29/08/2021

Un second escadron de Su-30SM pour le Kazakhstan !

BSP_4406-JDW-13753.jpg

La force de défense aérienne du Kazakhstan (KADF) va réceptionner quatre avions de combat multirôles Sukhoi Su-30SM « Flanker-H » d'ici la fin de 2022, a déclaré le directeur du Service fédéral russe de coopération militaro-technique, Dmitry Shugayev. Actuellement le pays dispose de 20 appareils de ce type en service.  

Un second escadron

La KADF devrait donc recevoir quatre autres Su-30SM pour compléter son deuxième escadron de ce type d'avions, a déclaré 25 août Dmitry Shugayev, directeur du Service fédéral russe de coopération militaro-technique.

Rappel  

C’est en 2014, que le Kazakhstan a signé un contrat d'une valeur d’environ 776,9 millions de dollars pour un premier lot de quatre Su-30SM, qui ont été livrés avant avril 2015.

En décembre 2015, un second contrat a été signé pour huit plates-formes additionnelles. Les deux premiers chasseurs sont arrivés au Kazakhstan en décembre 2016 et deux autres en décembre 2017. 

Dans un accord-cadre signé en août 2017, Astana a annoncé son intention d'acheter 12 nouveaux Su-30SM à Moscou. Astana a passé une commande pour huit de ces avions lors du salon de la défense KADEX tenu en mai 2018. La livraison de ces huit plates-formes devrait être achevée en 2020.

Sukhoi Su-30SM

Les SU-30SM se différencient des Su-30MKI indiens par leurs équipements entièrement russes, leur système d'identification "ami/ennemi" et par d’autres éléments. Pour développer cette version, Sukhoi profita de son expérience avec le programme Su-35 en ce qui concerne par exemple l’avionique. Tout comme la version MKI, le SM dispose de plans canard et de tuyères à poussée vectorielle couplées aux moteurs Saturn Lyulka AL-31FP.

L’appareil dispose d’un radar à antenne à balayage électronique (AESA) de type BAR-R N-011M couplé à un IRTS OLS-30 et le système Optico-Laser-teplotelevizionnaya. L’antenne en bande X permet de suivre 30 cibles aériennes en mode piste, pendant l’exploration et d’engager 6 cibles simultanément en mode attaque. L’avionique est également de dernière génération avec écrans multifonctions (EFIS), système de positionnement par satellite GLONASS et un nouveau système de communication sécurisé S-108 NKVS-27. Par ailleurs l’avion dispose du système de mise en réseau KS-2 / R-098 (Tipovyi Kompleks Svyazi) de données de vol Intra-Flight chiffré (IFDL) qui permet la mise en réseau de jusqu'à 16 chasseurs Sukhoi. Le système de guerre électronique est basé sur le Khibiny-MV-10V, L-175B et L-175M. Le Khibiny russe est un système avancé de guerre électronique (EW) monté sur avion, il est capable de brouiller les systèmes d'armes radar à la pointe de la technologie.

L’armement est multiple pour permettre l’engagement air-air et air-sol mais également air-surface. L’option de dissuasion nucléaire est également possible avec capacité de frappe d’interdiction et la suppression des défenses antiaériennes.

3447052538.jpg

Photos : Su-30SM de la KADF @ UAC

 

19/07/2021

Sukhoi présente le T-75, la nouvelle génération se confirme !

IMG_7353.jpeg

L’ouverture du Salon aéronautique MAKS 21 sur l'aérodrome de Ramenskoye près Moscou attire déjà les yeux du monde entier, avec en grande première la présentation du nouvel avion de combat monomoteur russe le « CheckMate ». En parallèle, ce nouvel appareil confirme un peu plus l’arrivée de la nouvelle génération d’avions de combat.

Le projet LFI S-21 est maintenant a donné naissance au programme d’avion LTS T-75 « CheckMate » "Échec et mat". Le projet prévoit un appareil furtif léger, très agile avec un seul moteur et un rapport poids poussée supérieur à 1. La plateforme comportera une tuyère à poussée vectorielle. Aucun autre information sur le calendrier ou les coûts du projet n'a été révélée. Ce projet d’avion de combat léger développé par le bureau d’ingénieurs de Sukhoi a été annoncé une première fois par le ministre russe de l'industrie et du commerce, Denis Manturov en 2020 et confirmé en décembre de la même année, par le chef de Rostec Sergei Chemezov. Ce nouvel appareil reprend les caractéristique des avions de la nouvelle génération avec des surfaces de contrôle de queue en forme de V et des baies d'armes internes, qui doivent permettre la dispersion des ondes radars. A l’avant, l’appareil est doté d’une entrée d’air sans dérivation et qui devrait permettre le vol supersonique. L’appareil reprend des éléments commun au Sukhoi Su-57 comme la verrière bulle et des stabilisateurs évasés permettant une bonne maniabilité et une signature radar réduite. Doté d’un radar AEASA et des dernières capacités de liaison de données, l’avion devrait être pouvoir offrir un appuis au Su-57.

