27/04/2011

Livraison du 500e Super Hornet/Growler !

2068315702.JPG

 

 

ST. LOUIS, Boeing et l'US Navy viennent de  célébrer la livraison du 500e F/A-18E/F Super Hornet et dérivés du EA-18G Growler ! Ces appareils sont destinés à rejoindre la  flotte d'avions tactiques de la Marine américaine. A noter, que Boeing a livré tous les F/A-18E/F et EA-18G de l'US Navy en avance sur le calendrier et conformément au budget.

 

Le Super Hornet Block II ainsi que la version de guerre électronique le Growler sont des appareils de première ligne à capacités multi-rôles. l’EA-18G dispose du radar AN/APG-79 à antenne active (AESA) lui permettant non seulement d’être autonome en comparaison de son prédécesseur  EA-6B en mode air-air, mais intègre des possibilités de liaisons de données numériques et de brouillage dirigé indépendant du reste des systèmes embarqués.

Pour la lutte contre les défenses ennemies, l’EA-18G dispose de pod ALQ-99 de brouillage  couplé à un système d’analyse à large spectre ALQ-218 lui permettant de différencier les types de radars (surveillances, poursuites, sol ou embarqué) et l’analyse des types de fréquences. Le système enregistre  et répertorie l’ensemble des menaces pour permettre leur restitution sur un écran tactique, avec une plus grande précision que par le passé.

 

MSF11-0041-003_SHG_500thDelivery.jpg

Les systèmes embarqués du Growler lui permettent d’agir sur trois modes tactiques :

- Reconnaissance électronique (analyse des diverses menaces, radar et missiles)

- Suppression des menaces connues et mémorisées selon un scénario prévu.

-  Réaction immédiate à l’engagement d’une nouvelle menace non répertoriée.

Du point de vue des communications, l’avion dispose du système AlQ-227 qui lui permet d’épier et de brouiller les communications adverses, en contre partie le Growler dispose pour sa propre protection le nouveau concept INCANS  qui améliore les communications et transferts de données à l’intérieur d’un groupe naval.

Capacités ECM :

-          Détection passive/active.

-          Analyse des menaces et classifications.

-          Brouillage actif, perturbation électronique (radar et communication).

-          Paralysie électronique avec des virus informatiques.

Capacités de tirs :

-          air-air (AIM-9X Sidewinder, AIM-120 AMRAAM,)

 

-          Elimination de radars ennemis (AGM-88 HARM)

L’ensemble de ces possibilités offrent l’opportunité aux équipages du Growler de pouvoir participer directement à l’escorte d’un groupe d’attaque tout en étant susceptible de se défendre face à n’importe quelles menaces en vol.

De son côtés, le F/A-18 E/F Super Hornet  est un avion multi-rôles, capable d'effectuer pratiquement toutes les missions dans le spectre de tactiques, y compris la supériorité aérienne, de jour comme de nuit avec des armes à guidage de précision, chasseurs d'escorte, de soutien aérien rapproché, la suppression de défenses aériennes ennemies, de reconnaissance.  En comparaison du Hornet le Super Hornet permet des missions à très grand rayon d’action. Le Super Hornet est doté tout comme le EA-18G du radar AESA (Active Electronically Scanned Array) APG-79 de Raytheon.

Concernant l’exportation :

 

Boeing est procède actuellement à la livraison de 24 F/A-18F Super Hornet pour la  Royal Australian Air Force (RAAF). Le Super Hornet est aussi un concurrence  dans les compétitions internationales au Brésil en l'Inde, en  Malaisie et au Japon.

 

thumb_MSF11_0041_008.jpg

 

Photos :  1 EA-18G Growler  2 & 3 Cérémonie à ST-Louis avec un Super HOrnet et un Growler @ Boeing

 

 

 

 

 

07:59 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, super hornet growler, ea-18g, fa-18 ef, usn |  Facebook | |