11/07/2018

La Slovaquie opte pour le F-16 « Viper » !

137561572.jpg

Le gouvernement slovaque a approuvé mercredi l'achat de 14 avions de combat américains F-16 Block 70/72 pour 1,6 milliard d'euros, afin de remplacer ses MiG-29 de conception soviétique devenus obsolètes.

Le choix :

Selon le le ministre de la Défense Peter Gajdos, les appareils américains remplissent le mieux les besoins slovaques et sont "sans égal en terme de prix". Le second appareil en compétition était le Saab JAS-39 Gripen E, selon M. Gajdos, l'accord avec l'administration américaine était prêt à être signé, alors que le gouvernement suédois voulait en négocier les termes uniquement une fois le contrat conclu.

Le Lockheed-Martin F-16 « Viper » :

Le Lockheed-Martin F-16 « Viper » Block70 est le dernier et le plus avancé de la famille des « Fighting Falcon ». La configuration F-16V comprend de nombreuses améliorations destinées à maintenir le F-16 à la pointe des avions de combat. Selon Lockheed-Martin, cette nouvelle version va fournir des capacités de combat de pointe tout en restant une solution évolutive et abordable pour le client.

Le F-16V dispose d’un nouveau radar à antenne électronique Electronically Scanned Array (AESA) Northrop-Grumman APG-83 « Radar Scalable Agile Beam ». L'APG-83 fournit aux pilotes une vision inégalée en matière de détail de la zone de cibles et d’affichages cartographiques numérique couplé à un système IRST. L’avionique est également améliorée avec un écran géant 6x8 central (CPD) à haute résolution, un nouveau bus de données à haute vitesse. Les capacités opérationnelles sont améliorées grâce à un nouveau système de liaisons de données Link-16 « Theater Data Link », l’adjonction de la dernière version de la nacelle de désignation « Sniper », d’un nouveau système de navigation et de précision par GPS. L’avion est également doté du système automatique Ground Collision Avoidance (Auto GCAS). En matière d’armement, le F-16V permet d’emporter l’ensemble des armes disponibles et futures en de l’US Air Force.

 

340460030.jpg

 

Pressions américaines:

La stratégie de l'avionneur américain Lockheed-Martin foncionne à merveille, pressions d'un côté avec le F-35 pour les pays ayant des moyens financiers d'une certaines importances et de l'autre le "bon vieux" F-16 modernisé, mais produit à des milliers d'emplaires peut être offert à un prix défiant toute concurrence, un nouveau défi de taille pour l'aéronautique européenne. 

Photos :F-16 « Viper » @ Lockheed-Martin

 

 

10/02/2018

Slovaquie : Gripen vs F-16 pour remplacer le MiG-29 !

Mig-29AS_slovaque_Mindef_slovaque_.png

 

Le ministère slovaque de la Défense a annoncé durant ce mois de février qu'il entreprend une étude pour examiner la faisabilité des offres soumises par les gouvernements suédois et américain, qui proposent tous deux de nouveaux chasseurs pour remplacer les MiG-29 obsolètes fabriqués en Russie.

Le ministère de la Défense a déclaré qu'il soumettrait au gouvernement de coalition slovaque les résultats de l'étude de faisabilité détaillée de la passation des marchés d'ici le 29 juin pour le Saab JAS 39 Gripen C/D ou éventuellement le « E » et le Lockheed Martin F-16V Block 70/72.

 Pas d’avions d’occasions :

Contrairement à sa première idée le gouvernement slovaque semble se diriger en direction de l’achat d’un avion neuf et non d’appareils d’occasions. Le Saab JAS-39 Gripen en version C/D ou peut- être même au standard « E » semble être le favori. D’une part l’avion permet de travailler en collaboration avec le voisin tchèque en matière de formation et de maintenance et de l’autre une lettre d'intention pour l'utilisation de l'avion de combat Gripen de Saab a été signée en 2014 ouvrant une peu plus la voie de l’avion suédois aus ein de la Force aérienne slovaque. Mais il faudra attendre le mois de juin pour connaître le gagnant de la compétition.

Le Saab JAS-39C/D Gripen : 

2247803782.jpeg

Bien que prochainement dépassé par le nouvelle version « E », le nouveau standard C/D offert par l’avionneur suédois à de quoi intéresser de nombreux pays.

La modernisation au standard MS20 des Gripen C/D englobe les systèmes suivants : une nouvelle architecture électronique pour faire face à l’évolution des menaces et de la guerre électronique à venir. L’arrivée du radar PS-05 Mk4 à antenne mécanique est le développement le plus récent du radar PS-05 radar, développé à l'origine pour l'avion de combat Gripen. Une nouvelle configuration et un nouveau « back-end » complètent et permettent de renforcer les performances en matière de plage de fonctionnement et de détection. Cette nouvelle version à antenne mécanique, doit permettre à la version actuelle du Gripen d’emporter le missile MBDA METEOR (premier avion officiellement porteur) et la dernière version du Raytheon AIM-120C7 AMRAAM. 

