05/10/2018

Le S-97 « Raider » a atteint les 200 nœuds !

raider.jpg

Sikorsky a révélé que son prototype d'hélicoptère S-97 « Raider » avait atteint plus de 200 nœuds (370 km/h) lors des tests effectués par le centre de développement de West Palm Beach. Cet exploit a été accompli par le second de deux prototypes, qui a repris les activités de test du «  Raider » en juin après que le premier aéronef eut subi un accident lors de l’atterrissage en août 2017.

Le programme en vol du S-97 « Raider » dépasse les attentes prévues par l’hélicoptériste Sikorsky et démontre sa vitesse, sa maniabilité et son agilité révolutionnaires. La technologie X2 représente un ensemble de technologies nécessaires au combat à venir, permettant au futur combattant de s’engager dans un conflit de haute intensité à tout moment, n’importe où.


Le «Raider» est basé sur la technologie du X-2 développé par Sikorsky à la fin des années 2000. Le démonstrateur X-2 est une plate-forme de 5’000 livres, alors que le «Raider» est d'environ 11’000  livres et permettra d’emporter jusqu’à six soldats en mode assaut. En mode reconnaissance, cet espace pourrait être utilisé pour l'équipement supplémentaire ou des munitions avec 2 pilotes et réservoirs de carburant auxiliaire. Outre, sa vitesse maximale presque deux fois supérieure, à 250 nœuds, le S-97 sera plus manœuvrable et aura une signature acoustique plus faible qu’un hélicoptère standard.

Le principe des rotors contrarotatifs coaxiaux à hélices propulsives offrent des vitesses de croisière allant jusqu'à 250 kt (253 mph), plus du double de la vitesse des hélicoptères classiques, selon Sikorsky. Le S-97 est propulsé par un moteur General Electric YT706, une variante du CT7. 

Pour Sikorsky, ces attributs permettront au S-97 d’égaler ou dépasser les exigences de l’US Army pour son prochain hélicoptère léger polyvalent, car celui-ci, sera en plus, très performant dans les opérations à haute altitude qui posent problème aux hélicoptères légers actuels.

3375231291.jpg

Photos : le S-97 « Raider » @ Sikorsky

 

 

 

 

 

 

05/04/2017

Le Sikorsky CH-53K « King Stallion » prêt pour la production !

ch-53k.2.jpg

Le nouvel hélicoptère lourd Sikorky CH-53K « King Stallion » destiné à l’US Marines Corps est sur le point d'entrer en production, ont annoncé les dirigeants du programme le 3 avril dernier. Le Pentagone devrait donner son feu vert très prochainement pour débuter la production initiale à faible taux (LRIP).

Le fabricant Lockheed-Martin-Sikorsky dispose de quatre modèles de démonstration et d'essai (SDTA) pour le CH-53K. Les Marines vont prochainement utiliser l’un de ces appareils pour une évaluation opérationnelle. L’hélicoptériste Sikorsky a décidé de déplacer la future ligne de production à Stratford, dans le Connecticut. Le programme prévoit pour l’instant la production de 200 appareils

Le CH-53K "King Stallion" :

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E « Super Stallion», qu’il doit remplacer à partir de 2019,  le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27 000 lb sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple  surmonté de d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivreront environ 6000 ch chacune), ravitaillable en vol, équipée de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et deviendra la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K pourra par exemple emporter en interne une Jeep «Humvee».

2999381134.jpg

Photos : le CH-53K King Stallion@ Sikorsky

 

 

26/12/2015

Le second CH-53K prend son envol !

yourfile.jpg

 

Sikorsky a annoncé avoir réussi le premier vol du second prototype du CH-53K, qui rejoint ainsi le premier exemplaire en vue de la campagne de certification. Après un démarrage lent, le projet de développement du Sikorsky CH-53K prend de l'ampleur à West Palm Beach, en Floride.

Le CH-53K "King Stallion" :

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E « Super Stallion», qu’il doit remplacer à partir de 2019,  le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27 000 lb sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple  surmonté de d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivreront environ 6000ch chacune), ravitaillable en vol, équipée de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et deviendra la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K pourra par exemple emporter en interne une Jeep «Humvee».

 

2999381134.jpg

Photos : 1 le second CH-53K 2 le Ch-53K @ Sikorsky