25/04/2013

Le Sukhoi T-50 prêt pour 2016 ?

Sukhoi_T-50_in_2011_(4).jpg


 

 

 

MOSCOU, le commandant en chef des Forces aériennes russes, le général Viktor Bondarev a déclaré aujourd’hui que l’avion de combat russe de cinquième génération Sukhoi T-50 (PAK-FA) pourrait entrer en service au début de l’année 2016.

 

Les tests préliminaires sur les prototypes du T-50 devraient être achevés cette année et permettre aux Forces aériennes de prendre la main sur l’avion, dès l’année prochaine selon Mikhaïl Pogossian président du consortium aéronautique Sukhoi.

 

"En 2013, nous devons achever les essais provisoires de cet appareil et entamer son exploitation de test. En 2014, nous procéderons aux tests d'Etat, dont la première étape devrait être achevée en 2015, a indiqué M. Pogossian.

 
Quatre avions de type Sukhoi T-50 (PAK-FA) subissent actuellement des essais en vol et deux autres au sol. L’objectif commun de Sukhoi et des Forces aériennes est clairement de pouvoir produire l’avion en série dès 2016. 


 

_SPN3452.jpg


 

Des questions en suspends :

 

Si, la Russie avance très vite avec le T-50, rien ne garantit sa véritable avancée technologique, ni sa véritable capacité à pouvoir égaler ses homologues occidentaux que sont le F-22 et le F-35, du moins en ce qui concerne la furtivité. Sera-t-il véritablement à 100% de ses capacités à cette date, rien ne le confirme à ce jour. De plus, avec du recul, l’adjonction de radar AESA et d’un IRST permettent à des appareils de la génération 4++ comme le Rafale, l’Eurofighter et le Gripen E de rivaliser avec la 5e génération, mais à moindre coûts.

 

D’ailleurs, les Etats-Unis réfléchissent déjà à la 6e génération, confirmant que la 5e n’est en fait qu’une génération intermédiaire, par ailleurs très coûteuse.


 

t-50.jpg


 

Premier vol avec un pilote de Forces aériennes : 

 

Pour en revenir au T-50 et à l’actualité du jour, signalons qu’en ce 25 avril, le chef pilote des Forces aériennes russe V. Tchakalov a effectué un vol d'essai sur le T-50 pour la première fois. L'avion a décollé de l'aérodrome Gromov près de la ville de Joukovski (région de Moscou). Il s’agissait du premier vol d’un pilote des FA avec le T-50, à ce jour, seul des pilotes d’essais du constructeur Sukhoi volaient l’aéronef.

 

Le T-50 (PAK-FA) :


Le projet PAK-FA trouve son origine dans les années 1990, lorsque la Russie décide de lancer deux programmes, afin, de remplacer les MiG-29 et les Su-27. L’un concernait un biréacteur lourd, l’autre un monoréacteur léger. Le premier projet donnera naissance au Sukhoi S-37 «Berkut» et l’autre au MiG 1.44.

Sukhoï sera en définitive choisi sur la base de son démonstrateur le 26 avril 2002, évinçant MiG. C’est le lancement du programme PAK-FA. L’Inde est devenue un partenaire financier à 50% et apporte son expérience dans le domaine de l’informatique et des matériaux composites. L’avion disposera également d’un OSF et d’une fusion des données. Le moteur choisit est le NPO Saturn 117S de 14,5 tonnes de poussée.

Le radar du PAK-FA T-50 :

Le radar AESA SH121 du T-50 russo-indien est développé par le centre INPI Tikhomirov, ce radar fonctionne en bande X (N036B) comprend également  deux antennes en bande L implantées dans les bords d'attaque de voilure (N036L) et dispose d’éléments internes basés sur l'arséniure de Gallium couplé à des technologies en nano-hétérostructures. Les Russes confirment l’incorporation de modules à électroluminescences (AESA MMIC).

_SPN8698.jpg

Photos : Sukhoi T-50 (PAK-FA) en vol @ Sukhoi

22:08 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sukhoi, sukhoi t-50, pak-fa, sukhoi t-50 pak-fa |  Facebook | |