Ou le Gripen E :

SAAB-Gripen-E-Flight-Global.jpg

Doté du radar AESA (Active Electronically Scanned Array)  ES05 «Raven» offre une ouverture exceptionnelle et unique au monde sur 200°, l'avion suédois peut voir là ou les autres sont aveugles et ceci grâce au système SWASHPLATE, alors que les radars concurrents ouvrent sur 140°. L'antenne radar produite par Selex-ES est de même conception que celle de l'Eurofighter. Par ailleurs,le  Gripen et le seul à offrirune double liaison de données, soit la Link16 de l'Otan et la TAU propre à la famile "Gripen".

IRST(Infra-Red Seach and Track)le système de capteur passif/actif infrarouge Skyward-G produit par Selex-ES  est synchronisé (transmission de données d’acquisition entre les appareils) et offre également la capacité d’accrocher des missiles en rapprochement pour les combattre.

 Electronique le Gripen E dispose d’une nouvelle architecture électronique (Net Centric Warfare - NCW). Jugée dix fois plus rapide que ses concurrents. Le nouveau système central PPLI (Precise Participant Location and Identification) et relie l’ensemble aux pistes des capteurs internes et externes (RAVEN, IRST, EW39, pod ATFLIR) pour ensuite offrir les meilleures réponses aux menaces.

Large palette d’équipement : la famille « Gripen » est optimisée pour un choix d’armement et d’équipements connexes particulièrement large. Un utilisateur peut donc choisir, entre différents systèmes d’armes européens, américains, israéliens et brésiliens et sudafricain. Il en va de même pour les nacelles « recco » et de désignation laser. Mode Supercruise  & biokérosène : le Gripen E dispose du nouveau moteur General-Electric F-414G avec mode « SuperCruise » qui permet de décoller sans postcombustion à pleine charge et d’atteindre Mach1,2. Avec ce mode, les décibels chutent à 99 contre 123 avec la postcombustion. De plus, le moteur F414G est le seul pour l’instant à être validé avec du biokérosène. 

Lockheed-Martin F-16 « Viper » Block70 :

177509571.jpg

Le Lockheed-Martin F-16 « Viper » Block70 est le dernier et le plus avancé de la famille des « Fighting Falcon ». La configuration F-16V comprend de nombreuses améliorations destinées à maintenir le F-16 à la pointe des avions de combat. Selon Lockheed-Martin, cette nouvelle version va fournir des capacités de combat de pointe tout en restant une solution évolutive et abordable pour le client.

Le F-16V dispose d’un nouveau radar à antenne électronique Electronically Scanned Array (AESA) Northrop-Grumman APG-83 « Radar Scalable Agile Beam ». L'APG-83 fournit aux pilotes une vision inégalée en matière de détail de la zone de cibles et d’affichages cartographiques numérique couplé à un système IRST. L’avionique est également améliorée avec un écran géant 6x8 central (CPD) à haute résolution, un nouveau bus de données à haute vitesse. Les capacités opérationnelles sont améliorées grâce à un nouveau système de liaisons de données Link-16 « Theater Data Link », l’adjonction de la dernière version de la nacelle de désignation « Sniper », d’un nouveau système de navigation et de précision par GPS. L’avion est également doté du système automatique Ground Collision Avoidance (Auto GCAS). En matière d’armement, le F-16V permet d’emporter l’ensemble des armes disponibles et futures en de l’US Air Force.

 

Photos : 1 MiG-29 slovaque@ SaF 2 Gripen C 3 Gripen E @ Saab 4 F-16 Viper @ Lockheed-Martin

 

 

 

 

 

31/10/2017

Premier C-27J « Spartan » pour la Slovaquie !

 

DNdUtZzW4AEogXR.jpg

La Slovaquie a reçu le premier des deux avions de transport tactique de moyenne catégorie Leonardo Aircraft C-27J « Spartan ». Le premier exemplaire est arrivé sur l’aérodrome de Kuchyni. Une cérémonie de remise à au lieu aujourd’hui à l'armée de l'air slovaque.

Bratislava a choisi à l'origine le « Spartan » en 2008, mais le contrat a été signé seulement en 2014. Les deux exemplaires remplace les vieux Antonov An-26.Le deuxième C-27J devrait arriver au début de 2018.

Le C-27J « Spartan » :

Le C-27J « Spartan » est un aéronef à voilure fixe de transport tactique léger polyvalent pour diverses missions. Particulièrement maniable et polyvalent, le robuste C-27J offre un rapport poids puissance le plus élevé de sa catégorie avec la capacité d'effectuer des manœuvres sous un facteur de charge de l’ordre de 3G, permettant des virages serrés et une montée rapide, ainsi que la descente. Il offre la capacité unique de faire varier la hauteur plancher, afin d’ajuster en permanence celui-ci pour faciliter le chargement et le déchargement de grands volumes, ainsi que les charges utiles à haute densité sans équipement de soutien au sol et en facilitant le «drive-in/out» de véhicules, afin qu'ils puissent être utilisés immédiatement. Le C-27J offre un niveau élevé de sécurité et un taux imbattable de disponibilité particulièrement haut. Le C-27J décolle sur environ 1900 pieds sur une surface non goudronnée. Dans un environnement tactique, l'avion est capable de monter à 10.000 pieds en 3 minutes, en descendant à partir de 10.000 pieds en moins de 2,5 minutes. Avec une masse à l'atterrissage maximale, le C-27J à une course au sol de moins de 1115 pi.

yourfile.jpg

Photos : Le premier C-27J slovaque@ Leonardo

04/07/2017

Les premiers UH-60M pour la Slovaquie !