L’appareil devrait bien reprendre le large panel d’armement du Su-57 lui offrant ainsi une pleine capacité multirôle. Question motorisation, l’avion devrait emporter dans un premier temps le même moteur que son grand frère le SU-57, soit AL-41F1 (produit 117) puis il recevra le nouveau moteur izdeliye 30.

Pour la Russie et l’exportation

IMG_7355.jpeg

Le nouvel appareil pourrait bien venir épauler son grand frère le Sukhoi Su-57 « Felon » au sein de la Force aérienne et spatiale russe en remplacement des MiG-29 et à la place du MiG-35.  Mais une version dédié à l’exportation verra très certainement le jour et pourrait intéresser plusieurs pays tout en venant concurrencer les appareils chinois.

La nouvelle génération

IMG_7332.jpeg

Qu’il soit produit ou non, le « CheckMate » confirme l’avènement de la nouvelle génération d’avions de combat. Furtivité, guerre en réseau, capteurs à haute sensibilité font maintenant partie de ce qui formera un profond changement de la guerre aérienne dans les 30 prochaines années. La plupart des pays l’ont bien compris, le Lockheed Martin F-35, le futur NGAD, les FC-31 et J-20 chinois, le ShinShin japonais sans oublier le KF-21 sud- coréen. Certes, tous n’auront pas les mêmes capacités furtives et des différences apparaîtront d’un modèle à l’autre. Cette nouvelle génération marque déjà une avancée technologique sans précédent révélée lors des essais en Suisse et qui devrait se confirmer à la fin de l’année en Finlande. L’Europe doit impérativement se concentrer et investir sur ses deux programmes de nouvelle génération, le SCaf et le Tempest en priorité sous peine de rater son entrée dans ce qui va révolutionner l’engagement des moyens aériens.

Photos : 1 le CheckMate  2 CheckMate illustré 3 la nouvelle génération, CheckMate, FC-31, F-35, KF-21@ Ivan Novikov, Senyang, LM, KAI

15/07/2021

Premières photos de l’avion de combat léger russe !

sukhoi,chekmate,avion russe,uac,sukhoi,blog défense,les nouvelles de l'aviation

L’avionneur russe Sukhoi membre du consortium UAC travaille à la conception d’un avion de combat léger de moins de 18 tonnes et capable de voler à Mach 2, selon les premières informations rapportées par l’agence de presse TASS. Il semble bien que le nouvel appareil a été vu pour la première fois à l'aéroport international Joukovski, près de Moscou.

Les images  ont commencé à circuler sur les réseaux sociaux hier, ou l’on distingue bien un monomoteur recouvert d’une toile de protection. L’avion ressemble d’assez près à un dessin qui serait projet du projet LFI S-21. Cette première photo confirmerait une information selon laquelle la société russe United Aircraft Corporation prévoyait de dévoiler le nouvel avion le premier jour du salon international de l'aérospatiale MAKS-2021. 

« Checkmate »

sukhoi,chekmate,avion russe,uac,sukhoi,blog défense,les nouvelles de l'aviation

Selon une source russe le nouvel appareil répondrait au nom de « Checkmate ». Connu sous la dénomination de projet LFI S-21, le projet prévoit un appareil furtif léger, très agile avec un seul moteur et un rapport poids poussée supérieur à 1. La plateforme comportera une tuyère à poussée vectorielle. Aucune autre information sur le calendrier ou les coûts du projet n'a été révélée. Ce projet d’avion de combat léger développé par le bureau d’ingénieurs de Sukhoi a été annoncé une première fois par le ministre russe de l'industrie et du commerce, Denis Manturov en 2020 et confirmé en décembre de la même année, par le chef de Rostec Sergei Chemezov.

Si les photos susmentionnées montrent vraiment le modèle de l'avion, le futur avion de combat léger russe ressemblerait au prototype du Boeing X-32 et au J-10 chinois. Il semble que Sukhoi développe sans aucun financement du budget de l'État et espère attirer l'attention à la fois de l'armée de l'air russe et des clients étrangers. La motorisation devrait être articulée autour du moteur Izdeliye 30 qui doit venir équiper le Su-57 de série et reprendre divers éléments de son grand frère.

