12/08/2014

Oman dit adieu à ses Jaguar !

jaguaros.jpg

 

 

Le Sultanat d’Oman vient de retirer du service ses derniers avions de combat de type SEPECAT Jaguar. Une cérémonie d’adieu avec un défilé aérien a ponctué le départ à la retraite du vénérable chasseur-bombardier.

 

Les quatre derniers SEPECAT Jaguar encore en service au sein du 8 Escadron de la Royal Air Force d'Oman ont été retirés. Ces appareils étaient en service sur la base aérienne de Thumrait.

 

Le Sultanat d’Oman a reçu ses premiers Jaguars en 1977, en vertu de ce qui était à l'origine une acquisition de 12 avions du Royaume-Uni. Un deuxième lot a été ordonné en 1982, et introduit à partir de l'année suivante. Au total, la Royal Air Force d'Oman a disposé de 4 biplaces Jaguar OB et 20 monoplaces Jaguar OS. Le Sultanat avait modernisé à deux reprises au standard GR.1A à la fin des années 1980, puis au standard GR.3A à la fin des années 1990appareils.

 

F-16 et Eurofighter : 

 

Pour compenser le départ à la retraite de ses derniers Jaguar, le Sultanat d’Oman met en ligne une seconde tranche d’avions de combat Lockheed-Martin F-16 C/D Block50, qui sera décliner comme suit : 8 monoplaces C et 4 biplaces D. Ces appareils sont optimisés en plus, de la supériorité aérienne, pour la destruction des radars, ainsi que pour la neutralisation des défenses ennemies (SEAD). Doté de moteurs General-Electric F110-GE-129 et du radar Raytheon AN/APG-68 (V), ils disposeront de nacelles de désignation SNIPER.

 

Puis dès 2017, le petit Emirat recevra 12 avions de chasse Eurofighter " Typhoon II " commandés en décembre 2012.

 

213_1.jpg

 

 

Photos : 1 Jaguar OS Royal Air Force d'Oman @ UKMinistry 2 Biplace  OB Ted Bayliss

08/04/2014

Oman reçoit sa seconde tranche de F-16!

415102868.jpg


 

FORT WORTH, Texas, le Sultanat d'Oman a accepté le premier des douze Lockheed-Martin F-16 C/D issus de la seconde tranche commandée en 2011. L’avion rejoindra l’émirat dans le courant de l’année.

 

Seconde commande: 

 

C’est en décembre 2011 que Le Sultanat d’Oman a confirmé une seconde commande de 12 avions de combat Lockheed-Martin F-16C/D Block 50 pour un montant de 600 millions de dollars. 

Le Sultanat d’Oman a opté pour le Lockheed-Martin F-16 C/D Block50, qui sera décliner comme suit : 8 monoplaces C et 4 biplaces D. Ces appareils seront optimisés en plus, de la supériorité aérienne, pour la destruction des radars, ainsi que pour la neutralisation des défenses ennemies (SEAD). Doté de moteurs General-Electric F110-GE-129 et du radar Raytheon AN/APG-68 (V), ils disposeront de pod de désignation SNIPER.

Les 12 nouveaux F-16 reprendront le même armement que les appareils de la première tranche, qui comprend des missiles AIM-120C7 «AMRAAM» et  AIM-9X «Sidewinder», missiles AGM-65D «Maverick»,  AGM-84D «Harpoon» anti-navires et des bombes GBU-10 et GBU-12 « Enhanced» à guidage laser.              

Rappel sur la version Block 50/52 :

F-16C/D Block 50/52 et une version dérivée du F-16CG/DG Block 40/42 encore améliorée pour l'attaque au sol : radar Raytheon AN/APG-68(V)7, écrans multifonction couleur et générateur d'affichage programmable, nouveau MMC, nouvelle carte numérique de terrain, nouvelle caméra vidéo couleur et magnétoscope pour enregistrer les images du HUD, un système de transfert de données plus rapide. Moteurs General-Electric F110-GE-129 (Block 50) ou Pratt&Whitney F100-PW-229 (Block 52) plus puissants. De plus, Oman a choisi la nacelle de reconnaissance Goodrich DB-110 pour équiper sa flotte de F-16.


 

unnamed-1.jpg


Photos : F-16 C Block50 Oman @ Lockheed-Martin

 


22/12/2011

Oman commande des F-16 supplémentaires !

 

 

orbat-f16.jpg

 

 

Le Sultanat d’Oman vient de confirmer une commande additionnelle de 12 avions de combat Lockheed-Martin F-16 C/D qui viendra s’ajouter aux 12 appareils déjà en service depuis 2006. Le contrat d’une valeur de 600 millions de dollars a été confirmé par le Département d’Etat américain.

Nouvelle victoire américaine :

Bien engagé sur ce marché depuis une première vente, les américains confirment une nouvelle fois avec cette commande, une emprise commerciale efficace. La France depuis 2009, a bien tenté de placé le Rafale. Le président Nicolas Sarkosy avait pourtant défendu personnellement le dossier auprès du Sultan Qabous. EADS /Cassidian avait de son côté lancé des discussions pour tenter de vendre l’Eurofighter Typhoon II.

Première vente :

En mai 2002, le Sultanat d'Oman a signé un accord avec le gouvernement américain pour l'achat de 12 F-16Block 50 dans le cadre de l’accord A'safiya A'sama (Clear Skies) Foreign Military Sales (FMS) programme. L'accord comprend huit monoplaces F-16C et quatre biplace F-16D.

Le 4 août 2005, la Royal Air Force d'Oman a accepté le premier F-16 de Lockheed- Martin à  Fort Worth. Le premier F-16 est un biplace F-16D et ceci  le 19 Juillet 2005, un mois en avance sur le calendrier. Le premier monoplace F-16C vola en août 2005 et a été accepté en Septembre. Ces deux avions ont été convoyé à Oman à la mi-Octobre 2005.

Détails de la vente :

Le Sultanat d’Oman a opté pour le Lockheed-Martin F-16 C/D Block50, qui sera décliner comme suit : 8 monoplaces C et 4 biplaces D. Ces appareils seront optimisés en plus de la supériorité aérienne pour la destruction des radars ainsi que pour la neutralisation des défenses ennemies (SEAD). Doté de moteurs General-Electric F110-GE-129  et du radar Raytheon AN/APG-68 (V)., ils disposeront de pod de désignation SNIPER.

Les 12 nouveaux F-16 reprendront le même armement que les appareils de la première tranche qui comprend des missiles AMRAAM AIM-120C3, AIM-9M-8 Sidewinder, missiles Maverick AGM-65D,  AGM-84D Harpoon anti-navires et bombes GBU-10 et Enhanced GBU-12 guidées au laser.                    La seconde série sera livrée d'ici 2016.

Rappel sur la version Block 50/52 :

F-16C/D Block 50 et 52  et une version dérivée du F-16CG/DG Block 40 et 42 encore améliorée pour l'attaque au sol : radar APG-68(V)7, écrans multifonction couleur et générateur d'affichage programmable, nouveau MMC, nouvelle carte numérique de terrain, nouvelle caméra vidéo couleur et magnétoscope pour enregistrer les images de la vue du pilote du HUD, système de transfert de données plus rapide. Moteurs General-electric F110-GE-129 (Block 50) ou Pratt ] Whitney F100-PW-229 (Block 52) plus puissants.

aabqy0.jpg

 

 

Photos : F-16 C & D d’Oman de la première série @ Oman Air Force