23/03/2020

COVID-19, Airbus prend des mesures financières ! 

image.jpg

Airbus a annoncé des mesures pour soutenir sa situation financière face aux défis économiques présentés par le coronavirus.

Les mesures comprennent une nouvelle facilité de crédit de 15 milliards d'euros (16,1 milliards de dollars), le retrait de sa proposition de dividende pour 2019 et la suspension du financement complémentaire des retraites, a déclaré Airbus dans un communiqué du 23 mars.

Le retrait de la proposition de dividende 2019 a une valeur de rachat de 1,4 milliard d'euros. De plus, l'avionneur retire ses prévisions pour 2020 et maintiendra ce qu'il appelle une «forte concentration sur le soutien aux clients et la livraison».

« Notre première priorité est de protéger les personnes tout en soutenant les efforts mondiaux pour freiner la propagation du coronavirus », explique le directeur général Guillaume Faury.

« Nous protégeons également nos activités pour protéger l'avenir d'Airbus et nous assurer de pouvoir reprendre des activités efficaces une fois la situation rétablie. Nous avons retiré nos prévisions pour 2020 en raison de la volatilité de la situation. Dans le même temps, nous nous engageons à garantir à tout moment la liquidité de l'entreprise par une politique de bilan prudente. Je suis convaincu qu'Airbus et le secteur aérospatial au sens large vont surmonter cette période critique. »

La nouvelle facilité de crédit de 15 milliards d'euros s'ajoute à une facilité de crédit renouvelable existante de 3 milliards d'euros. La société a identifié d'autres mesures qui pourraient être prises au fur et à mesure que la pandémie suit son cours.

Les ressources de liquidité, qui s'établissaient auparavant à environ 20 milliards d'euros, comprenant environ 12 milliards d'euros d'actifs financiers et environ 8 milliards d'euros de lignes de crédit non utilisées, ont été renforcées par la conversion d'une ligne de crédit existante de 5 milliards d'euros en une nouvelle facilité s'élevant à € 15 milliards. La liquidité disponible s'élève désormais à environ 30 milliards d'euros. (sources Airbus)

Photo : la famille Airbus d’avions de ligne