23/06/2015

A-29 « Super Tucano » pour le Ghana !

super_tucano_a29_embraer_1.jpg

 

 

Le Ghana a rejoint le club des clients de l’Embraer A-29 « Super Tucano » avec une commande  de cinq des turbopropulseurs pour son armée de l'air.

L'accord prévoit en plus des aéronefs le soutien logistique et un programme de formation locale des pilotes et mécaniciens au Ghana.

 

Le A-29 « Super Tucano :

 

Le Super Tucano est doté d’un turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6A-68C deux fois plus puissant que celui du Tucano et actionnant une hélice Hartzell à cinq pales. Son fuselage est également plus long et deux mitrailleuses de 12,7mm Herstal M3P sont incorporées dans des ailes dotées d’un nouveau profil. Effectuant fréquemment des missions à basse altitude, et donc exposé à des tirs terrestres, l’habitacle du Super Tucano est protégé par un blindage en Kevlar. Un train d’atterrissage renforcé permet d’utiliser des pistes sommairement aménagées. L’appareil possède 5 points d’accrochage, dont un sous le fuselage, permettant d’emporter jusqu’à 1’500 kg d’armement selon diverses combinaisons. Ainsi, un canon de 20 mm peut être installé sous le fuselage, auquel s’ajoutent soit des bombes lisses ou guidées, des roquettes ou des missiles. Les missiles sont soit des AIM-9 Sidewinder, des MAA-1 Piranha ou des Python 3/4. Des réservoirs extérieurs de carburant peuvent également être utilisés, afin d’augmenter l’autonomie de l’appareil. 

 

 

 

Photo : Embraer A-29 « Super Tucano » @ FAB

04/09/2012

L’Indonésie a reçu ses premiers Super Tucano !

800px-A-29_SuperTucano.JPG


 

JARKARTA, Les quatre premiers exemplaires des 16 Embraer EMB-314 (A-29) «Super Tucano» de contre-insurrection (COIN) vient d’être livrés en début de semaine à la Force aérienne indonésienne. Ces appareils ont été commandés en deux séries, l’une en 2010 et la seconde cette année lors du Salon aéronautique de Farnborough en Juillet. L’ensemble des 16 appareils devront être livré d’ici 2014.

 

 

 

Les quatre premiers turbopropulseurs (numérotés TT-3101 à TT-3104) sont  arrivés sur les installations de la base aérienne D’Halim Perdanakusuma Air Force Base (AFB) dans l'Est de Jakarta peu moins d'un mois après avoir été officiellement remis à l'Indonésie lors d'une cérémonie à l'usine de production d'Embraer Gavião à Peixoto à São Paulo, au Brésil.

Les quatre avions d'attaque au sol ont effectuées le transfert depuis le Brésil jusqu’en Indonésie à huit pilotes, emmenés par le chef d'équipe le Capitaine Carlos Alberto, à partir des installations de production d'Embraer à San José dos Campos, Brésil, s'arrêtant dans 14 villes de 12 pays.

 

Le Chef de l’ Air Force le  vice-maréchal Rusamsi Dede a accueilli les quatre EMB-314 «Super Tucano» sur les instalation d’ Halim Perdanakusuma, il déclaré lors d’une brève cérémonie d’accueil que ces avions auraient diverses applications telles que la contre-insurrection (COIN), l'appui aérien rapproché (CAS), les opérations anti-guérilla.

 

Après une interruption de plusieurs décennies, la Force aérienne indonésienne aura à nouveau un escadron arborant le fameux nez de requin, en souvenir de l’Escadron 21 qui était à l’époque équipé avec le légendaire North-American P-51D lui même doté de cette décoration.

Ces appareils vont progressivement remplacer les Rockwell OV-10F «Bronco» en service depuis près de 40 ans, mais dont la pénurie de pièces de rechange péjorait considérablement l’utilisation ses dernières années. 

 

Le Super Tucano EMB-314 :

 

Le Super Tucano est doté d’un turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6A-68C deux fois plus puissant que celui du Tucano et actionnant une hélice Hartzell à cinq pales. Son fuselage est également plus long et deux mitrailleuses de 12,7mm Herstal M3P sont incorporées dans des ailes reprofilées. Effectuant fréquemment des missions à basse altitude, et donc exposé à des tirs terrestres, l’habitacle du Super Tucano est protégé par un blindage en Kevlar. Un train d’atterrissage renforci permet d’utiliser des pistes sommairement aménagées. L’appareil possède 5 points d’accrochage, dont un sous le fuselage, permettant d’emporter jusqu’à 1’500 kg d’armement selon diverses combinaisons. Ainsi, un canon de 20 mm peut être installé sous le fuselage, auquel s’ajoutent soit des bombes lisses ou guidées, des roquettes ou des missiles. Les missiles sont soit des AIM-9 Sidewinder, des MAA-1 Piranha ou des Python 3/4. Des réservoirs extérieurs de carburant peuvent également être utilisés afin d’augmenter l’autonomie de l’appareil. 

 

EMB314_400x263_Air.jpg


Photos : Embraer EMB-314 «Super Tucano» indonésiens @ Embraer

04/01/2010

Super Tucano pour le Chili

 

 

1_IMG_4004_alta-2.jpg

 

 

Sao Jose dos Campos, Embraer a livré les quatre premiers avions de type  Super Tucano à  la Force aérienne du Chili (FACH). L'annonce du contrat, faite en août 2008, est le résultat final du choix de la FACH, 12 appareils au total ont été commandés. Trois appareils étaient en concurrence, le T-35 Pillan, le Texan II et le Super Tucano.

Entrainement et anti-guérillas :

La proposition retenue par la FACH comprend une vaste gamme de soutien logistique intégrée (Integrated Logistic Support - ILS) et une formation avancée et l'appui des opérations (Formation et Operation Support System - TOSS), couvrant non seulement l'avion, mais aussi les stations au sol d'appui. Le système complémentaire est composé de trois systèmes : l'un pour la planification des missions et la navigation et l’attaque (Mission Planning Station - MPS), un système de rapport de mission (Mission Debriefing Station - MDS), et un simulateur de vol (Flight Simulator - FS).

La volonté Chilienne est de se doter d’un avion d’entrainement mais également de disposer d’une capacité de contre-insurrection. Le Super Tucano est à cet effet, optimisé pour les frappes légères anti-guérillas. La gamme Super Tucano a été pensée dans un but de répondre aux percées dans l'avionique, les capteurs et systèmes d'armement qui ont grandement influencé et rationalisé l'emploi d'un large éventail de la chasse, de patrouille et des plates-formes de reconnaissance, qui ont tous un effet significatif sur la formation des pilotes. Pour Embraer, un avion léger d’entrainement doit également pouvoir  servir en cas de crise infra-guerrière et se doit, dès lors, d’être armé. 

A ce jour, 83 unités de Super Tucano ont été livrés à l'Armée de l'air brésilienne (FAB), 25, à la force aérienne de Colombie (FAC) et 2 en République dominicaine et utilisé avec succès dans la surveillance des frontières, la lutte contre les stupéfiants et les opérations de combat . Au total, 172 appareils ont été vendus à sept clients.

img_combat_overview_zoom.jpg


 

Photos : 1 Super Tucano pour le Chili. 2 Super Tucano FAB. @ Embraer

pastedGraphic.pdf