19/03/2017

Saab prépare le premier vol du Gripen E de préséries !

gripen-e_1603.jpg

Le Gripen E de préséries de l’avionneur suédois Saab est en bonne voie son premier vol au cours du deuxième trimestre de cette année. L’avion de préséries au standard 39-8 devrait donc prendre son envol avant la fin du deuxième trimestre. les essais de roulage au sol se poursuivent. Saab confirme également tenir son calendrier avec les premières livraisons pour 2019.

Le point sur les essais :

Les essais de roulage à basse vitesse avec le Gripen E ont débuté sur site de production Linköping à la fin de l'année dernière. L’avionneur valide actuellement son logiciel en vue du premier vol. L'avion 39-8 est actuellement en phase finale des essais au sol, tandis que le deuxième des trois prototypes est entré en assemblage final. Le troisième est dernier appareil est en cours d’assemblage.

Selon Saab le principe d'utiliser une architecture applicative sur le Gripen E est déjà un succès. Car cette méthode permet d’apporter des corrections aux logiciels de manière très rapide. Auparavant avec les anciennes versions du Gripen, il fallait des semaines et parfois des mois pour introduire une nouvelle version. Aujourd’hui, les choses vont très vite et il es désormais possible de charger un correctif de logiciel en en quelques. Selon l’avionneur, cela veut dire que pour les clients du Gripen E il sera possible d’adapter en permanences et de manière rapide des correctifs sur les appareils et ceci bien plus rapidement que sur les appareils actuellement en service à travers le monde. De plus, contrairement au F-35, le client aura un contrôle sur les applications et le téléchargement.

 

 

yourfile.jpg

Photos : 1 Présentation du Gripen E 2 Au roulage au sol @ Saab

22/05/2015

F/A-18 Hornet suisses en Suède !

hornet.parsys.0003.4.photo.Photogallery.gif.jpeg

 

 

Une délégation des Forces aériennes suisses forte de quelque 60 personnes participe du 22 mai au 5 juin à l’exercice international de défense aérienne Arctic Challenge Exercise (ACE 2015) qui se déroule à Luleå-Kallax, en Suède. Les armées de l’air de Suède, de Norvège, de Finlande, du Royaume-Uni, de France, d’Allemagne, des Pays-Bas et des Etats-Unis y prennent part également. Huit avions de combat F/A-18 suisses sont détachés dans le nord de la Suède à cet effet.

 

Les objectifs de l’exercice de défense aérienne ACE 2015 sont notamment, pour les armées de l’air y participant, d’aller plus loin dans la collaboration internationale pour surmonter des situations de crise actuelles et d’entraîner, dans le cadre de scénarios complexes, l’engagement commun de différents moyens de mener une guerre aérienne, d’améliorer la capacité à coopérer avec leurs partenaires, tant sur les plans opérationnel et technique que logistique (interopérabilité), et enfin, de comparer leurs capacités tactiques et logistiques propres (benchmarking). La délégation suisse se compose d’une quinzaine de pilotes et de membres du personnel au sol et de spécialistes des Forces aériennes.

 

Le protocole d’entente (Memorandum of Understanding [MOU]) du 24 juin 2002 conclu entre le Royaume de Suède et la Suisse constitue la base légale de la participation à l’Arctic Challenge Exercise 2015 (ACE 2015).

 

Les participants à ACE 2015 : 

Participating Flying Forces

Finlande :  15x F/A-18C/D Hornet.

Suède :  18x JAS-39C/D  Gripen, 1x C-130, 1x NH-90 et Super Puma.

Norvège:  12x F-16C/D.

Angleterre : 8x Tornado, 4x Hawk.

Allemagne: 12x Eurofighter, 1x A310MRTT, 1x PC-9, 1X Learjet.

USA: 12x F-16C/D.

France:  8x Mirage 2000.

Suisse : 8x F/A-18C/D Hornet.

OTAN: 2x E-3 Sentry.

Pays-Bas: 1x KC-10

 

 

ace_5.jpg

 

Photos : 1 F/A-18C Hornet suisse 2 Hornet, Gripen et F-16 lors de l’édition 2014 d’ACE@ACE