14/11/2009

Le projet Stealth Fighter japonais !

 

 

 

rcsmod10.jpg

 

 

Pratiquement inconnu il y a encore quelques semaines, le projet du Mitsubishi ATD-X Shinshin, Stealth Fighter attire depuis quelques jours l’attention de l’ensemble des spécialistes en aéronautique militaire. Voici les premières informations disponibles sur ce projet !

 

l’indépendance du Japon :

Malgré sa cuisante défaite militaire lors du second conflit mondial, le Japon n’a pourtant cessé de vouloir garder une capacité militaire indépendante et ceci, malgré les pressions incessantes du vainqueur : les Etats-Unis ! Et malgré ce protectorat, l’industrie aéronautique du soleil ne s’est jamais couché !

Bien au contraire, certes, modeste au début avec  le  programme Mitsubishi F1 puis, plus marqué l’actuelle F2 dérivé du F-16 de Lockheed (premier avion occidental doté d’un radar PESA) dénote  la volonté japonaise de se maintenir à un haut niveau de compétences en matière d’aéronef. Mieux, celle-ci veut  retrouver sont  indépendance d’antan !

Poussé par le fait qu’une interdiction d’exportation du F-22 soit décidée, le Japon a trouvé là, une occasion unique de pouvoir faire perdurer son industrie aéronautique militaire.

sh1.jpg

 

 

Le prototype du Shinshin :

Développé sur fonds propre, par la division de recherche du ministère de la défense (IDTR). l’Advanced Technologic  Demonstrator -X (ATD-X) développé par Mitsubishi Heavy Industrie est un avion de démonstration de technologie, dans le but de définir la cinquième génération d’avion de combat. Le premier vol est prévu pour l’année 2014.

D’un point de vue du dessin, l’avion ressemble au F-22 américain, mais serait doté de tuyères orientables 3 axes. Bizarrement, celles-ci semblent «découvertes» et diminueraient à ce stade du développement la furtivité de l’avion. Rien n’étant définitif, il s’agit peut-être là d’un détail ! Par contre, l’affaire des fuites concernant les technologies du radar (US) AEGIS semble démonter que le Japon dispose d’informations sur ce système et  que celui-ci désire l’intégrer au Shinshin.

L’avion devrait également intégrer la fibre optique, en lieu et place du câblage habituel, celle-ci permettant une plus grande rapidité de transmission de données avec une diminution des perturbations électromagnétiques. L’arrivée d’un système d’auto réparation Flight Control Capability permettra de détecter automatiquement des pannes électroniques   et d’agir avec l’aide des systèmes restant pour en restaurer les fonctions principales.

Une chose est claire, le Japon désire développer ses propres avions de combat de prochaine génération furtive en pleine indépendance vis-à-vis des technologies étrangères, ainsi que de lui permettre de rivaliser avec les avancées actuelles de la Russie et de la Chine.

Quel avenir ?

Le développement d’un tel avion mettra au minimum 10 années avant de se concrétiser et ceci en tenant compte des possibilités technologiques et surtout financières ! Il n’est donc pas impossible que d’ici là d’autres constructeurs rejoignent ce projet, même de manière partielle, on pense bien sûr à l’américain Lockheed. Cet avion si, il se réalise devrait au mieux être disponible d’ici 2030-2035, et serait par exemple un avion potentiel pour le remplacement futur des F/A-18 !

20061110.jpg

 

Lien sur l’actuel Mitsubishi F-2 déjà publié :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2007/05/16/mitsubishi-f-2-vipère.html

 

Photos : le maquette du prototype du Mitsubishi ATD-X ShinShin. @ Mitsubishi Heavy Industrie.