement, j’aurais opté pour des écrans individuelles, qui offrent une bonne lecture et un côté didactique bien meilleur. De plus, ce type d’offre serait mieux à même de fidéliser le passagers qui aura le choix de voler avec SWISS ou sur une compagnie « low cost » parfois sur un segment de prix équivalent. La bataille de la clientèle se joue à ce genre de détail, même sur des vols de courtes durées.

DSC_7222.jpg

La famille CSeries :

Les avions CS100 et CS300 ont en commun plus de 99% de leurs pièces, ainsi que la même certification de type de pilote. Le moteur PurePowerMD PW1500G de Pratt & Whitney, combiné à l’aérodynamisme évolué de l’avion, permet une réduction de la consommation de carburant, du bruit et des émissions, faisant des avions CSeries les avions les plus conviviaux pour les collectivités.

DSC_7213.jpg

Le CS300 de SWISS dispose de 145 places, soit 20 de plus que le CS100. D’ici fin 2018, la base aérenne de court-courrier de SWISS à Genève sera exclusivement constituée de Bombardier Cseries, soit 1 CS100 et 7 CS300. Ces avions vont également remplacer progressivement les 7 A320 actuellement stationnés à Cointrin.

DSC_7216.jpg

Photos : 1,2,6 Le CS300 lors de l’inauguration 3 les sièges 4 Le mini-écran 5 Cockpit@ P.Kümmerling

 

04/10/2016

SWISS participe à l’optimisation des approches à l’aéroport de Zurich !

swiss-hb-jhd-airbus-a330-343x-23012016-87272.jpg

Supervisé par le SESAR Joint Undertaking et Cofinancé par l’Union Européenne, le projet de validation iStream vise à optimiser les atterrissages aux horaires de pointe. Grâce à une gestion rigoureuse du temps, les séquences d’arrivées seront planifiées en amont afin de permettre une succession efficace d’atterrissages de tous les avions en approche tout en évitant les circuits d’attente au-dessus de l’aéroport. La consommation inutile de carburant s’en verra réduite, de même que les émissions de CO2.

Projet iStream: 

SWISS participe activement au projet iStream qui a fait évoluer le système de gestion des vols de la compagnie visant à gérer les vols au moyen de « Target Times of Arrival » (objectifs d’horaires d’atterrissage très rigoureux) à l’aéroport de Zurich. Aux côtés de Flughafen Zürich AG, des services suisses de la navigation aérienne skyguide et d’autres compagnies aériennes, le système d’optimisation des atterrissages à l’aéroport de Zurich a été testé pendant une année (depuis juin 2015). Skyguide a ainsi coordonné les séquences d’approche de tous les vols du matin prévus entre 06h00 et 07h00, optimisant l’atterrissage de chacun d’entre eux.

Réduire les circuits d’attente :

La phase d’essai a été très concluante, iStream a permis de réduire jusqu’à 96 % les circuits d’attente au-dessus de l’aéroport de Zurich tout en raccourcissant les trajets d’approche de 30 % en moyenne. Compte-tenu de ce résultat probant, le concept sera définitivement mis en œuvre dès le 13 octobre 2016 pour tous les vols d’approche de la vague matinale à l’aéroport de Zurich. Toutes les compagnies aériennes en bénéficieront, ce qui renforcera encore l’incidence positive globale du nouveau système sur l’ensemble de l’exploitation aérienne.

A l’avenir, le système devrait également s’appliquer à d’autres périodes de pointe à l’aéroport de Zurich et être utilisé au sein du groupe Lufthansa. S’inspirant du succès de la période d’essai à Zurich, une procédure similaire d’optimisation des vagues d’atterrissage est actuellement testée à Paris Charles de Gaulle.


Photo : A330 SWISS @ SWISS

 

22/05/2016

Les moteurs du CSeries certifiés EASA !

986.jpg

C’est une nouvelle importante pour l’avionneur cananadien Bombardier, l’Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) a officiellement délivré la certification des moteurs Pratt & Whitney PW1500G « Pure Power » qui équipent la gamme CSeries. Cette décision était nécessaire pour la mise en service prochaine de l’avion.

Il ne reste plus que la certification finale de l’avion par l’EASA pour permettre à la compagnie de lancement SWISS de préparer en toute quiétude la mis en service du nouvel avion.

Pratt & Whitney a mené plus de 4’000 heures d’essais de moteur rigoureux depuis le début des essais du moteur initial, en septembre 2010. Le programme d’essais du moteur PW1500G comprenait 340 heures d’essais en vol à bord du banc d’essai volant B747 de Pratt & Whitney. Pratt & Whitney est une division de United Technologies Corp. 

Les moteurs PW1500G ont reçu leur certificat d’homologation de type de Transport Canada par Pratt & Whitney Canada et sont assemblés au Centre aéronautique de Mirabel de Pratt & Whitney Canada, au Québec. UTC Aerospace Systems, formée après l’acquisition de Goodrich par UTC, fournit le système de fuseau moteur.

Chaque avion CSeries est propulsé par deux moteurs « PurePower » de la série PW1500G. Les moteurs « PurePower » de la série PW1500G font appel à un système d’entraînement évolué, permettant à la soufflante du moteur de tourner à une vitesse différente de celle du compresseur et de la turbine basse pression. La combinaison du système d’entraînement et un noyau évolué entièrement nouveau assure des améliorations de 10% et plus en efficacité carburant, et dans la réduction des émissions et du bruit.

 

Photo : Le premier CS100 de SWISS est ses moteurs PW1500G @ Bombardier