21/04/2013

Sukhoi prépare un SU-25 «Wild Weasel !

 

7d9321750d1972d7bce5a6eff57d1a1f.jpg

Le constructeur Sukhoi est en passe d’achever la mise au pont d’une nouvelle version de son avion d’attaque au sol SU-25 «Frogfoot». Cette nouvelle version devrait entrer en service l’année prochaine, elle sera spécialisée à la destruction des systèmes de défense antiaérienne (DCA).

Un «Wild Weasel» russe : 


 

509.jpg


Les besoins d’un appareil capable de supprimer les défenses antiaériennes en Russie remonte au récent conflit avec la Géorgie, En effet, avant 2008 les forces aériennes russes n'avaient pas eu affaire à un ennemi équipé de systèmes de DCA moderne, si ce n’était de l'artillerie de faible calibre. En 2008, la guerre contre la Géorgie a démontré qu'une telle confrontation était possible. La suppression des défenses ennemies est devenue une question prioritaire pour l’état-major russe.

A l'heure actuelle cette mission est confiée aux avions de série SU-24 et SU-34 armés de missiles antiradar. Cependant, leurs capacités ne sont pas suffisantes. Une source de l’état-major de l’armée de l’air a déclaré que les essais de la nouvelle mouture du SU-25 devraient être achevés en mai 2013, après quoi sa production en série pourra être lancée.

Cette nouvelle version est directement inspirée des modernisations effectuées sur les SU-25SM3 et SU-25UBM. En effet, ces deux nouveaux standards sont en retrofit progressif sur les SU-25 déjà modernisés au standard Su-25SM. Le premier SU-25SM3 a été testé en 2011. Il dispose d’un nouvel ordinateur de bord autorisant le tir de munitions guidées qui faisaient défaut au SU-25SM. Il permettrait notamment le tir de la bombe guidée KAB-500Kr (TV) et du missile Kh-29T (TV), ainsi que de la bombe guidée par satellite KAB-500S (dont la précision est de 10 mètres). Le Su-25SM3 bénéficie en outre d’un nouveau système de communications cryptées, d’un nouvel IFF, d’un nouveau système d’enregistrement vidéo ainsi que d’une suite d’auto-protection renforcée "Vitebsk-25". Cette dernière comprend notamment 2 brouilleurs L-370-3S en pods (prenant place sur les pilones en bouts d’ailes) ainsi qu’un détecteur d’alerte IR couplé à un brouilleur IR directionnel protégeant les parties arrière et basses. Le modèle SU-25UBM est une version biplace modernisée au même standard que le monoplace SU-25SM. Il est capable de réaliser à la fois des missions d’entrainement et de combat. Le nouvel appareil issus des  SU-25SM3 et SU-25UBM est  équipés en plus de l'Advanced Tactical EW suite "Vitebsk-25» développé par Ekran (Samara). Il est doté d’un système d'armes permettant l'utilisation de missiles  Kh-29 et des bombes  KAB-KR. L'image de l'autodirecteur est transmise directement sur un écran situé dans le cockpit.

Outre, la nouvelle suite EW tactique et le système d'armes visant la mise à niveau il sera doté du nouveau système de communication crypté et permet d'intégrer tous les équipements électroniques de l'avion dans un système de commande automatique.

 

Le système de navigation a également été mis à jour. Son composant essentiel est le récepteur, qui est capable de surpasser brouillage actif et passif en utilisant le canal GPS-GLONASS. Le jet sera également équipé de caméra d'imagerie thermique électro-optique, qui soutient les travaux de recherche optique et radio-électroniques et systèmes à tête chercheuse.

Cette version est capable d’identifier et d’éliminer des systèmes de défense antiaérienne aussi puissants que les «Patriot» américains.


 

Su-25_specifications.jpg


Contrer les USA : 

Seuls les États-Unis disposent pour l’instant d’avions capables d’éliminer les systèmes de défense antiaérienne le F-16CJ «Wild Weasel» et l’ EF-18 «Growler». Leur tâche consiste à supprimer la défense antiaérienne de l’ennemi sans pénétrer dans son rayon d’action, tandis que le nouveau SU-25 pourra agir à l’intérieur de cette zone en attaquant les systèmes sol-air et d’autres cibles terrestres.

Le SU-25 blindé et équipé de systèmes radar de bord, mais, même dans sa version la plus performante, il reste vulnérable face à la défense antiaérienne moderne. C’est pourquoi le nouvel avion d’assaut est équipé d’un système spécial muni d’antennes placées sous le revêtement, qui détectent la direction du rayon et classent le type de source.

L’avion est également muni d’un système de détection des rayons laser et infrarouges et d’un système d’aveuglement des ogives guidées dans le spectre infrarouge. Tous les systèmes de bord sont intégrés dans un complexe commun et l’ordinateur prend automatiquement sa décision en fonction de l’information reçue. Tout cela permettra à l’avion d’assaut de dominer dans la zone de défense antiaérienne de l’ennemi, grâce à l’envoi d’ondes de brouillage radio et infrarouges. D’où sa vocation tactique et stratégique à prendre la tête des groupes d’avions d’assaut ou de bombardiers classiques. Mais il pourra également agir seul.


 

Su-25UBM.jpg


Photos : 1 SU-25SM3 2 & 3 SU-25UBM @ Sukhoi