1768299192.jpg

Les forces armées slovaques ont reçu les deux premiers hélicoptères Sikorsky UH-60M « Black-Hawk » multirôle du département de la Défense des États-Unis dans le cadre d'un contrat de gouvernement à gouvernement. La commande avait été passée en 2015.

Deux autres « Black-Hawk » sont prévus pour une livraison en 2018 et les cinq derniers en 2019. La flotte de « Black-Hawk » sera basée à Presov et remplacera les hélicoptères de transport tactique moyen de type Mil Mi-17 fabriqués en Russie.

Rappel :

Il n’y avait plus que deux concurrents pour remplacer les Mil Mi-17 au sein des Forces aériennes slovaques. L’américain Sikorsky avec les l’UH-60 « Black-Hawk » et l’européen AgustaWestland avec son AW139M.

A la fin de l'année 2014, Sikorsky a offert neuf UH-60 Black-Hawk pour un prix de 300 millions d’euros (U347 millions millions de dollars US) et ceci avec les garanties du gouvernement américain sur le soutien pour l'acquisition. En début d’année, AgustaWestland offre également pour le même prix neuf AW139M y compris les pièces de rechange et la formation via le programme de vente militaire.

Le Sikorsky UH-60 « Black-Hawk »

Le Black-Hawk est un hélicoptère utilitaire moyen développé pour l’armée américaine. Conçu par Sikorsky pour remplacer le célèbre UH-1, cet hélicoptère effectua son premier vol en 1974 et fut admis au service actif en 1979. Malgré son coût élevé, le Black- Hawk est un hélicoptère tactique très apprécié et qui possède d'excellentes qualités de vol et une bonne maniabilité. Le Black-Hawk se décline en près de 17 versions spécialisées.

Sikorsky UH-60M «Black-Hawk» dispose de la motorisation de type General-Electric T-700-701D,  montés au dessus de la cabine. Cette dernière est conçue pour amortir au mieux, les chocs en cas de crash, il dispose de deux larges portes coulissantes assez large pour accueillir jusqu’à 20 personnes. La survie est améliorée par une résistance accrue aux impacts de balles et de canons, grâce à différents blindages et une redondance des systèmes.

 

1035239538.jpg

Photos : 1 UH-60M Black-Hawk 2 Cockpit @ Sikorsky

 

03/05/2017

La Slovaquie négocie l’achat de Bell 429 !

Bell429_Helihub.jpg

La Slovaquie est entrée en discussion en vue d’un achat potentiel portant sur 9 hélicoptères Bell 429. Le contrat est estimé à près de 200 millions de dollars. Soutenu par le Département d'Etat américain et notifié au Congrès le 27 avril dernier pour approbation, l'éventuelle commande d'hélicoptère léger pourrait permettre à la Slovaquie de renforcer sa défense régionale, selon l'Agence de coopération pour la sécurité de la défense des États-Unis (DSCA).

La Slovaquie désire doter ses éventuels futurs Bell 429 de capteurs électro-optique à infrarouge MX-10 L3 Wescam et d’un armement léger. Le contrat comprendrait également la formation du personnel, les pièces de rechange et le soutien logistique.

Le Bell 429 :

Le dernier né de chez Bell-Textron, le Bell 429 offre des performances de vol exceptionnelles avec un cockpit en verre totalement intégré. L’appareil est motorisé par deux turbines Pratt &Whitney PWC207D1. Il est le premier hélicoptère certifié par le processus MSG-3, ce qui entraîne des coûts de maintenance réduits pour les opérateurs. L'acheteur aura l'avantage d’une cabine spacieuse avec de grandes portes latérales de 60 pouces, ainsi que la capacité IFR certifié pour des opérations avec un seul pilote.

Le Bell 429 est un biturbine léger de dernière génération. Il rencontre un franc succès sur le marché du secours en raison de sa vaste cabine offrant une modularité et une ergonomie appréciée dans le milieu. Il est également équipé de portes coquilles à l'arrière de la cellule facilitant ainsi le chargement du brancard en configuration sanitaire ou des bagages en configuration VIP.

Sa cabine permet d'accueillir jusqu'à 6 passagers et 2 pilotes. Il est équipé d'un rotor principal à 4 pales et d'un rotor anti-couple également à 4 pales. Le Bell 429 est disponible en version standard, c'est-à-dire avec des patins ou en version WLG avec un train rentrant tricycle. La version "à roues" lui permet de gagner environ 5 nœuds en vitesse mais le mécanisme du train d’atterrissage réduit considérablement la charge utile de la machine.

Bell429Mi_01.jpg88086E83-882F-407E-B885-C31C766A96BBOriginal.jpg

Photos : 1 Bell 429 de l’Australian Navy 2 Bell 429 avec armement léger et tourelle FLIR@ Bell Textron