23/06/2015

Les simulateurs de C-17 au complet !

yourfile-1.jpg

 

 

ST. LOUIS, Boeing a livré le dernier simulateur du C-17 « Globemaster III » de formation des équipages à la 28e Shepherd Air Field National Guard Base, Martinsburg, en Virginie-Occidentale, remplissant ainsi l'objectif d'un système national de formation pour le C-17.

 

 

Boeing a livré ainsi le dernier simulateur destiné à l’US Air Force  en ce qui concerne le C-17. En plus des simulateurs de vol, les équipages disposent de simulateur destiné à l formation des loadmaster, pour apprendre le chargement de fret et l’utilisation de la soute. Au Etats-Unis se sont dorénavant  quatre centres de formation qui offrent l’instruction our le personnel navigant du C-17. Ceux-ci permettent de travailler les opérations de vol, la planification de la mission et les procédures d'urgence à travers la formation sur ordinateur.

Des simulateurs de C-17 ont été livrés également aux Royaume-Uni, Australie et les Émirats Arabes Unis, le centre de l'Inde viendra sera livré un peu plus tard cette année.

 

Le C-17 Globemaster III :

 

Conçu pour le transport multi missions de matériel militaire (troupes, logistique et évacuation sanitaire) le Boeing C-17 Globemaster III a effectué son premier vol en 1991 pour ensuite commencer sa carrière en 1993. L’avion à l’origine dessiné par MC-Donnell-Douglas (avant son rachat par Boeing) dispose d’un train d’atterrissage composé de quatorze roues, son fuselage fait appel à bon nombre de matériaux composite et pour permettre une utilisation facilitée et ceci malgré sa taille, le pilote dispose d’une assistance numérique qui facilite tant le pilotage que son déplacement au sol.

L’avion est optimisé pour des missions à la fois tactiques et stratégiques. Sa soute est d’une longueur de 26.52 m et large de 5,49 m. La hauteur est de 4,11 m. Dotée de rails au sol la manutention en est grandement facilitée. En matière de transport de véhicule, le C-17 peut emporter par exemple un char d’assaut de 55 tonnes ou quatre hélicoptères UH-60 Black-Hawk.

A ce jour le C-17 est employé dans l’US Air Force, au Canada, en Angleterre, Australie et il est commandé par le Qatar, les EAU. L’Inde recevra ses premier C-17 d’ici trois ans.

 

4204245-c-17-globemaster-iii-over-alaska.jpg

 

 

Photos : 1 Simulateurs de C-17@ Boeing 2 C-17 USAF @ USAF

21/04/2011

Les simulateurs du F-35 & B787 opérationnels !

 

fullmissionsimulator_tn.jpg

 

 

 Lockheed-Martin & Boeing ont annoncé presque simultanément que les simulateurs du F-35 pour le premier et du B787 « Dreamliner » avait été livré avec les logiciels les plus récents et adapté aux appareils correspondant :

Le FMS du F-35 :

Orlando, Lockheed Martin vient livrer le premier simulateur de mission du F-35 sur la base d’Eglin Air Force Base. Il s’agit là du simulateur.intégral de  mission (Full Mission Simulator) qui va être prit en main par les pilotes qui se préparent à la transition sur F-35 soit le 33e squadron Fighter Wing, en Floride

 

La base aérienne d’Eglin loge le Centre de formation intégré (CCI) qui prendra en charge la formation à partir de cet automne. Les logicielles du simulateur seront en permanences mis à jour en fonction des évolutions des appareils en tests, ce simulateur permet un travail des trois variantes du F-35 (A, B, C) ceci grâce à un cockpit reconfigurable, il comprend  également un système de visualisation de haute fidélité à 360 degrés. Le FMS permettra de répliquer l’ensemble des capteurs du F-35 et de ses divers armements.

 

F35.JPG

 

 

En plus du simulateur, le centre de formation de la base d’Eglin comprend un équipement complet en matière dictacticiel, salles de formation électronique, système d’analyse de vol et un ensemble complet de salle et d’entraîneur individuels.

 

K65022-02_med.jpg

 

 Simulateur  du  B787 "Dreamliner " :

 

 Boeing a annoncé le 18 avril qu’il était prêt à former les pilotes des compagnies clientes du B787 sur son réseau mondial de campus de formation sur simulateur. Celui-ci comprend en effet, plusieurs simulateurs en réseau à travers le monde, soit Seattle, Tokyo, Singapour, Shanghai et Londres (Gatwick)

 La compagnie de lancement de l’appareil, ANA, a quant à elle déjà envoyé dix pilotes en formation jusqu’au 17 mai.

La réplique du cockpit du B787 permet notamment de se familiariser avec les différentes commandes mais également d’approfondir ses connaissances complètes en matière d’utilisation et de procédures diverses et de gérer des cas pannes complexes.

B787Boeing.JPG

 


Photo : 1
simulateur FMS du F-35 2 F-35 en vol  @ Lockheed-Martin 3 Simulateur B787  4 B787 en vol @ Boeing