18/12/2017

La première femme pilote de F/A-18 est vaudoise !

image.jpg

Le 15 décembre dernier, neufs nouveaux pilotes militaires ont reçu leur brevet de pilote de carrière au terme d’une formation exigeante de plusieurs années. A lʼheure où la sélection et lʼinstruction des pilotes posent des exigences extrêmement élevées, il est intéressant de savoir qu’il y a cent ans, le simple fait de posséder un avion suffisait pour devenir pilote militaire en Suisse.

En plus de lʼinstruction militaire de base, les élèves ont accompli un cycle dʼétudes en aéronautique, une formation de pilote de ligne et près de 500 heures de vol au sein de lʼécole de pilotes des Forces aériennes, le tout sans accident.

Une grande première :

sphair,pk11,pilotes militaires,femmes dans l'armée,églalité homme femme,blog défense,aviation et défense,femme et armée,pilote femme,infos aviation

La promotion PilotenKlasse 11 revêt une grande première, en effet, la vaudoise Fanny Chollet « Shotty » va terminer l’année prochaine son cours de formation sur avion de combat Boeing F/A-18C/D « Hornet » devenant ainsi, la première femme pilote de chasse de notre pays.

Le lieutenant Fanny Chollet est sur le point de faire une grande carrière. Elle a complété sa formation de pilote militaire le 15 décembre 2017 avec l’obtention de son brevet. Maintenant, elle suit un cours de formation d'un an sur le F/A-18, jusqu'à ce qu'elle soit la première femme à recevoir une licence de pilote de chasseur à réaction après un total de six années de formation.

Le Lieutenant Fanny Chollet est accompagnée dans sa formation par deux camarades masculins, les Lieutenants Jean-Charles Linsi  et David Zuber. Les autres élèves de la promotion seront affectés sur les hélicoptères des Forces aériennes.

Des ailes tant attendues :

sphair,pk11,pilotes militaires,femmes dans l'armée,églalité homme femme,blog défense,aviation et défense,femme et armée,pilote femme,infos aviation

La certification solennelle de la mi-décembre a été un grand pas pour tous les membres de la classe: «Avec l'obtention des ailes de pilote, nous sommes maintenant des pilotes militaires professionnels de l'armée de l'air suisse. Cependant, l'entraînement se poursuit: nous passons maintenant de l'avion d'entraînement PC-21 à l'avion de combat F/A-18, plus lourd. « Cependant, les pilotes d'hélicoptères connaissent déjà leur hélicoptère de sauvetage EC635. Sur lui, ils ont été formés à l'école pilote au cours des deux dernières années. Pour eux suit maintenant le cours de formation sur les SuperPuma/Cougar.

 Le Lieutenant Fanny Chollet :

Fanny "Shotty" Chollet est née en 1991, vient de Saint-Légier / VD, est diplômée de Pully High School avec une majeure en biologie et chimie et a fait sa formation d'officier dans l'armée de l'air. Elle a gagné sa vie sur les aérodromes militaires Payerne, Dübendorf et Alpnach. Depuis 2012, Chollet est employé par l'armée de l'air suisse et membre de la classe pilote 11 dans l'école de pilote d'Emmen. Elle a complété sa première partie de sa formation avec la licence de pilote professionnel civil de Swiss Aviation Training (SAT, aujourd'hui Lufthansa Aviation Training) et le Bachelor in Aviation de l'Université des Sciences Appliquées de Zurich (ZHAW) à Winterthur. Puis elle a suivi les phases d'un an sur Pilatus PC-7 et Pilatus PC-21.(Sources DDPS).

Félicitations à nos nouveaux pilotes !

sphair,pk11,pilotes militaires,femmes dans l'armée,églalité homme femme,blog défense,aviation et défense,femme et armée,pilote femme,infos aviation

Photos : Promotion PK11 @ DDPS

08/08/2017

Nouveau cursus de formation aux Forces aériennes !

d7f8d599c4901dc79e81db8cdbc0ecf6.jpg

Les Forces aériennes augmentent l’attractivité de la formation des pilotes. En réduisant la durée du cursus habituel, elles permettent aux pilotes d’être plus rapidement opérationnels. De plus, le volet académique de l’instruction est individualisé et reporté à une date ultérieure. La nouvelle formule est entrée en vigueur en cet été.

La formation de pilote militaire de carrière est longue et exigeante. Le développement de l’instruction des pilotes des Forces aériennes, introduit dans le courant de l’été 2017, occasionnera quelques changements : l’instruction des pilotes sera écourtée et réorganisée, et les études obligatoires à la Zürcher Hochschule für Angewandte Wissenschaften seront supprimées. Ainsi, la formation deviendra plus attrayante pour favoriser davantage encore la relève.

02-pilatus-pc21-pilatus.jpg

De nouvelles conditions-cadres permettent aux Forces aériennes suisses d’adapter la formation de leurs pilotes. Tout d’abord, la formation des officiers et le processus de sélection sont maintenus dans leur forme actuelle. Ensuite, après avoir réussi la sélection aéronautique, les candidates et les candidats suivent une instruction de base aéronautique militaire de six mois sur PC-7, notamment pour décider de la spécialisation sur jet ou sur hélicoptère.

Viennent ensuite une formation de pilote de ligne d’une durée d’une année (frozen ATPL) dans une école d’aviation civile, puis un stage de perfectionnement aéronautique de deux ans sur PC-7, PC-21 et F/A-18 pour les futurs pilotes de jet, et sur EC-635 pour les pilotes d’hélicoptère. Après l’obtention du brevet, les pilotes sont incorporés dans les escadrilles d’aviation et accomplissent ultérieurement des formations académiques individualisées dans le cadre d’une planification de carrière.

image.keyvisual_airforcepilot.jpg

D’un côté, l’instruction est plus attrayante, et de l’autre, les candidats font leurs premières expériences aéronautiques sur PC-7 au sein des Forces aériennes avant de se lancer dans la formation à l’aviation civile, ce qui est un atout pour toute la formation. » En outre, avec le développement de l’instruction des pilotes des Forces aériennes, la phase d’études aéronautiques à la ZHAW, obligatoire par le passé, est supprimée. A l’avenir, chaque pilote breveté bénéficiera d’une planification de carrière individuelle. Pour certains, cela inclura des études de bachelor ou de master, définies en fonction de leurs aptitudes et aspirations personnelles ainsi que des besoins des Forces aériennes.

Le premier cycle de la nouvelle instruction débutera avec l’instruction aéronautique militaire en automne 2017. (Sources DDPS).

1257235910.jpeg

Photos : 1 PC-21 et F/A-18D @ DDPS 2 formation sur PC-21@PIlatus 3 EC635 @ Milan Rohrer