2375752630.3.jpg

Photos : le LFI-S-21 Checkmate @ Ivan Novikov

Premières photos de l’avion de combat léger russe !

sukhoi,chekmate,avion russe,uac,sukhoi,blog défense,les nouvelles de l'aviation

L’avionneur russe Sukhoi membre du consortium UAC travaille à la conception d’un avion de combat léger de moins de 18 tonnes et capable de voler à Mach 2, selon les premières informations rapportées par l’agence de presse TASS. Il semble bien que le nouvel appareil a été vu pour la première fois à l'aéroport international Joukovski, près de Moscou.

Les images  ont commencé à circuler sur les réseaux sociaux hier, ou l’on distingue bien un monomoteur recouvert d’une toile de protection. L’avion ressemble d’assez près à un dessin qui serait projet du projet LFI S-21. Cette première photo confirmerait une information selon laquelle la société russe United Aircraft Corporation prévoyait de dévoiler le nouvel avion le premier jour du salon international de l'aérospatiale MAKS-2021. 

« Checkmate »

sukhoi,chekmate,avion russe,uac,sukhoi,blog défense,les nouvelles de l'aviation

Selon une source russe le nouvel appareil répondrait au nom de « Checkmate ». Connu sous la dénomination de projet LFI S-21, le projet prévoit un appareil furtif léger, très agile avec un seul moteur et un rapport poids poussée supérieur à 1. La plateforme comportera une tuyère à poussée vectorielle. Aucune autre information sur le calendrier ou les coûts du projet n'a été révélée. Ce projet d’avion de combat léger développé par le bureau d’ingénieurs de Sukhoi a été annoncé une première fois par le ministre russe de l'industrie et du commerce, Denis Manturov en 2020 et confirmé en décembre de la même année, par le chef de Rostec Sergei Chemezov.

Si les photos susmentionnées montrent vraiment le modèle de l'avion, le futur avion de combat léger russe ressemblerait au prototype du Boeing X-32 et au J-10 chinois. Il semble que Sukhoi développe sans aucun financement du budget de l'État et espère attirer l'attention à la fois de l'armée de l'air russe et des clients étrangers. La motorisation devrait être articulée autour du moteur Izdeliye 30 qui doit venir équiper le Su-57 de série et reprendre divers éléments de son grand frère.

2375752630.3.jpg

Photos : le LFI-S-21 Checkmate @ Ivan Novikov

27/05/2021

Sukhoi travaille sur un avion de combat léger !

234.jpg

L’avionneur russe Sukhoi membre du consortium UAC travaille à la conception d’un avion de combat léger de moins de 18 tonnes et capable de voler à Mach 2, selon les premières informations rapportées par l’agence de presse TASS.

Connu sous la dénomination de projet LFI S-21, le projet prévoit un appareil furtif léger, très agile avec un seul moteur et un rapport poids poussée supérieur à 1. La plateforme comportera une tuyère à poussée vectorielle. Aucune autre information sur le calendrier ou les coûts du projet n'a été révélée.

Un projet identifié en 2020

Ce projet d’avion de combat léger développé par le bureau d’ingénieurs de Sukhoi a été annoncé une première fois par le ministre russe de l'industrie et du commerce, Denis Manturov en 2020 et confirmé en décembre de la même année, par le chef de Rostec Sergei Chemezov.

IMG_6975.jpeg

Le même mois, un modèle d'un avion de combat monomoteur inconnu a été remarqué sur une photo du bureau de Chemezov, supposé montrer la partie avant de l'avion en développement. Depuis quelques images sont apparues sur le Web, mais sans confirmation.

Si les photos susmentionnées montrent vraiment le modèle de l'avion, le futur avion de combat léger russe ressemblerait au prototype du Boeing X-32 et au J-10 chinois. Il semble que Sukhoi développe sans aucun financement du budget de l'État et espère attirer l'attention à la fois de l'armée de l'air russe et des clients étrangers. La motorisation devrait être articulée autour du moteur Izdeliye 30 qui doit venir équiper le Su-57 de série et reprendre divers éléments de son grand frère.

Remplacer les MiG-29 et Su-25 ?

Un tel appareil devrait dans la logique venir remplacer les MiG-29 et Sukhoi Su-25 vieillissants. Dans le cas du MiG-29, cela pourrait « tuer » l’achat tant attendu du MiG-35, dont le commandes sont toujours en attente. Mais rien n’a filtré à ce sujet pour l’instant.

Russia-New-Single-Engine-Next-Generation-Fighter-1024x768.jpg

Photos : Images d’artiste et plan des projets possibles du  LFI S-21@ Avico Press